Samdo Avenir, une association active et fort utile

10 décembre 2013

Voyage au Népal...

À la fin du mois de novembre, Rémy Fourasté et Guy Sally, respectivement directeur adjoint et gestionnaire des accompagnateurs à la Balaguère se sont rendus au Népal.

 Manaslu
 Rémy et Guy au camp de Base du Manaslu (4600m)

 

L'objectif était double : découvrir la région du Manaslu et les treks qu'y organise La Balaguère : Le Tour du Manaslu en lodges et la Vallée de la Tsum mais également se rendre compte des actions de solidarité co-financées par La Balaguère et certains de ses clients à travers l'association Samdo Avenir.

« Nous avons rencontré Catherine Joriot, notre prestataire à Katmandu, et cheville ouvrière de Samdo Avenir. Cette dernière nous a parlé de la vie des habitants de Samdo ainsi que de l'avancée des projets de scolarisation de leurs enfants.

Catherine_Joriot
Village de Samdo
 Catherine et Rémy à Katmandou Le village de Samdo (3875m) 

 

L'association Samdo Avenir, fondée en 2008, vient en soutien aux habitants de Samdo, village de 200 habitants, situé à 3875m d'altitude, recouvert de neige de nombreux mois d'hiver et à plusieurs jours de marche du premier accès routier.
L'association a permis de créer une mini filière artisanale pour les femmes de Samdo : celles-ci font des tissages qui sont ensuite façonnés et cousus à Katmandu et ramenés en France pour y être vendus dans un cercle associatif. Une formation à la couture a été mise en place et des machines à coudre flambant neuves sont désormais installées à Samdo dans la « maison des femmes » pour leur permettre d'aller plus loin dans la fabrication.

Objets vendus par Samdo Avenir Les nouvelles machines à coudre de Samdo au Népal
 Objets vendus par Samdo Avenir Les nouvelles machines à coudre

 

L'association propose aussi de parrainer la scolarité des enfants de Samdo.

Une école existe à Samdo qui accueille 13 élèves (en 2013), puis les enfants sont obligés, pour poursuivre leurs études, de descendre en pension à Katmandou, ce qui coûte excessivement cher pour des villageois. L'asso intervient à tous les niveaux : bâtiments, instituteur, frais à KTM, logistique en général.

 Pasang et sa copine  Enfants de Samdo
Pasang et sa copine  Enfants de Samdo

 

Nous avons pu visiter l'école, les élèves étant en vacances lors de notre passage pour « cause d'élections », et constater sa bonne tenue. Il faut s'imaginer des murs en pierres sèches et un toit de lauses, et, si les tableaux noirs, les pupitres et les bancs sont au rendez-vous, comme dans toutes les écoles du monde, il n'y a pas encore d'isolation sur les murs... à presque 4000m 

Ecole de Samdo

Bureau du maître

Guy à l'école

L'école de Samdo Le bureau du maître  Guy retourne à l'école

 

Le dispensaire, une salle de classe avec un précieux placard rempli de médicaments est tenu 2 jours par mois par une infirmière payée par une ONG. Nous y avons laissé une bonne partie de notre pharmacie !

La rencontre avec les habitants de Samdo fut très agréable, et l'accueil au gîte de Karsang très chaleureux.

 Armoire à médicaments  gite à Samdo
L'armoire à médicaments Karsang à l'œuvre dans son gîte

 

Nous avons profité de notre voyage pour amener des vêtements chauds pour les enfants, qui purent être montés et distribués peu après notre passage.

 Distribution de vêtements à Samdo
Distribution de vêtements à l'école

 


De même nous avions dans nos bagages 8 paires de raquettes, fournies par la Balaguère, destinées à permettre aux habitants de Samdo de se déplacer vers Samagaon quand les mètres de neige s'amoncellent et qu'ils doivent cependant voir un médecin, faire des courses ou se réapprovisionner en bois de chauffage.

Nous sommes revenus enthousiasmés, aussi bien par notre itinéraire qui était d'une beauté éblouissante que par la joie de voir concrètement le fonctionnement d'une association qui œuvre véritablement pour le mieux-être de gens dont la vie n'est pas facile, facile... loin s'en faut ! »

 

Si vous aussi êtes intéressé par ce type d'aide humanitaire, contactez nous : labalaguere@labalaguere.com ou visitez directement le site de Samdo Avenir.

Autres articles

28 mai 2019

"Nanamasté" au Népal, un voyage propice aux échanges

Un voyage pour les femmes avec des femmes à la rencontre des népalaises. Une expérience inoubliable où le partage, la bonne humeur et la beauté des paysages ont prévalu. Avec des moments forts : la fête de Dashain, les célébrations bouddhistes, la fête des lumières, les soirées improvisées avec les femmes népalaises, le lever de soleil sur les Annapurnas, ou encore Shailee, femme forte qui nous rappelle qu'il faut croire en ses rêves et se donner les moyens de réussir !
30 mai 2017

Raymonde, voyageuse de retour du Népal

Nous étions un petit groupe de 6 femmes, toutes aussi enthousiastes les unes que les autres à participer à cette découverte originale du Népal : entre femmes, et à la rencontre des femmes. Nous avons rencontré Asha, cette jeune alpiniste népalaise qui a gravi les 7 plus hauts sommets des 7 continents. Comment oublier l'accueil des habitants des villages de Kabhre et de Lwang ! Et nous avons passé deux nuits dans le monastère de nonnes Nagi Gompa avec Danzee qui a été nonne puis porteuse et maintenant guide francophone.
18 juillet 2016

Littérature - Les Soldats de l’Everest - Par Wade Davies - Editions Les Belles Lettres

Les hauts sommets de l’Himalaya, l’Everest en première ligne, ont toujours été sources de fantasmes, de soif de conquêtes, de respect absolu et l'ascension victorieuse de Tensing Norgay et Edmund Hillary en 1953, aussi exceptionnelle soit-elle, est la pièce ultime du puzzle qu’avaient commencé à composer des hommes de légendes emmenés par un certain George Mallory. C’est d’eux dont il est question dans “Les soldats de l’Everest”.
Contactez-nous
05 62 97 46 46
Suivez-nous