Voyage spécial 30 ans : Santorini et Diamanti ont largué les amarres !

Santorini et Diamanti...
...Ont largué les amarres et mis les voiles !
...Cap sur Ithaque, pour un mois de navigation et de randonnées.

Ces deux voiliers de 15 mètres ont embarqué 14 « odyssaunotes » ; 2 capitaines, Yorgos et Babis ; 2 mousses, Kosta et Theodoris, et 1 accompagnateur-montagne, Lonaïs, ce dimanche 13 septembre à Çanakale, en Turquie.

Le début de cette odyssée commençait par la visite incontournable de Troie, point de départ du grand voyage retour d’Ulysse à Ithaque.

Après, une petite balade sur la plage de débarquement des Acheens, le tombeau d’Achille au soleil couchant, les murs de Troie... où finalement la vie n’a pas tellement changé, en tout cas la vie pastorale...

 

"Nous prenons le cap de l'Egée
A peine tournée la jetée de Canakkale, sous les vivas des gens du port qui saluent Yorgos et les signes amicaux des douaniers qui regardent partir notre étrange expédition, un dauphin vient se mettre à notre proue. Les dieux aiment-ils notre voyage?! Nous disons adieux à ce rivage sableux où luttèrent Achille et Hector, que nous foulions ce matin même. Le crépuscule tombe.  Nous passons le grand mémorial illuminé de rouge qui symbolise la porte des Dardanelles. " Lonaïs, guide de l'Odyssée.

 


 

Le récit homérique a commencé… !

On a désormais remplacé le nectar des dieux par la bière ; mais la convivialité de se retrouver autour d’une boisson lors du rituel apéritif est toujours appréciée.

 

Après une première nuit à bord, les marins ont mis le cap sur Samothrace. 

 

Ile qui jouit de nombreux cours d’eau, cascades et est couverte de chênes, pins, châtaigniers, arbres de Judée, platanes d'Orient, plantes du maquis laissant passer une douce lumière tamisée. De quoi se dégourdir les jambes, rafraîchir le corps et détendre l’esprit. Un ressourcement !


 

"Appareillage de nuit de Samothrace.
Toute la nuit, un vent doux et la houle tranquille nous pousse. 
Orion à main gauche, Altaïr en ligne de mire. Venus étincelante qui nous suit jusqu'à l'aube. Une pluie d'étoiles filantes nous accompagne vers la montagne sacrée. À l'aube, Samothrace flotte derrière nous dans un pur vermeil. 
Le soleil rougit le pic de l'Aghios Oros, haut au dessus de son écharpe de brume. Un dauphin salue Théodore qui barre à la poupe. Puis deux me réjouissent à l’étrave avant, nos pilotes, nos compagnons marins." Lonaïs, guide de l'Odyssée.

 

Puis se sont succédées les découvertes des îles des Sporades, repères des Cyclopes, avec des îles sauvages, comme Alonissos, la petite île de Kyra Panayia, Gioura et Sithonia.

Et le lever de soleil sur le Mont Athos, la « sainte montagne », laissera certainement des souvenirs à nos passagers-randonneurs.

 

Et tout, comme Ulysse les a affrontées, les tempêtes font partie du voyage...

Ainsi, à l’annonce de cette dernière, l’équipage aguerri a pris la décision de détourner le cap, et ne pas aller à Skyros, comme normalement prévu, et de se protéger des vents dans le canal d’Eubée, où ils sont actuellement à l’abri. 

 

La baignade aux thermes d'Aidipsos de ce matin semble en être la preuve... !

Arrivée au Cap Sounion

"Un grand Cap!
Aujourd'hui, 25 septembre à 16:00, les 14 participants de l'Odyssée ont mis le pied sur la péninsule de Sounion, au temple de l'Ébranleur des Terres, notre patron, Poseidon !
Cap important qui marque la moitié du voyage pour les uns, l'aboutissement d'une aventure pour les autres.
Libations ont été dûment faites au dieu des mers avec le vin violet de Samothrace aux mille sources-lieu symbolique de notre premier atterrissage en Grèce, aux sanctuaires des Grands Dieux.

Bon vent et bonne mer au Santorini et ses marins, ainsi qu'au Diamanti qui retourne in patria, et beaucoup de nouveaux et beaux voyages à vous André & Michele, Gilbert et Marlène, Christine, Dominique et Anne, merci d'avoir partagé avec nous le premier tome de ce long voyage, cette expérience fut riche et fertile, nous ne vous oublierons pas !" Lonaïs

 

Quoique touchant bientôt à sa fin, notre odyssée continue… 
 
La moitié des Odyssaunotes, ayant choisi de ne parcourir que le premier tome de ce voyage, ont profité d’une dernière soirée à Athènes avant de s’en retourner. 
Notre équipe s’est donc vu amputée de 7 passagers, d’un bateau et d’un skippeur…  
Michelle, Daniel, Jean-Paul, Edouard, Jacques, Gérard, Annie, Yorgos et Lonaïs poursuivent quant à eux l’aventure.
Leur navigation les a conduits sur l’île d’Hydra pour une belle randonnée.
Une île, où les voitures sont proscrites, remplacées par des marcheurs ou des mules…  De Hydra, ils ont rejoint la petite île de Spetses, au cœur du golfe Saronique.
 
Puis mettant le cap au sud, le capitaine les a menés le long de la côte Est du Péloponnèse, jusqu’à Leonido et Monenvassia, site spectaculaire, battu par les flots et sur lequel le temps n’a pas de prise.
 
 
Notre joyeuse tribu passera le Cap Malée, sans encombres contrairement à Ulysse sur le chemin de retour à Ithaque, qui fit face à une terrible tempête. Le temps d’une baignade à Elafonissos où Lonaïs nous racontera :
 
Entre les lys de mer et les genévriers odorants...
Dans les dunes ni serpent venimeux, ni requin dans l'eau cristalline.
Oui la Grèce est bien le lieu terrestre le plus proche du paradis...! 
 
 
 
Les voici, désormais à voguer, mouiller, randonner, dans les îles Ioniennes : Zakintos, Cap Mytakas, Baie de la Pierre Dressée, Paliki et bientôt Assos... et à quelques encablures : l'Ithaque homérique…
 
Tranche de vie sur le Santorini 
 
Nous poursuivons à présent vers Assos, profitant d'une brise de Sud providentielle, le génois en appui. Gérard a encore pris trois bonites à la traîne ce matin, qu'Annie vient d'accommoder au citron et au romarin. Ils sortent du four, nous attendons de faire relâche pour les déguster sur un lit de sarrasin avec des carottes râpées et un filet d'huile d'olive. Michèle est plongée dans son roman (sans doute captivant, elle qui d'habitude est toujours la première à la baignade comme en rando !), Daniel entretient ses abdos, Édouard répond à son courrier de ministre, Jacques tient son journal de bord, Jean Paul a plongé pour une petite sieste. Instantané de la vie à bord... N'oublions pas, comme dit Yorgos, qu'en Grec c'est l'étymologie même de la Beauté.
;-) Lonaïs
 
 
Le Santorini a accosté au port de Vathi, à Ithaque, aux pieds d’Ulysse en ce vendredi 9 septembre, débarquant les méritants… …tantôt, mousses, cuisiniers, pêcheurs, randonneurs, aventuriers, oisifs, contemplatifs… Ils ont, au fil de ce mois, au rythme de l’eau, aux lumières des marches journalières, à la pénombre des navigations, tissé des liens qui s’apparentent désormais à une grande famille ! 
 

 
Un immense merci à vous d’avoir participé à ce voyage anniversaire, et un chaleureux et grandiose  « BRAVO » à Yorgos et Lonaïs qui n’ont pas ménagé leurs efforts, mis à contribution toute leur énergie et leurs passions pour faire que cette aventure soit une réussite !
 

 

 

Autres articles

La rando bateau, une manière inédite de découvrir les Cyclades

Il faut savoir que la Grèce est un pays où le potentiel pour la randonnée est peu exploité, certains endroits restent très préservés et c’est ça qui est étonnant. On peut facilement aller hors des sentiers battus notamment aux Cyclades et le bateau est bien souvent le seul moyen d'accéder à ces îles. Le voilier reste donc une manière de visiter toutes ces îles, c'est de la découverte plus que de la navigation.

La fête de pâque orthodoxe en Grèce

La Pâque est la fête religieuse la plus importante et la plus émouvante de Grèce. Durant toute la semaine sainte, les grecs orthodoxes se préparent aux festivités du dimanche pascal, qui vient clore les 40 jours de jeûne et fêter la résurrection du christ, une journée sous le signe de la fête et de la gastronomie.

Visiter Athènes - Notre top 10 des visites incontournables

Autrefois au cœur de la civilisation grecque, Athènes est l'une des plus anciennes villes du monde. Cette capitale fascinante a su réussir l’alliance au quotidien entre Histoire ancienne et vie moderne. Découvrez notre sélection d'incontournables à faire et à voir à Athènes.

Suivez-nous