Le sentier cathare à la carte

17 juillet 2014

Mon implication dans le sentier cathare est forte.
Hormis le fait de l’avoir encadré dans ma jeunesse, j’ai pris une part active dans son développement.
Dans les années 2009 à 2010, le conseil général de l’Aude, ému de la baisse de la fréquentation du sentier, m’a confié la mission de le redynamiser. Je me suis mis à l’ouvrage avec enthousiasme dans le cadre de Balaguère Formation. Parmi les résultats les plus probants, j’ai supervisé la création de la Carte au 50e qui vous sert aujourd’hui, préconisé le passage en GR (sentier de grande randonnée) et proposé la réédition du topo-guide.

Le premier topo réalisé par mon ami Rob Day commençait à dater.
Cette opération m’a permis de retrouver des « Vieux de la vielle » comme Louis Salavy qui était sur les fonts baptismaux du sentier cathare. Grâce à la présence de personnalités de son acabit, une certaine éthique a pu être conservée.

Le sentier cathare doit son nom à une OPA, réalisée par le département de l’Aude sur l’image cathare.

Le  département en recherche d’identité a eu le fulgurant coup de génie de s’approprier le catharisme en exclusivité. Désormais du confit au cassoulet toute l’Aude est devenue cathare, même le sentier.
Le concept de départ (toujours d’actualité) était d’offrir au randonneur un parcours de gare à gare lui permettant de venir en train et de répartir par le même moyen.

À cette époque, c’était le début des gîtes d’étape. Il en sortait de partout. Le gîte idéal se devait d’être spartiate de préférence chez un agriculteur. Point de chambres mais des dortoirs. Subir le ronflement du voisin et l’odeur de ses pieds faisait partie d’une randonnée réussie. Ce point à évolué. Le randonneur du XXI° siècle a besoin de confort pour reposer sa carcasse mise à mal par l’effort. En lieu et place des gîtes historiques, (il reste quelques-uns), on trouvera de petits hôtels, chambres d’hôtes et gîtes cosys.

Le sentier cathare se range dans la catégorie des grands itinéraires thématiques à côté du sentier de Stevenson ou du tour des bastides de l’Albigeois. Il n’est pas nécessaire d’être un féru d’histoire pour le pratiquer. L’aspect sportif se suffit à lui-même.

Le sentier cathare peut se subdiviser en plusieurs parties bien individualisées les unes de autres.

De Port la Nouvelle à Roquefort, il traverse l’étroite bande littorale entre la Méditerranée et les contreforts pyrénéens.
De Roquefort à Duilhac Peyrepertuse on navigue dans le terroir de l’AOC Corbières. Les occasions de picoler sont nombreuses. Attention au soleil sur la calebasse.
De Duilhac à Comus, c’est la montagne. Finies les vignes. Place aux prairies et à l’élevage. Le changement est radical au passage sous le château de Peyrepertuse.
À partir de Comus, vous remontez à rebrousse-poil le sentier des Bonshommes. Cet autre grand itinéraire du catharisme relie Foix à Berga en Espagne. Pardon, en Catalogne. C’est à Comus que Sentier cathare et des Bonshommes se séparent ou se rejoignent selon le sens où vous le faites.

La variante Sud est sympa.

À choisir, je ne sais laquelle je prendrais. Peut-être à la courte paille !

L’intérêt de la formule proposée par La Balaguère est d’être modulable. À savoir commencer et finir où l’on veut en fonction du temps dont on dispose.

Personnellement, je conseille de shunter le départ de Port-la-Nouvelle et de commencer le périple à Roquefort ou Durban. Cette portion se déroule sur l’étroite bande littorale où le sentier cherche sa voie entre la route l’autoroute et le train.

Le sentier cathare, on l’aura compris, n’est pas une randonnée ordinaire. Au-delà de son intérêt purement sportif, on peut aussi le pratiquer avec le regard de l’histoire. On peut aussi parcourir le sentier cathare à vélo !

Accompagnateur en montagne et écrivain pyrénéiste

Autres articles

11 juillet 2014

Le sentier Cathare, un saut dans l'histoire

Le plus célèbre des châteaux du Pays Cathare, c'est Montségur. Il est connu pour l’épisode du bûcher. Le sentier cathare, on l’aura compris, n’est pas une randonnée ordinaire. Au-delà de son intérêt purement sportif, on peut aussi le pratiquer avec le regard de l’histoire.
03 janvier 2014

La passion du Pays Cathare et son épopée

L'histoire du Pays Cathare est passionnante. Rares sont ceux qui viennent sur ce sentier sans penser au sujet du catharisme, des cathares et des châteaux qui vont avec. Il faut savoir qu’ici en l’an 1000 il y a eu des bûchers, des hérésies, des dissidences par rapport à cette religion.
21 janvier 2012

Rencontre avec Anne, gérante d'un Gîte du Pays Cathare

Je m’occupe du gîte d’étape de Comus depuis plus d'une trentaine d’années. Le sentier cathare a démarré il y a près de 20 ans maintenant... Il traverse le département de l’Aude, avec des paysages très différents puisqu’on part de la mer pour arriver sur la partie montagne. Comus est à 1200 m d'altitude.
Contactez-nous
05 62 97 46 46
Suivez-nous