Osons l’Onsen

Depuis bien longtemps les japonais, adeptes du culte du bien-être, fréquentent les onsen, littéralement les sources chaudes.

Ces bains chauds s’organisent selon le lieu, de manière différentes : traditionnellement communs, mais aussi par genre, intérieurs ou extérieurs, privé ou public.

Lors de notre voyage au Japon, des chemins du Kumano Kodo au Mont Fuji, vous profiterez de cette expérience pour l’âme et le corps en découvrant ce rituel quasi religieux…

Vous glisserez dans une eau issue de sources volcaniques parfois réputées pour leurs propriétés thérapeutiques !

Plus de 26 000 sources ont été recensées au Japon.

Avant de se délasser dans ces eaux bienfaisantes, on oubliera pas de suivre quelles consignes pour ne pas susciter l’émoi de nos hôtes, comme ; de se laver avant d’entrer dans le bain, de garder la tête hors de l’eau, où d’enfiler son yukata (léger kimono en coton qui pourra être fourni à l’entrée du onsen) en passant le côté droit sous le côté gauche (l’inverse étant réservé aux défunts…).

A ne pas confondre avec les sento, bains publics également, mais dont l’eau provient du robinet…

Découvrez tous nos treks et randonnées au Japon.

Créatrice de voyages

Autres articles

Le Japon, authentique et moderne, mais toujours plein de poésie

Les japonais sont extrêmement gentils, dévoués et patients. Pour nous, occidentaux, pas facile de suivre leurs codes sans rien oublier, mais inlassablement, ils vont nous rappeler avec beaucoup de bienveillance leurs us et coutumes. Et puis, encore une chose qui m’a beaucoup touchée, c’est cette poésie qu’il a partout… La poésie est dans les fleurs de cerisiers évidemment ; mais dans un jardin zen, un onsen (bains japonais), une chambre de ryokan (auberge traditionnelle), dans une assiette de sushi…

Japon - Que voir à Tokyo ?

Entre modernité et tradition, les vieux bâtiments et le maillage de fils électriques de Tokyo cohabitent avec les gratte-ciels, les néons lumineux et une vie en perpétuelle mutation.

Raymonde, voyageuse de retour du Népal

Nous étions un petit groupe de 6 femmes, toutes aussi enthousiastes les unes que les autres à participer à cette découverte originale du Népal. Nous avons rencontré Asha, cette jeune alpiniste népalaise qui a gravi les 7 plus hauts sommets des 7 continents. Comment oublier l'accueil des habitants des villages de Kabhre et de Lwang ! Et nous avons passé deux nuits dans le monastère de nonnes Nagi Gompa avec Danzee qui a été nonne puis porteuse et maintenant guide francophone.

Suivez-nous