L'Aragon roman, pour ceux qui aiment allier culture et randonnée

21 février 2014

Aragonais d’origine, j’ai appris à l’école l’histoire du royaume d’Aragon quand les petits français récitaient nos ancêtres les gaulois. Nous on pourrait dire nos ancêtres les musulmans car ils ont occupé la région pendant plusieurs siècles avant que la reconquête ne les repousse hors d’Espagne. 
De plus je passais une grande partie de mes vacances d’été à San Juan de la Peña, perle de l’art roman aragonais et classé. 

Autant dire que j’ai baigné depuis ma jeunesse dans ce bouillon culturel. 
L’autre caractéristique du roman Aragonais est que les monuments ont tous été édifiés dans des sites naturels remarquables. 
C’est sur ce point que conjuguer culture à randonnée prend tout son sens. 

Quand je suis arrivé à la Balaguère, c’est tout naturellement que j’ai proposé de créer un séjour sur le thème de l'Aragon roman.

On m’a dit banco !

Je me suis vite mis à l’ouvrage et j’ai préparé le circuit de randonnée "L'Aragon Roman, sur les chemins de la Reconquête" qui part de la catalogne et va jusqu’au frontière de Navarre en traversant tout le Haut Aragon. On marche, on visite. C'est un vrai itinéraire culturel !
Le Monastère de San Juan de la Peña est situé sur un vaste plateau bordé de falaises.
Une fois la visite faite, on part à pied vers l’Ermita de San Salvador à de 2H de marche. Il est situé sur un promontoire. La vue est saisissante.

D’un côté la chaîne des Pyrénées, que l’on voit du val d’Aran au Pays Basque. De l’autre les sierras extérieures et dessous la canal de Berdun que les géologues appellent la dépression intra pyrénéenne.  
Le chemin longe une crête. Les vautours nous passent dessous.

On dort sur le site lui-même dans l’hôtellerie aménagé dans une des ailes du monastère situé à 1200m d'altitude au milieu de la forêt. 

Ca fait maintenant plusieurs années que ce séjour tourne et les gens sont toujours très contents ! On découvre également Ainsa, l'un des plus beaux villages d'Espagne.

Ainsa

Toutes nos randonnées culturelles.

Accompagnateur Pyrénées

Autres articles

09 juillet 2018

Du sommet du Mont Perdu, une vue à 360°

Le tour et l'ascension du Mont Perdu est une randonnée sportive. De jour en jour, les paysages sont très différents. On passe tantôt versant nord, sur les pentes vertes et abruptes des cirques de Gavarnie, Troumouse et Estaubé, tantôt versant sud, à travers lapias et canyons gigantesques. La montagne prend alors des formes de grands escaliers cyclopéens.
18 janvier 2018

La magie du Cotiella avec les mules d’Alberto

Le paysage karstique et lunaire du massif de Cotiella est tellement spécial qu’il est capable de rivaliser l’autre grand protagoniste calcaire du circuit, le célèbre Mont Perdu. Après la découverte des canyons d’Ordesa, Escuain et Añisclo, on descend dans des entrailles verdoyantes et mystérieuses aux eaux cristallines. En l’espace de quelques heures on se croirait sur une autre planète ! C’est vraiment l’Aragon : sauvage et varié mais aussi accueillant et dynamique.
12 décembre 2017

Quel est le plus haut sommet des Pyrénées ?

Le plus haut sommet des Pyrénées est situé en Espagne, c'est l'Aneto (3 404 mètres d'altitude). Côté français, le plus haut sommet est le Vignemale (3 298 mètres), qui arrive à la 16 ème position des plus hauts sommets pyrénéens.
Contactez-nous
05 62 97 46 46
Suivez-nous