Randonnée en Andorre : voyage et trek

Note globale de la destination

Partir en voyage à pied en Andorre

Randonnée en Andorre : de lacs en réserves naturelles

Faire une semaine de randonnée en Andorre permet de dépasser l'image un peu mercantile de la zone frontalière pour découvrir les magnifiques parages de cette principauté située au coeur des Pyrénées. Surplombé par de hauts sommets (dont le Comapedrosa, montagne la plus haute d'Andorre, culminant à 2 942 mètres), l'Andorre s'enorgueillit d'avoir le plus grand centre aqualudique d'Europe : Caldea.
Nos circuits de randonnée en Andorre, à pied ou à raquettes, nous amèneront à la découverte de multitudes de lacs, de forêts, de réserves naturelles comme le parc de Valls del Comapedrosa, de Madriu-Perafita-Claro (le plus grand de tous), la vallée de Sorteny ou encore le Val d'Incès. Dans les vallées, vous pourrez contempler des chapelles et les ponts romans enjambant des torrents limpides... et en fin de journée, vous pourrez, pourquoi pas, savourer les instants relaxants de séances thermoludiques. 
Vous pourrez aussi emprunter les Chemins de Grande Randonnée, avec le GR11 ou bien le GR7 qui traversent l'Andorre pour des circuits plus engagés dans les Pyrénées, ou bien miser sur des séjours en étoile tout confort en hôtel.

Rencontre
L'Andorre a de très beaux itinéraires de randonnée
Gérard Caubet
Accompagnateur en montagne et écrivain pyrénéiste

Rechercher un voyage

4 résultats correspondent à votre recherche

Andorre, pour des randonnées à pied ou à raquettes

Découvrir les lacs et les montagnes d'Andorre

Quand on pense à l’Andorre, on imagine souvent des magasins et leurs produits détaxés, et des stations de skis. On pense beaucoup moins aux grands sommets frontaliers avec l’Ariège, aux vallons constellés de lacs et de pins à crochets, aux estives parsemées de bordes (granges) charmantes. En fond de vallées, petits ponts romans et églises en pierre ne sont pas rares. Authenticité et modernité se confrontent dans cette étonnante principauté, quasi enclavée au coeur des Pyrénées entre France et Espagne. Un coin à part, mais qui mérite quelques détours si vous faites un voyage en Andorre !

Le parc de Madriu-Perafita-Claro sur les paroisses d'Andorre-la-Vieille, Encamp, Escaldes-Engordany et Sant Julià de Lòria

C'est le plus grand de tous les parcs naturels d'Andorre, et le seul classé à l'UNESCO au titre de ses paysages culturels. Son point culminant est le pic de la Portelleta (2 905 m). De nombreux itinéraires de randonnée sont possibles en Andorre grâce à son réseau de sentiers et de refuges de haute montagne.

Le parc du Comapedrosa sur la paroisse de la Massana

Il abrite le plus haut sommet d'Andorre, le pic de Comapedrosa. 
Chose étonnante, le parc possède un tripoint au pic de Médécourbe, à savoir un sommet où se croisent trois frontières : celles de l'Andorre, de la France et de l'Espagne. Une des étapes les plus dures du GR11 traverse le parc du Comapedrosa avec une étape dans le refuge de Coma Pedrosa.

La vallée de Sorteny sur la paroisse Ordino Arcalís

Elle est située sur la paroisse Ordino Arcalís. Ses aménagements pédagogiques dont un jardin botanique et de nombreux itinéraires de randonnée pour tous niveaux sont généralement très appréciés.

Le Val d’Incès près de la paroisse de Canillo

Ses pâturages et ses granges témoignent d’une activité agricole. En été, les véhicules interdits d’accès sont remplacés par un petit train électrique. Les randonneurs ont le choix entre deux itinéraires, soit l’Estany de Juclar, le plus grand lac d’Andorre d’où l’on peut rejoindre le refuge du Rulhe soit les lacs de Fontargente.

Contactez-nous
05 62 97 46 46
Suivez-nous