Le magazine de la randonnée et du voyage à pied

Rencontres
12 octobre 2018
Les premières heures de marche vers le pic du Mondarrain et le pique-nique face aux Pyrénées et plus loin l'aperçu de l'océan atlantique...
Nous organisons régulièrement des soirées d’information pour vous présenter un pays, une région, un voyage, des "Pyrénées au bout du monde". Une occasion de vous rencontrer chez vous et de répondre à vos questions. Ces soirées sont gratuites et se terminent toujours autour d’un verre et de quelques spécialités pyrénéennes. Cette fin d'année, nous serons à Paris, Lyon, Nantes, Toulouse et Bordeaux !
Le diplôme d’accompagnateur en montagne se passe désormais en 8 étapes, répartis en 2 cycles. Il faut compter deux ans minimum et de nombreuses ponctions sur le compte en banque. Hormis le probatoire et quelques stages en cours de cursus se passant en région, les pyrénéens doivent traverser la France plusieurs fois en diagonale pour se rendre à Prémanon recevoir la docte parole.
On prend le doux rythme du désert en marchant et se reposant en bonne compagnie. Les paysages ouverts avec leurs dunes harmonieuses sculptées par le vent et le temps apaisent l’esprit. Soudainement au loin, on découvre une oasis comme on l'a rêvée. La dernière grande journée de randonnée est fantastique ; les dunes sont belles et impressionnantes, nous sommes en harmonie avec le désert et nous avons trouvé nos repères dans cet univers exceptionnel.
Partir du Liban pour marcher la dernière section du chemin français de Compostelle, c’était le rêve qui m’accompagnait depuis plus d’une quinzaine d’années. Le chemin, avant tout, c’est la compagnie. Que de rencontres sur ce vieux chemin, des pèlerins de toutes nationalités portant chacun le sourire sur le visage et personne ne sait ce qu’ils cachaient ni dans le cœur ni dans le corps, mais ils avançaient, comme si le monde entier progresse sur le « camino ». Croyant ou pas, on ne peut qu’expérimenter la force de la prière, de la méditation ou toute autre exaltation pour se recueillir et continuer cette marche qui va au-delà du chemin pour se prolonger à l’intérieur de soi vers ce chemin profond que chacun de nous tente de retrouver.
L'évocation seule du nom" lac de Constance" nous a semblé assurer un dépaysement complet avec une culture différente, une histoire foisonnante de poésie, plusieurs langues et 3 pays à traverser... Mais la simple idée de découvrir ces nouveaux espaces, en pédalant, côte à côte, ou en file indienne, en s'amusant et surtout à notre rythme nous a tous emballés. C'est un périple ouvert à tous, petits et grands, pas besoin d'être un grand sportif, pas de performance, juste le plaisir de partager en pédalant, en ouvrant grands ses yeux.
Bien sûr, il y aura quelques averses sur le chemin mais elles sont généralement courtes et rafraîchissantes ! Et surtout des paysages extraordinaires vous attendent : les rizières verdoyantes, la forêt luxuriante, le délice des cocos pleines d’eau, la fraîcheur de la pluie.
En matière de sécurité, il est primordial d’être bien chaussé. La chaussure comprend différentes parties qu’il est intéressant de connaître. Chacune a son importance. Les connaître permet de poser aux vendeurs les bonnes questions pertinentes ou de ne pas se laisser piéger par les offres alléchantes d’Internet.
Au Cambodge vous serez particulièrement bien accueillis ! On l’appelle le pays du sourire et ce n’est pas à tort. Pour faire découvrir la vie locale, j’aime beaucoup aller au Tonle Sap. C’est un site incontournable du Cambodge avec sa vie sur l’eau et l’activité de la pêche. Ce lac est le plus grand réservoir d’eau douce de toute l’Asie du Sud-Est, avec des petits villages flottants ou sur pilotis.
Plus encore qu'un voyage dans l'espace (et pourtant, quels paysages ! Quelle végétation endémique ! Quelles gorges splendides !), c'est le voyage dans le temps qui m'émeut. Au jour 4, après avoir suivi un magnifique sentier en balcon, nous pique-niquons dans une forêt de pins et découvrons peu après ce que, un certain Paul a dû découvrir lui-même voilà 2000 ans : une crique au pied d'une falaise abrupte, une plage de galets, quelques touches de végétation auxquelles la civilisation a juste ajouté un petit bateau, et 2 petits bâtiments. Un bout du monde quasi éternel sous le soleil, léché par l'eau turquoise.
Le Canada est le terrain de jeu idéal pour les amoureux de nature sauvage et de grands espaces, qui conviendra parfaitement aux randonneurs et aux cyclistes, petits et grands. C’est également une destination idéale en famille, car elle permet de partager des moments inoubliables entre sortie en canoë, kayak, vélo, rando, via ferrata, et observation des animaux... Sans oublier l'accueil et la gentillesse des québécois.
Peut-être vous êtes vous inscrit à un voyage Balaguère avec l’envie de « voyager responsable ». Bravo, vous avez fait le bon choix ! Mais ne criez pas victoire trop vite… La Balaguère va vous aider à voyager mieux, soit, mais, votre façon à vous de voyager jouera autant dans la balance que nos efforts d’organisateur de circuit. Alors, voici 12 conseils pour voyager avec nous, en respectant mieux la planète, en protégeant la faune et la flore, et en allant à la rencontre des autres.
On s’est penché sur les 20-40 ans et leurs envies d’aventure, de mouvement, d’échange avec le monde qui nous entoure et ceux qui y vivent. Certains sont déjà de vrais globe trotteurs mais nous n’avons pas tous l’âme d’Alexander Super-Vagabond, seul avec son sac et sa pomme. « Hapiness only real when shared » a-t-il écrit dans ce fameux bus 142. C’est vrai que c’est quand même vachement plus sympa de voyager à plusieurs. On fait des rencontres (parfois même LA rencontre) et surtout on partage ces moments de vie uniques qui font la magie des voyages.
Parce que nous sommes organisateurs de randonnées mais aussi avant tout des parents, nous savons bien l'immense plaisir de se retrouver en famille, entre parents et enfants - ou petits enfants !- et de partager des moments simples, mais ô combien grandioses et magiques. Et si vous hésitez encore, voici nos 5 bonnes raisons de voyager en famille !
L'Andorre est un vrai pays attachant, totalement enclavé dans la montagne pyrénéenne et offrant de très beaux itinéraires de randonnée. Elle peut compter sur ses 35 sources d’eaux thermales. Capables d'atteindre 70ºC elles sont considérées parmi les plus chaudes des Pyrénées. Caldea, centre thermal construit en 1994 a été pensé par l'architecte Jean-Michel Ruols, père du parc Astérix et spécialiste des complexes aquatiques. C’est une réussite du genre avec des ambiances scénarisées.
Pour le randonneur, Ax-les-Thermes est une plaque tournante idéale d’où il peut rayonner sur toute la Haute Ariège. Côté détente, un forfait de 5 heures d’accès aux thermes est en option. Chacun est libre de le consommer à son rythme. Situé à deux pas du centre ville, l'hôtel, créé par un accompagnateur en montagne de surcroit cuisinier, propose une cuisine du pays simple et sincère, avec des petits déjeuners copieux et des pique-niques savoureux.
Avec l'hôtel et le spa, c'est vraiment ambiance cocooning. Et côté randonnée, « douceur » est le maître mot. Aucun effort surhumain n’est à craindre ! Mais cela n'empêche pas de découvrir des sites d'exception : l'Anse de Paulilles, la tour Madeloc, le monastère San Pere de Rodes, Collioure la ville des artistes, la belle Banyuls...
Le Zef, ce sont des voyages pour ceux qui préfèrent la découverte à pied, ceux qui veulent de l’action, du mouvement… Mais aussi qui souhaitent partager, échanger, parfois fraterniser avec l’autre, le compagnon de voyage mais aussi avec le berger croisé sur le chemin, des Pyrénées ou du bout du monde. La différence avec La Balaguère ? Une seule : Le Zef est exclusivement dédié aux 20-40 ans.
L'Alentejo est un de mes coins préférés au Portugal. C'est une randonnée parfaite pour tout voyageur en recherche d’authenticité et de simplicité, aux amoureux de nature, aux amateurs de vins et aux gourmands. La tranquillité du pays est exceptionnelle car les gens prennent le temps de vivre. C’est une invitation à prendre goût aux choses simples !

Suivez-nous