La Colombie

Culture & traditions Colombie

PEUPLES, ETHNIES ET LANGUES

La population colombienne est très diversifiée. Elle comprend des descendants espagnols, africains (en particulier sur les côtes Caraïbe et Pacifique) et plusieurs types de métissages afro-hispanoindiens. Des Indiens de souche vivent dans le sud de la Colombie.
La langue officielle est l'espagnol et à l'exception de quelques tribus indiennes très isolées, toute la population le parle.
La population compte 57 % de Métis, 20 % de Blancs, 14 % de Mulatos, 4 % de Noirs, 3 % de Zambos et 2 % d'Indiens.
Environ quatre-vingts groupes différents d'autochtones peuplent la Colombie pour un total approximatif de 3 % de la population du pays. Ils contribuent à la diversité ethnique du pays. Cette population se trouve surtout à l'ouest du département du Cauca, au sud de la Colombie.
La plus grande diversité ethnique est localisée dans la région de l'Amazonie qui comprend les départements de Vaupés, Amazonas, Putumayo, Guainía, Caquetá et Guaviare. Les peuples indigènes parlent 64 langues et 300 formes de dialectes. Les droits territoriaux des peuples indigènes sont reconnus sur environ 24,5 % du territoire national.
Bien qu'ils soient une grande richesse culturelle pour la Colombie, ces peuples, aux croyances particulières, voient leur autonomie menacée par le manque de reconnaissance de la multiculturalité et de garantie de maintenance des services publics. Les peuples indigènes sont menacés de disparition car beaucoup de méga-projets d'infrastructures et d'exploitation des ressources se sont déployés sur les territoires des populations autochtones, notamment au cours des dernières décennies.

RELIGIONS

La religion largement prédominante est le christianisme, en particulier la confession catholique romaine, avec près de 93 % de la population s'en réclamant ou étant recensés comme catholiques. Ces chiffres reposent
notamment sur la proportion de baptêmes catholiques et ne reflètent pas nécessairement le nombre de croyants. Les 7 % restant sont majoritairement affiliés à des mouvements protestants, essentiellement les courants évangélistes des États-Unis, pentecôtistes ou néopentecôtistes, ainsi que, pour une part plus réduite de la population, les Églises chrétiennes historiques non catholiques (presbytérianisme, églises épiscopaliennes, anglicanisme, baptisme, mennonitisme, méthodisme).
L'église évangélique regroupant le plus grand nombre de fidèles est l'Église pentecôtiste unie de Colombie (Iglesia Pentecostal Unida de Colombia), avec plus de 3 000 congrégations et une présence dans tous les départements du pays. Les religions monothéistes non chrétiennes sont faiblement représentées.
Dans les communautés indigènes et afro-américaines, se revendiquant généralement du catholicisme, on trouve de façon très isolée des pratiques syncrétiques entre christianisme et traditions ancestrales.

 

ART

La Colombie est une véritable mosaïque de peuples et cette diversité s'exprime à travers la culture, le folklore, les arts et l'artisanat du pays. Les influences indienne, espagnole et africaine se sont associées pour donner naissance à d'étonnantes fusions, notamment dans l'artisanat, la sculpture et la musique.
Sculptures en pierre, poteries et objets ouvragés en or représentent l'essentiel de l'art précolombien.
L'art de la vannerie, du tissage et de la poterie date de la même époque mais combine aujourd'hui techniques modernes et motifs traditionnels.
Enfin, la musique, marquée par une forte influence espagnole, emprunte à la fois aux rythmes africains des Caraïbes, à la salsa cubaine et aux mélodies andines.
Géant de la littérature colombienne, Gabriel Garcia Márquez a tissé une oeuvre où se mêlent mythes, rêves et réalité, dans un style que les critiques ont baptisé le "réalisme magique". L'écrivain considère ses livres comme des
documentaires, des témoignages sur la nature, le rythme et la perception de la vie dans son pays.
Moreno Durán est considéré comme l'un des meilleurs auteurs sud-américains depuis le renouveau littéraire des années 1950.

   

CUISINE / NOURRITURE

Poulet, porc, pommes de terre, riz et soupe constituent la base de la cuisine colombienne. Parmi les spécialités régionales les plus intéressantes, citons l'ajiaco de Bogotá (soupe de poulet et de pommes de terre), la hormiga culona de Santander (plat essentiellement à base de fourmis frites) et le lechona de Tolima (cochon de lait entier rôti à la broche et farci de riz).
Les marchés regorgent de fruits les plus divers.
Le café est bien sûr la boisson nationale. On le sert partout, même dans la rue, dans de petits gobelets. Noir, il est « tinto » et, avec un peu de lait, « pintado ». Assez sucré en général si on ne précise pas, il est plus ou moins
fort selon les régions.

 

US ET COUTUMES

Les coutumes ancestrales et l'identité des Colombiens se trouvent au cœur de l'artisanat et des fêtes : à Pitalito, on réalise les Chivas des bus typiques bariolés aux accents de carnaval ; à Barranquilla ou Cali ce sont des
masques ; les villages de Cundimarca et du Boyaca produisant des guitares (tiples, bandolas) alors que la zone Pacifique est réputée pour ses tambours.
Les communautés indiennes, les Nasas par exemple, qui ne représentent que 1% de la population (mais 75% des colombiens sont métis), sont parvenues à arracher à Bogotá une relative indépendance qui leur a permis de conserver leurs coutumes et leur culture.
Jours fériés : 1er janvier : jour de l'An / 6 janvier : jour des rois (Épiphanie) / 19 mars : Saint-Joseph / 1er mai : fête du travail / 13 juin : journée du Sacré-Coeur / 29 juin : Saint-Pierre, Saint-Paul / 20 juillet : fête de
l'indépendance / 7 août : célébration de la bataille de Boyaca / 15 août : Assomption de la Vierge / 12 octobre : jour de la découverte de l'Amérique / 1er novembre : Toussaint, fête de Todos los Santos / 11 novembre :
Indépendance de Carthagène / 8 décembre : Immaculée Conception / 25 décembre : Noël.


Contactez-nous
05 62 97 46 46
Suivez-nous