© ZoltanJozsef - stock.adobe.com
© ZoltanJozsef - stock.adobe.com
© ZoltanJozsef - stock.adobe.com

Découvrir le Népal

Découvrir

Climat

Cultures et traditions

Vie pratique

Découvrir le Népal

Entre l’Inde et le Tibet, le Népal, le "toit du monde", pays mythique, attire les randonneurs du monde et pour cause : environ 80% de son territoire est recouvert de montagnes ! Mais qu’on se le dise et redise, le Népal n’est pas réservé aux alpinistes ! On peut grandement concevoir des randonnées-douces, randonnées-découvertes ou encore des voyages de rencontres des populations à des altitudes modérées. Ces circuits itinérants en montagne dans la chaîne de l'Himalaya, ont été le point de départ de ce que l’on appelle désormais communément trek ou trekking. Tous ceux qui ont parcouru le Népal seront d’accord sur un autre des attraits de ce petit pays le plus haut du monde : la gentillesse, la chaleur humaine et l’état d’esprit positif des népalais.

Secteur Annapurnas

À l’ouest de Katmandou, les Annapurnas, “la mère nourricière" ou “la mère plénitude” en sanskrit, est la chaîne de montagne qui abrite six des principaux sommets les plus hauts du monde, dont le plus haut est l’Annapurna I (8091 m). Ce secteur est particulièrement prisé par les trekkeurs français, peut-être parce que les premiers conquérants du premier 8000 m étaient français : Louis Lachenal et Maurice Herzog (1950). On y accède par la route ou en avion jusqu'à Pokhara, une paisible petite ville au bord de lac Phewa ou se miroitent les sommets. Mais il est aussi possible de rejoindre Jomsom en avion (2850 m) pour être encore plus près des cimes. Les treks se déroulant dans cette région permettent de traverser une multitude de paysages, s’étalant sur une altitude allant à 500 à 5500 m environ : plaines, rizières, forêts de rhododendrons, moraines, glaciers, cols… Le tout cerné de sommets prestigieux : Annapurna I, II, III, IV, Sud, Machapuchare, Daulagiri, Nilgiri Himal etc... Nous proposons plusieurs circuits dans ce secteur : le grand tour de l'Annapurna, le tour des Annapurnas, le balcon des Annapurnas, jungle et Himalaya (en famille),NANA-masté, à la rencontre des femmes népalaises, randonnée et méditation bouddhiste, des Annapurnas à Katmandou, à la croisée des chemins.

Secteur Everest

Le toit du monde à 8850 m, Everest, Chomolungma ou Sagarmatha “déesse du ciel” en sanskrit selon comment vous choisissiez de le nommer, est le point d’attraction du secteur. Alpinistes et trekkeurs parcourent les sentiers de la terre des Sherpas, groupe ethnique qui a migré du Tibet il y a environ 500 ans. Ethnie qui a été la première à accompagner les expéditions pour l’Everest et a donné le nom désormais mal approprié de sherpas pour désigner les porteurs… Tous les porteurs ne sont pas des Sherpas ! On y accède par l'aéroport d’altitude de Lukla à 2850m. Nous vous emmenons au pied de ce mythe sur notre circuit '' Lacs de Gokyo, Kala Pattar et camp de base de l'Everest''.
Himalaya, Gokyo, Everest, Népal

Vallée de Katmandou

Porte d’entrée aérienne du Népal, Katmandou, sa vallée et les villes environnantes, offrent de magnifiques balades culturelles où sites hindouistes et bouddhistes se côtoient. Située sur les contreforts de l’Himalaya, la vallée de Katmandou a été inscrite au patrimoine mondial comme un site unique composé de 7 zones de monuments : les durbar square de Patan et Bakhtapur, les stupas (monument bouddhiste de formes simples avec des dômes massifs blanchis à la chaux surmontés de cubes dorés avec les yeux du Bouddha éternel qui voient tout) de Swayambhu, Boudhanath, les vastes temples hindous de Pashupati et Changu Narayan. Ces temples se caractérisent par leurs toits à plusieurs étages, et cette architecture neware est construite pour la plupart en briques cuites et mortier de boue, avec une structure en bois. Les toits sont recouverts de tuiles qui se chevauchent. Les fenêtres, les montants de portes et la charpente des toits sont richement sculptés. Ces monuments illustrent les remarquables traditions culturelles des Newars, qui s’expriment dans des habitations, bâtiments et structures uniques en leur genre, dotés d’une ornementation complexe témoignant d’une maîtrise du travail de la brique, de la pierre, du bois et du bronze...
Patan, Nepal

Secteur Manaslu / Tsum

Autour du sommet longtemps préservé du Manaslu, un autre 8000 m, se situe une autre région de trekking au nord de Gorkha. Préservée, car cette région ne s’est ouverte aux voyageurs qu’en 1990 et la vallée de la Tsum, un peu plus à l’est, en 2008 seulement. Outre une montagne sauvage et authentique car peu fréquentée, de nombreux monastères bouddhistes ponctuent les itinéraires de treks proche de la frontière tibétaine. Dans cette région de culture tibétaine vous pourrez observer la vie paysanne peu touchée par le tourisme. Les champs se labourent à l'aide de la charrue tirée par les dzos (entre le zebu et le yak), lors de nos circuits le tour du Manaslu ou Vallée de la Tsum vous croiserez les jeunes bergers menant aux pâturages les troupeaux de yacks et de chèvres. Dans les habitations la femme de maison vous préparera le thé à la barrate.
Portrait de femme, Tsum Vallée, Népal

Tous nos voyages à pied au Népal

Des circuits incontournables au Népal avec notre équipe locale : le balcon des Annapurnas avec de superbes vues sur l'Himalaya sans trop de difficultés, le tour des Annapurnas un trek mythique plus difficile.

Découvrez un circuit inédit de randonnée entre femmes : Nanamasté, à la rencontre des femmes népalaises.

Voyagez hors des sentiers battus avec des itinéraires originaux : Trek en Solu avec de belles vues sur l'Everest, tour du Manaslu tout aussi grandiose que le tour des Annapurnas mais moins fréquenté, et Langtang, à la frontière du Tibet, un trek engageant mais sans difficulté technique.


Découvrez aussi tous nos voyages à vélo au Népal


Avec notre tour en VTT dans le Mustang, mais aussi notre tour VTT en groupe accompagné dans le Solukhumbu