Découvrir

Climat

Cultures et traditions

Toutes les informations pour voyager au Pays Basque

Le Pays Basque permet de belles randonnées à la fois mer et montagne, pour tous les niveaux et toutes les envies, de la balade facile au trek plus soutenu. Territoire authentique à cheval sur la France et l'Espagne, il s'étend de part et d'autre des Pyrénées en longeant l'Atlantique. Les montagnes plongent dans l'océan et les villes sont typiques : Bayonne, Saint-Jean-de-Luz, Hendaye, Espelette, Saint Jean-Pied-de-Port, Haute-Soule... pour ce qui est du Pays Basque français, mais aussi San Sebastian, Zumaïa ou encore Bilbao pour le Pays Basque espagnol. Le Pays Basque offre de superbes paysages de falaises érodées dont l'étonnant flysch entre Deba et Zumaia, qui permet des randonnées en balcon sur la mer. Le point culminant du Pays Basque est la Table des Trois Rois. Terre marquée par une culture forte et un art de vivre tout particulier, on y viendra également en voyage pour sa gastronomie : charcuterie, tapas, pintxos, bons vins et autres mets combleront les voyageurs gourmands.

Le Pays Basque français

Le pays basque français décline des paysages bien distincts au travers de ses 3 provinces. Dans chacune, la gastronomie fera partie intégrante du voyage. Le Labourd est le plus proche de l’océan. De Biarritz à Hendaye en passant par Bidart et Saint-Jean-Pied-de-Port, plages, petits ports et falaises -dont la célèbre corniche basque- s'y succèdent. Mais à l’intérieur des terres et dominés par la Rhune, quelques-uns des plus beaux villages de France -Sare, Aïnhoa, Espelette, Itxassou- étalent leurs maisons blanches aux boiseries rouges ou vertes, souvent accompagnées de guirlandes de piments. Ici, Pottoks et Betizus pacagent dans les douces montagnes à longueur d’année. La province de la Basse-Navarre est celle de l'authentique vallée des Aldudes, réputée pour ses truites et ses charcuteries issues du porc local dont le fameux jambon de Kintoa. Saint-Etienne de Baïgorry en marque la porte d’entrée. Le vignoble d’Irouléguy mène vers Saint-Jean-Pied-de-Port : ici, des milliers de pèlerins sont en route pour Compostelle et traversent la ville pour rejoindre Roncevaux. Enfin plus à l’Est, vient la Soule, province aux fortes traditions. Si Mauléon-Licharre est entourée d’une douce campagne, le paysage devient montagnard. Des gorges profondes -dont une traversée par la passerelle vertigineuse d’Holzarte- assiègent d’épaisses hêtraies et d’immenses estives où les milliers de brebis vont donner leur lait aux bergers pour la fabrication du fameux fromage Ossau-Iraty. La forêt d’Iraty fait justement partie des lieux, tout comme le Pic d'Orhy, les gorges de Kakuetta ou encore la gigantesque salle souterraine de La Verna...
Passerelle d'Holzarte

Le Pays Basque espagnol

Zumaia occupe un site privilégié de la côte du Gipuzkoa, dans la baie où se jettent deux rivières : l'Urola et la Narrondo. De la plage Itzurun jusqu'à Deba se hissent des formations de strates verticales qui créent un paysage magique et sans pareil. Petite bourgade de 8 300 habitants, à égale distance de Bilbao (50 minutes) et Biarritz (45 minutes), à l'écart de l'agitation de San Sebastian, elle reste proche de ces célèbres cités basques tout en préservant la tranquillité de son environnement. A l'Est, perché sur des collines, le quartier d'Azkizu surveille l'entrée de Zumaia et de Getaria, port de pêche voisin. A l'Ouest se trouvent les villages d'Elorriaga, Itziar et Deba qui ont le privilège de suivre chaque soir les derniers embrasements du soleil jusqu'à sa disparition au large de la Biscaye ou Bizkaia, la province voisine. Zumaia n'a pas de port de pêche aussi important que ceux de Getaria ou d'Orio. Elle possède encore le « Glorioso San Telmo », son dernier grand bateau de pêche, mais de nombreux Zumaiens sont engagés comme marins et mécaniciens sur les bateaux de ses villages voisins. Nombreux sont les pêcheurs « amateurs » qui, chaque jour, partent au large à bord de barques à moteur et ramènent calamars, chinchards, araignées de mer et autres bars. Lekeitio, un des plus beaux sites de la côte basque, était déjà connu au XIXe siècle et prisé par l'aristocratie ; c'est peut être la présence de l'île de San Nicolas ou encore les plages d'Isuntza et de La Salvaje qui firent de Lekeitio le lieu de villégiature de la reine Isabelle II et de la comtesse Zita de Bourbon Parme. Ea et Ipaster, villages maritimes paisibles, précèdent notre passage à Elantxobe, village classé, superbe, pittoresque, dressé sur les pentes du Mont Ogono qui plonge dans l'océan. La réserve de Biophère d'Urdaibaï Elle s'étend sur 220 km2, sur un territoire déterminé par la bassin hydrographique de la rivière Oka... sa création a pour but « le développement durable », c'est à dire un équilibre entre la conservation des richesses biologiques et le maintien du développement économique et culturel. Les paysages y sont magnifiques, mélange de montagnes, forêts, estuaire mer et marais... Mundaka, au coeur de la baie et surplombant l'océan, est aussi une plaque tournante des sports marins. « La vague de gauche » est un «spot» que les surfers qualifient « d'unique au monde ».
Randonneurs sur des rochers en bord de mer, Zumaïa, Pays Basque Espagnol