Le Nicaragua, aux volcans et cités coloniales

09 décembre 2014

Le Nicaragua a longtemps souffert de son image d’un pays ravagé par la guerre et la corruption. Petit pays d’Amérique Centrale, il recèle pourtant bien des richesses.
Destination sûre aujourd’hui, c’est tout naturellement que nous avons décidé de l’ajouter à notre catalogue de randonnées pour en proposer de très beaux voyages.
La situation géographique du Nicaragua, entre les eaux cristallines de la côte Caraïbe, la côte Pacifique, et des frontières communes avec le Costa Rica, en font un paradis de la randonnée, encore très méconnu.

De nombreux coins du Nicaragua sont complètement sauvages et vierges du tourisme de masse.

Les échanges avec les populations locales n’en sont que plus authentiques, ils sont peu habitués à voir des visiteurs, et encore moins des européens ! 
La chose qui m’a le plus marquée d’ailleurs lors de mon arrivée au Nicaragua, c’est la foule d’enfants qui est venue m’accueillir lorsque je suis arrivée ! C’était incroyable, ils étaient très curieux de nous rencontrer. Cela m’a beaucoup amusée.

Outre le contact avec les populations locales, le Nicaragua est aussi un pays à la nature prodigieuse : jungle, flore, volcans –dont certains sont encore actifs-, île, plages paradisiaques… des paysages pleins de contrastes pour les amoureux de nature.

L’île d’Ometepe, située au milieu du lac Nicaragua, est un endroit extraordinaire pour la randonnée.

Elle est formée par les volcans Concepción et Maderas, sur lesquels se sont développés de petits villages typiques. C’est un lieu absolument magique, avec un très riche écosystème, et de nombreux oiseaux.
Le Nicaragua est un pays de volcans, dont Masaya, qui est encore actif, et où se dégagent des fumerolles. 

Si la nature de ce pays est exceptionnelle, la culture l’est encore plus.

Il faut se pencher au cœur de l’histoire du Nicaragua et de sa culture, riche de son passé colonial.

Granada et León sont sublimes et attirent les voyageurs depuis de nombreuses années : elles ont conservé les architectures d’époque, des petites maisons et des épiceries de quartier, ainsi que des cathédrales admirablement bien restaurées.

La meilleure saison pour un voyage au Nicaragua, c’est d’octobre à avril. Il faut chaud, et les pluies sont rares. On revient toujours conquis, il se dit souvent que c’est l’un des pays les plus attachants de l’Amérique Centrale.

Créatrice de voyages

Autres articles

02 juillet 2019

Serge et Maïté, voyageurs de retour du Pérou : Canyon de Colca, Machu Picchu et Ausangate

Nous avons choisi ce trek car il nous semblait associer le plaisir de la marche, la découverte de la haute altitude, du patrimoine culturel inca et de la civilisation péruvienne en dehors des sentiers battus. Nous le conseillons à tous ceux qui aiment randonner et à qui des conditions un petit peu spartiates ne rebutent pas.
29 mars 2019

La Cordillère de Vilcanota au Pérou

La Cordillère de Vilcanota, ce n'est pas qu'un massif sauvage, aux lacs et sommets de toute beauté. C'est aussi le territoire du fier peuple des Qeros, niché au coeur de l'Ausangate (plus haut sommet de la Cordillère de Vilcanota). Mis à part les sources d’eau chaudes qui procurent un doux réconfort à la rude vie andine, nous sommes enivrés par l’altitude et éblouis par l’alternance des lacs et des sommets enneigés.
27 février 2019

Les Cordillères au Pérou

Parmi la bonne vingtaine de Cordillères péruviennes, voici une petite sélection de celles pour lesquelles nous avons un vrai coup de coeur. Cordillère Blanche, Cordillère Noire, Cordillère de Huayhuash, de Vilcabamba, de Vilcanota... la nature a créé de véritables merveilles, nous vous amenons découvrir la plupart d'entre elles dans nos voyages au Pérou.
Contactez-nous
05 62 97 46 46
Suivez-nous