Agir en Mauritanie avec Vents du Sud

Vents du Sud est une ONG initiée en 1999 par La Balaguère et dont le fonctionnement a été lancé en 2000, pour soutenir les projets des populations mauritaniennes.

Association efficace, les fonds et aides versés vont directement à l'aide au développement grâce aux actions de ses membres tous bénévoles, qui se rendent une à deux semaines par an en Mauritanie. Les missions couvrent chacune un ou plusieurs secteurs d'action, plus particulièrement dans la région de Ouadane.

Economie et développement durable

Le démarrage du tourisme à la fin des années 90 a permis de relancer l'activité économique et les initiatives locales. Vents du Sud finance les actions à hauteur de 75% maximum, les acteurs locaux prenant en charge le solde :

Formations couture :  En 2000, Vents du Sud a mis en place en milieu isolé et dans les classes secondaires du lycée de Ouadane des formations pour les femmes afin de leur apporter les connaissances de base en couture. En 2007 un programme de formation initiale a été proposé dans les villages alentours de Ouadane. L'association a fourni 9 machines manuelles, dont les objets fabriqués sont destinés à la vente pour aider le foyer du lycée. 

Coopératives féminines : En 2002, Vents du Sud a aidé le village d'Enouj à construire un local féminin. En 2007 une coopérative a été construite à Agouadir, et une cantine à Arhmakoum. Lieu de travail et de réunion, les coopératives servent aussi de PMI (Protection Maternelle et Infantile). 3 autres sont en construction à El Beyed, Arhmakoum et Tanouchert.

Artisanat : Vents du Sud a fourni en 2001 tout le matériel nécessaire pour la soudure à l'arc et l'oxycoupage à un soudeur professionnel de Tellaba. Le soudeur a également réalisé un four à économie de bois en 2009.

Agriculture :  Soutien dans la création d'un jardin communautaire à Ouadane. Une exploitation maraîchère a été créée en 2009 à El Beyed. Un travail d'enseignement maraîcher a été commencé, et 4 autres villages ont été choisis pour y créer des exploitations maraîchères : à Agouadir, Arhmakoum, où un poulailler a aussi été construit, El Beyed et à Rhéouya, où grâce à l'aide de l'association Menetou Salon, une pompe a été installée dans un puits.

 

Hygiène et Santé

Maladies, carences, faiblesses dans l'hygiène et manque de sensibilisation et d'accès au soin sont des problématiques : Vents du Sud essaie avant tout de former et de sensibiliser les populations. 

Sensibilisation et formation : En 2002, formations aux gestes de premiers secours auprès d'enseignants et de quelques élèves, et depuis 2004, visites informatives et sensibilisation aux règles élémentaires d'hygiène, ainsi qu'aux problèmes de nutrition. Des trousses d'hygiène et de premiers soins ont été distribuées aux instituteurs. Une à deux visites annuelles sont effectuées à Arhmakoum, Agouadir et El Beyed.

Cantine scolaire et complément alimentaire : En 2006, réalisation d'une cantine scolaire à Arhmakoum. Vents du Sud assure le financement des denrées grâce aux dons et parrainages. 2009 : construction avec la participation des villageois d'un bâtiment en dur, et lancement d'une cantine scolaire à Agouadir.

Suivi sanitaire : Depuis 2009, il existe des Auxiliaires de Soin communautaire (ASC). Vents du Sud leur fournit gratuitement des médicaments, qui sont distribués aux malades aux prix pratiqués par le dispensaire de Ouadane. L'argent récolté permet d'aider au réapprovisionnement. Un suivi est réalisé avec un cahier de consultations et de surveillance de nutrition. Tous les 3 mois, un infirmier passe dans chaque village pour la mise à jour des connaissances. Le village de Guidakhar, enclavé sur le fleuve Sénégal a également bénéficié de médicaments et de matériel. 

Soins dentaires : De 2008 à 2009, travail à la mise en place d'une infrastructure performante dans le dispensaire de Ouadane. Avant 2010, grâce à l'aide d'autres associations Vents du Sud réussit à amener sur place 7 chirurgiens dentistes. Les patients traités se comptent par centaines, et les enfants sont sensibilisés à l'hygiène dentaire.

Culture, éducation et échanges

L'accent est mis sur le partage et les échanges, dans les écoles primaires et le lycée de Ouadane.

Echanges et éducation : En 2000, échanges de courrier entre écoles mauritaniennes et françaises. Des matériels sont fournis aux écoles et au lycée de Ouadane. En 2001, les lycées de Ouadane et de Adam-de-Craponne de Salon-de-Provence en France sont officiellement appariés via les ministères de l'Education Nationale. 

2004 : Des élèves français vont à Ouadane pour réaliser avec les lycéens mauritaniens une mission d'éducation sanitaire dans les écoles. En 2007, un nouvel échange permet cette fois un travail sur le respect de l'environnement et la gestion des déchets.

En 2008, des enseignants et des artistes mauritaniens viennent en France pour les Journées de la Francophonie. Avec Vents du Sud, les jeunes du foyer rural de Mons ont travaillé pour fournir des livres aux écoles des villages. En 2009, ils sont allés sur place pour installer des ordinateurs dans le lycée de Ouadane, avec une formation informatique, et fabrication d'étagères dans les écoles.

Culture :  en 2008, missions culturelles à Nouakchott, avec la participation d'artistes mauritaniens pour la formation à l'image et le patrimoine musical. 

Les actions à venir

Sont prévues pour l'année à venir :

-des missions de santé sur la région de Ouadane et à Guidakhar,

-la continuation des missions dentaires,

-une formation approfondie à la couture,

-une mission agriculture, pour faire le bilan de l'année passée et mettre en place de nouveaux projets,

-une mission pour faire le point de l'avancement des coopératives.

 

A La Balaguère

La Balaguère soutient Vents du Sud.

Partenaire jusqu'en 2003, La Balaguère a de nouveau rejoint Vents du Sud en 2010 pour le soutien de la Mauritanie.


En 2010 le montant que La Balaguère a versé est de 5 000€ et les clients ont donné 5090€ à l'association.

En 2011, la Balaguère a promu et soutenu un voyage solidaire en partenariat avec les autorités mauritaniennes visant à «réhabiliter» le pays et a versé 16 694€ à la Mauritanie.


Vous pouvez, vous aussi participer aux projets de développement de l'association, devenir membre de l'association, faire un don...

Contacter : VENTS DU SUD
19 rue de Garin
31500 TOULOUSE 
Email : ventsdusud@ventsdusud.org

 

Retour à la liste des actions concrètes solidaires de La Balaguère.

Les avantages Balaguère

Suivez-nous