Quel est le plus haut sommet des Pyrénées ?

Le plus haut sommet des Pyrénées est situé en Espagne, c'est l'Aneto (3 404 mètres d'altitude). Côté français, le plus haut sommet est le Vignemale (3 298 mètres), qui arrive à la 16 ème position des plus hauts sommets pyrénéens. Oui, les plus hauts sommets pyrénéens sont espagnols !

L'Aneto, plus haut sommet des Pyrénées

L'Aneto (3 404 m) est situé dans le massif de la Maladeta. Il abrite le plus grand glacier des Pyrénées avec une superficie de 62,2 hectares mesurée en 2011, mais celui-ci tend à diminuer considérablement au fil des années. Il pourrait même disparaître d'ici une trentaine d'années.

Les alpinistes qui arrivent au sommet de l'Aneto posent inévitablement devant sa croix. De là-haut, une vue époustouflante sur le massif de la Maladeta et le Haut-Aragon.
La Balaguère propose son ascension : de l'Aneto au Vignemale, les plus beaux 3000 des Pyrénées est une randonnée pour montagnards entraînés comprenant l'ascension de plusieurs sommets, avec un guide de haute-montagne.

Aneto

Le Vignemale, plus haut sommet des Pyrénées... françaises !

Aussi appelé pique Longue, le Vignemale (3 298 m) est situé en Occitanie, dans le massif du Vignemale, à la frontière entre la France et l'Espagne. Il abrite le glacier d'Ossoue et est plutôt bien entouré, avec une couronne de pics : le Petit Vignemale, le Piton Carré, le Pic du Clot de la Hount... Il arrive à la 16 ème position des plus hauts sommets pyrénéens.

Vignemale

La randonnée De Cauterets à Gavarnie, traversée au cœur du Parc National en liberté passe au pied du Vignemale.

Pour entreprendre son ascension, il faut aller jusqu’à Gavarnie avant de vous diriger vers le barrage d’Ossoue. De là-haut, un superbe panorama sur les Pyrénées, en particulier sur le cirque de Gavarnie, le Balaïtous et la vallée de Gaube.

Attention, la haute-montagne comporte des risques. Ne vous y aventurez pas seul, et soyez bien équipés : casque, piolet, crampons, baudrier, corde...

Service communication

Autres articles

La magie du Cotiella avec les mules d’Alberto

Le paysage karstique et lunaire du massif de Cotiella est tellement spécial qu’il est capable de rivaliser l’autre grand protagoniste calcaire du circuit, le célèbre Mont Perdu. Après la découverte des canyons d’Ordesa, Escuain et Añisclo, on descend dans des entrailles verdoyantes et mystérieuses aux eaux cristallines. En l’espace de quelques heures on se croirait sur une autre planète ! C’est vraiment l’Aragon : sauvage et varié mais aussi accueillant et dynamique.

Jean-Cyrille, de retour du circuit "les plus beaux 3000 des Pyrénées"

Depuis longtemps, je souhaitais gravir les sommets mythiques des Pyrénées, (...) N’ayant pas envie de partir en solo, j’ai effectué quelques recherches sur internet. Et là, la réponse à mon projet apparaissait de manière évidente : le circuit FP1APY9 proposé par La Balaguère (...) Un concentré de 3000 mètres pyrénéens emblématiques, et tout ça en 1 semaine !

Benasque à raquettes, une de mes randonnées préférées en hiver

L’hôtel dans lequel nous logeons est un ancien hospice de voyageurs qui traversaient les Pyrénées à pied par le port de Benasque. Il a une histoire remarquable et passionnante ! Pour ceux qui aiment l’histoire du pyrénéisme, ce lieu est une véritable mine d’informations.

Suivez-nous