Découvrir

Climat

Cultures et traditions

Toutes les informations pour voyager dans les Hautes-Pyrénées

Les Hautes-Pyrénées, situées dans la région Occitanie, au sud-ouest de la France, sont un véritable joyau naturel. Cette région montagneuse offre un paysage à couper le souffle, dominé par les sommets imposants des Pyrénées. Parmi les points culminants, le Pic du Midi de Bigorre s'érige majestueusement, offrant une vue panoramique exceptionnelle sur les montagnes environnantes.

Le Val d'Azun

Situé dans les Hautes-Pyrénées, en amont d'Argelès-Gazost, le Val d'Azun a sa porte d'entrée au niveau du petit village d'Arras-en-Lavedan ; sur cette vallée adjacente à la vallée des gaves, les villages s'échelonnent entre 600 et 900 mètres d'altitude. Excentré et peu visible si l'on ne prend pas soin d'emprunter la route du col du Soulor, le long de laquelle se situent la majorité des villages, le Val d'Azun a su rester préservé. La plupart des villages possèdent encore des maisons typiques, avec une certaine homogénéité architecturale. Des petits moulins à eau égayent certaines portions de randonnées, ainsi que les granges et bergeries, nombreuses, qui sont disséminées dans les estives et les vertes pairies entourées de bosquets. Les forêts, hêtraies-sapinières, abritent une faune riche ; chevreuils, sangliers, grand tétras, pic noir, martre... peuplent les lieux. Cette zone de moyenne montagne, dominée tout de même par le remarquable pic du Gabizos (2692 mètres), est au cœur de la zone périphérique du Parc National des Pyrénées. La flore, particulièrement riche, offre au printemps et au début de l'été un fantastique spectacle multicolore, aux senteurs remarquables. Le Desman des Pyrénées, caractéristique de la chaîne, est présent dans nombre de torrents. Plus au nord, en s'approchant de la chaîne centrale, on pénètre dans le Parc National des Pyrénées. La forêt fait petit à petit place aux pins à crochets éparpillés dans les estives, où l'on peut observer isards, marmottes, et plus discrets, lagopèdes alpins, hermines... Vautours fauves, gypaètes barbus, aigle royal, faucon crécerelle survolent aussi le secteur. Plus haut, c'est le domaine de la haute-montagne, où le granit et les glaciers du Balaïtous, le « 3000 » le plus occidental d'Europe, règnent en maître. Fier, sauvage et difficilement accessible, constitué de nombreux vallons et arêtes déchiquetées, le Balaïtous, du haut de ses 3144 mètres, est le point culminant de la vallée. Véritable havre de paix à la nature préservée, le Val d'Azun, vous l'avez deviné, est un paradis pour la randonnée, idéal pour prendre un grand bol d'air pur ou découvrir la montagne. Que ce soit dans les petits villages à l'architecture préservée ou dans les coins de forêt et de montagne sauvages, mille et un trésors sont à découvrir.

Le Cirque de Gavarnie

Mondialement connu, le cirque de Gavarnie est un grand site pyrénéen. Cette muraille calcaire constituée de plusieurs gradins est couronnée de sommets prestigieux dépassant les 3000 mètres, tel le Taillon ou le Marboré. La grande cascade, haute de plus de 400 mètres, est la septième au monde. De tous temps, Gavarnie a attiré nombre de poètes, peintres, aventuriers et autres amoureux de la nature. Même si le sentier menant au fond du cirque est particulièrement fréquenté durant la période estivale, le site n'en demeure pas moins incontournable, d'autant que de nombreux « chemins de traverses », que nous vous ferons découvrir, permettent d'admirer le cirque sous ses plus beaux aspects. Le voisin cirque de Troumouse mérite également le détour ; les dénivelés du cirque sont certes plus modestes, mais la circonférence est particulièrement importante.
Gavarnie, Pyrénées

Le cirque de Troumouse

Non loin de Gavarnie, se trouve un autre amphithéâtre accessible depuis Héas qui, sans avoir la renommée de son célèbre voisin, s’enorgueillit néanmoins d’être l’un des plus vastes cirques d’Europe. Au Quaternaire, les glaciers et l’eau ont sculpté ses parois dont certaines atteignent plus de mille mètres de hauteur. Troumouse, c’est l’un des fleurons du Parc National des Pyrénées : une immense arène de 11 km de circonférence et de 4 km de diamètre ! Le point culminant de cette enceinte circulaire parfaite se nomme le Pic de la Munia. Avec ses 3132 m, il domine très légèrement ses congénères. Sous le Pic de Troumouse une curiosité géologique attire l’œil : un duo de monolithes calcaires d’une quarantaine de mètres de haut, dénommé les « Deux sœurs ». Depuis la cabane, à 2120 m d’altitude, s’étendent les vastes prairies du cirque, parcoures par de petits ruisseaux qui se jettent dans les lacs des Aires. La tradition pastorale y est encore bien présente et les troupeaux de vaches et de brebis trouvent là une nourriture riche et abondante. La randonnée se poursuit en direction des lacs jusqu’à la vierge de Troumouse qui offre assurément, après une courte montée, la meilleure vue sur le cirque. Elle fut édifiée en 1900, pour « protéger » les pâtres des dangers de la montagne.
Randonnée en famille, cirque de Troumouse, Pyrénées

La réserve naturelle du Néouvielle

La Réserve Naturelle du Néouvielle, créée en 1935 sur une enclave de la commune de Vielle-Aure dans les Hautes Pyrénées, s'étend sur 2300 ha. Sur sa partie occidentale, elle jouxte le Parc National des Pyrénées, formant une extension de ce dernier. Le massif du Néouvielle est un secteur lumineux, qui jouit d'un microclimat relativement ensoleillé. Montagne granitique, le Néouvielle culmine à 3091 m. Son glacier a maintenant disparu, et il ne subsiste plus durant l'été, que quelques neiges éternelles qui se mirent dans les eaux émeraudes ou turquoises de ses innombrables lacs. C'est un lieu particulièrement agréable pour la randonnée, qui permet de découvrir des vallons uniques, d'une richesse naturelle exceptionnelle ; la réserve ne compte pas moins de 1000 espèces de plantes, dont une quinzaine protégées au plan national, autant d'invertébrés, et une centaine de vertébrés... Les paysages caractéristiques se composent de lacs, parfois entourés de pins à crochets, avec des sommets enneigés en arrière plan, mais aussi de pelouses, landes et éboulis. À chaque instant, c'est un nouvel émerveillement qui saisit le randonneur.
Néouvielle, Pyrénées

Cauterets - le pont d'Espagne, le Vignemale

Du Vignemale au lac de Gaube, du Pont d’Espagne à la vallée du Lutour, Cauterets jouit d’un environnement exceptionnel qui contribue à sa renommée. Cette station village, située au cœur du Parc National des Pyrénées, est aussi connue pour les vertus de ses eaux thermales et l’excellent enneigement de son domaine skiable. Les contemplatifs profiteront des remontées mécaniques pour rejoindre les hauteurs de Cauterets et admirer les plus grands sommets pyrénéens. De là, ils pourront descendre vers le lac d’Ilhéou et observer la furtive hermine ou quelques marmottes se prélassant au soleil. Autre invitation, le sentier des cascades, depuis la Raillère, permet d’admirer de nombreuses chutes d’eau. Les randonneurs un peu entraînés partiront du Pont d’Espagne vers le refuge Wallon ou en direction du lac de gaube et des Oulettes de Gaube pour arriver au pied du Vignemale… et de l’un de ses trois glaciers. Les sportifs, quant à eux, ne manqueront pas de gravir, avec la prudence qui s’impose, les pentes de l’Ardiden (2988 m) ou de la Grande Fâche (3006 m). Nichée dans le cirque du Lys, la station de ski alpin de Cauterets bénéficie d’une exposition plein Est qui garantit de la neige pendant tout l’hiver… jusqu’à fin avril. Le domaine comprend 32 kms de pistes, de 1730 m 2450 m d’altitude, et un Freestyle Park. Un peu plus loin, au Pont d’Espagne, c’est la montagne authentique qui attend l’amateur de ski de fond avec un parcours de 36,5 kms, répartis en cinq boucles. Quelques pistes de ski alpin et une piste de luge offrent d’autres sensations. Et bien sûr, chacun peut réveiller son côté trappeur en pratiquant la raquette à neige dans l’ambiance vivifiante de sublimes paysages nordiques !
Face au Vignemale