Les 10 plus beaux joyaux de l'Inde | La Balaguère

© Roop Dey - stock.adobe.com

Que voir et que faire en Inde ? Découvrez les 10 merveilles à visiter absolument.

Le Taj Mahal, palais de l’amour

Ce mausolée est le chef-d’oeuvre absolu de l’architecture moghole. L’empereur Chah Djahan le bâtit à Agra, dans le nord de l’Inde, en hommage à son épouse décédée en mettant au monde son quatorzième enfant. Fou de chagrin, il fit vœu de construire un monument à sa mémoire qui n’ait pas son pareil au monde. Une des plus belles constructions humaines pour parachever le voyage Trek chez les Bishnoïs.

Le Ladakh, le « petit Tibet »

Région encastrée au sein des chaînes himalayennes occidentales au Nord de l’Inde, c’est un mélange de désert, de pierre, de sable et de neiges éternelles. On y aperçoit ici et là quelques oasis de verdure situés le long d’un fil d’eau, signe de vie et d’habitation. Les monastères se hissent sur les flancs arides des montagnes et les drapeaux à prières colorés volent dans le ciel.


Rien de mieux qu’une randonnée pour s’imprégner de la vie quotidienne et des paysages Ladakhis, ou d’un moment de relaxation et de méditation… Pour découvrir le Ladakh : Ladakh, trek dans le désert himalayen

Munnar, au-dessus des plantations de thé

Cette station d’altitude située dans les ghâts occidentales d’Inde du Sud est réputée pour ses plantations de thé à perte de vue… On y apprécie particulièrement son calme, sa fraicheur et sa végétation luxuriante. Coup de cœur assuré à découvrir lors de notre randonnée en Inde du sud : Kerala, la route des épices.

Jodhpur, voir la vie en bleu

C’est une des villes incontournables du Rajasthan, au nord-ouest de l’Inde, connue pour sa forteresse magistrale et sa vieille ville aux maisons nappées de bleu qui lui vaut son surnom de « ville bleue ». Traditionnellement, la couleur bleue était utilisée pour désigner la demeure des brahmanes, l'une des plus haute caste de la société indienne traditionnelle et pour honorer le Dieu Krishna qui avait le visage bleu.
On la sillonne lors de notre voyage au Rajasthan : Trek chez les Bishnoïs.

Voguer sur les backwaters du Kerala

Dans le Kerala, région du sud de l’Inde, les backwaters dessinent le paysage. Cette série de lagunes a été façonnée par le mouvement des vagues et des courants de la mer d’Arabie. Un véritable labyrinthe de canaux et de lacs, naturels et artificiels qui s’étend sur 1500 kilomètres. On en jouit complètement à bord d’un ketuvallam, bateau en bois traditionnel, à l’aube ou au soleil couchant sur le séjour Kerala, sur la route des épices

Le désert de Thar et Jaisalmer, « la ville dorée » sur l’ancienne route de la soie

Jaisalmer, surnommée la cité dorée, que l’on découvre, lors du voyage Treks chez les Bishnoïs est la porte d’entrée dans le désert du Thar. Elle recèle de nombreuses curiosités dont une citadelle construite en haut d’une colline abritant de nombreuses havelis (des petites maisons de maître souvent fortifiées, emblématiques du Rajasthan) et un fort.

Le temple de Meenakshi, une ville dans la ville

Au cœur de la cité de Madurai dans le Tamil Nadu, le temple de Meenakshi est considéré comme l’un des plus beaux temples de l’Inde. Au-delà de son architecture hallucinogène, c’est un lieu de vie où les hindous viennent se recueillir depuis des siècles. Unique, hypnotique, mystique, grandiose, les qualificatifs ne manquent pas pour décrire l’extérieur de cet immense temple dédié à l’épouse de Shiva.

Darjeeling, entre thé et montagne

Niché entre le Népal et le Bhoutan, Darjeeling est un havre de paix perché à 2000 m d’altitude où se mélange le Bouddhisme, l’alpinisme et la culture du thé. Darjeeling est avant tout un melting-pot culturel.
Le Toy Train, dont le tracé est inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, a été construit par les colons britanniques. La ligne de train grimpe à travers les montagnes et offre une ascension et un spectacle panoramique qui raviront les yeux de tous.

Le Gange, fleuve sacré de l’Inde

Ce fleuve sacré prend sa source dans l’Himalaya et traverse tout le nord de l’Inde, d’ouest en est. C’est un symbole sacré des hindouistes pour qui l’eau a la prédisposition de laver des pêchés, de purifier l’esprit, le corps et l’âme. Toute la région du Gange abrite donc des sites sacrés qui sont incontournables tels que : Haridwâr ou Vârânasî. Pour les hindouistes, ce saint-fleuve est très important, car il leur permet d’accéder au moksha après la mort (la libération finale de l’âme). Les cendres des défunts y sont déposées, accompagnées de fleurs et d’huiles sacrées par les prêtres hindouistes.

Les plages de la côte Malabar, petit coin de paradis

Située au sud de l’Inde, la région du Kerala offre une variété de paysages. Ici, les campagnes et les rizières laissent place aux palmeraies de cocotiers, et aux plages de sable fin. Les villages de pêcheurs parsemés, égayent et colorent les falaises côtières. Aussi, de nombreux temples et mosquées bordent les routes de cette région.


Tous nos treks en Inde

Un article de Lisa Poulot

Autres articles

© Anita Bimal

"Nanamasté" au Népal, un voyage propice aux échanges | La Balaguère

Un voyage pour les femmes avec des femmes à la rencontre des népalaises. Une expérience inoubliable où le partage, la bo...

© FOTOLIA / javarman / Konstantin Kalishko

L'iran, un des plus vieux pays au monde | La Balaguère

La Perse ou l’Iran aujourd’hui symbolise un des plus vieux pays du monde ! Le premier empire Perse date du VII ème siècl...

© BLEGENT Julie

L'Ouzbékistan, une destination extraordinaire et passionnante | La Balaguère

Déserts arides, steppes isolées, montagnes, monuments grandioses et histoire mouvementée… l’Ouzbékistan est une destinat...

© BLEGENT Julie

L'Ouzbékistan, au carrefour de la Route de la Soie | La Balaguère

J'aime beaucoup faire visiter les villes anciennes de mon pays qui était le carrefour de la Route de la Soie. Mais les v...

© BRASIER Stéphanie

L'Ouzbékistan : un pays et avant tout un peuple | La Balaguère

Mon premier voyage en Asie Centrale : l'Ouzbékistan ! Je voulais découvrir ce pays qui me fascinait par son histoire pa...