Brigitte, voyageuse de retour de "Immersion linguistique en Espagne"

23 juillet 2019

Bonjour Brigitte ! Tu reviens de notre circuit "Immersion linguistique à La Rioja", peux-tu te présenter ?

Brigitte

J’ai fêté cette année mes soixante ans en même temps que mon départ en retraite. Quelle joie après 42 ans de contraintes de retrouver une entière liberté ! Depuis que j’ai commencé à travailler, j’ai également commencé à voyager, avec ou sans moyens financiers, j’ai toujours été prête à me passer de beaucoup de choses pour pouvoir partir. J’aime avant tout le plaisir de la découverte, le plaisir de marcher, et celui que donne l’impression de faire partie du paysage, de s’y glisser en douceur. J’éprouve le même plaisir que ce soit tout près de chez moi, dans une région de France ou d’Europe, ou à l’autre bout du monde. J’aime aussi beaucoup la photographie et je voudrais pouvoir restituer et partager mes émotions en images.

Pourquoi as-tu choisi cette randonnée ? A qui la conseillerais-tu ?

J’aime beaucoup les circuits qui associent la randonnée à une seconde activité ou un autre centre d’intérêt (découverte culturelle, balnéo ou thalasso, shiatsu ou yoga, musique, etc....). J’ai eu l’occasion il y a quelques années de participer au circuit randonnée/linguistique en Ecosse et avais beaucoup apprécié l’expérience. Ayant appris l’espagnol seule, et n’ayant que peu l’occasion de le parler, cela m’a semblé un bon moyen de progresser. Et effectivement, quel que soit le niveau de chacun, avec ce type de voyage on est sûr de progresser, car tout se passe à la fois de façon très ludique et dans une ambiance bienveillante qui permet de se sentir à l’aise. Tous les amoureux de la langue et de la culture espagnoles seront comblés.

Raconte-nous tes meilleurs moments et souvenirs de cette randonnée...

Le plaisir du voyage commence à l’heure du rendez-vous avec la découverte de ses compagnons de voyage, et la perspective de rencontres sympathiques et enrichissantes. La première journée n’est pas qu’une journée de route, elle est déjà très variée : Pampelune, ses ruelles calmes au matin, sa cathédrale, et un temps libre pour errer à sa guise avant le pique-nique. Ce sera ensuite Puente la Reina, puis Irache, deux étapes du Chemin de Compostelle. Et enfin nous découvrons Ezcarray, « notre » village pour la semaine.

Ezcarray
Ezcarray

Nuestra Senora de Allende
Nuestra Señora de Allende - Ezcarray

C’est une petite ville au centre ancien, traversée par le Rio Oja, comportant de belles maisons à colombages, d’autres plus simples, toutes aux fenêtres et balcons fleuris, et de jolis petits palais chargés d’histoire. C’est un lieu riche de son passé, de ses activités artisanales, industrielles et commerciales, et situé dans une campagne propice au « tourisme vert ». Il était très agréable de pouvoir y flâner un peu chaque soir, avant ou après le repas. On y trouve plusieurs places où il est agréable de faire une pause sur un banc, à l’ombre des arbres, ou à la terrasse d’un des nombreux cafés.

Au cours du séjour on découvre les 2 sanctuaires qui dominent le village et on croise à de multiples reprises le Chemin de Compostelle. Nous avons pu également effectuer une très intéressante visite guidée de l’église du village avec un guide local passionné.

Une des belles découvertes de la semaine a été, à San Millan de la Cogolla, celle des deux monastères exceptionnels que sont Yuso et Suso.

Monastères de Yuso et Suso
Monastère de Yuso

C’est l’occasion d’apprendre qu’ici ont été trouvées les premières mentions d’écriture en Castillan et en Basque, dans les marges de textes latins. Le Monastère de Yuso possède une des plus remarquables bibliothèques d’Espagne. Sous les arcs de style mozarabe de Suso on évoque le destin tragique des 7 infants de Lara.

D’autres belles journées permettent d’admirer les reliefs particuliers des Penas de Tobias, mais aussi le Monastère de Valvanera niché au flanc d’une vallée montagneuse et couverte de forêts.

Penas de Tobia
Penas de Tobia

La cathédrale de Santo Domingo de la Calzada est probablement la seule au monde où l’on trouve, enchassé dans un mur au-dessus d’une porte, un poulailler hébergeant une poule et un coq ! L’explication se trouve dans une histoire locale, celle d’un pendu dépendu et revenu à la vie, et de deux gallinacés se mettant à chanter après être passés à la casserole ! Légende savoureuse à découvrir en V.O. !

Tous ces lieux, histoires et légendes, on les retrouve évoqués dans la série policière tournée à Ezcarray (« Olmos Y Robles »), qui sert de base à une très originale et agréable leçon d’espagnol.

Nous avons pu également visiter en fin de séjour, à Briones, un musée d’une grande richesse consacré à la vigne et au vin ; une collection unique d’objets liés au travail de la vigne à travers le monde et les âges, mais aussi des objets d’arts évoquant la vigne et le vin dans toutes les cultures du monde, depuis des bas-reliefs du Gandhara au Pakistan jusqu’à la peinture de Juan Miro ou de Marc Chagall. La visite se termine par une petite dégustation.

De nombreux exercices ponctuent les journées et font de ce séjour une véritable immersion dans la langue espagnole : lectures au cours des visites, écoute active de chansons durant les pauses pour en déchiffrer les paroles, incitations à parler ou raconter, lecture du journal, visionnage de série télévisée, etc…. Tout cela se fait toujours de façon très ludique et bienveillante, avec une pédagogie très habile. Cela incite également les participants à s’entraider et s’enrichir mutuellement. Chacun reçoit par ailleurs un livret très complet avec les textes relatifs aux visites, à l’histoire de la région, des chansons et poèmes, et un peu de grammaire (toutes les subtilités des conjugaisons !).

Bonne chère et bons vins nous ont également accompagnés tout au long de la semaine, la Rioja étant un terroir fait pour les gourmands.

Le jour du retour est lui aussi ponctué de visites : Najera et son monastère, puis l’agréable petite ville d’Estella, avant le pique-nique auprès de la très belle église romane Santa Maria de Eunate.

Monastère de Najera
Monastère de Najera

Il ne nous reste ensuite plus guère de route avant de retrouver Saint Jean de Luz et profiter, pour certains, des fêtes de la Saint Jean.

Pour toi, La Balaguère, c'est...

Pour moi La Balaguère, c’est une agence à taille humaine et une équipe de « pros », avec notamment des accompagnateurs qui ont toutes les qualités et l’expérience nécessaires pour assurer la réussite de ce type de voyage. La Balaguère, c’est aussi « le » spécialiste pour vous faire connaitre toutes les richesses des Pyrénées et de l’Espagne, (et il y en a tant !) mais aussi de bien d’autres destinations, et à travers des itinéraires souvent originaux. On ne risque qu’une chose, devenir « addict » !

Et ta prochaine randonnée ?

Mes prochains projets : j’aimerais beaucoup en Décembre ou Janvier prochain pouvoir retourner en Mauritanie et découvrir le Banc d’Arguin. Ensuite, n’ayant plus de contraintes de dates de congés, je vais pouvoir me laisser guider par la liste sans fin de mes envies et les opportunités de départ ! 
 

Le séjour de Brigitte : Immersion linguistique à La Rioja
Tous nos circuits de randonnée linguistique
Toutes nos randonnées en Espagne

Comment est choisi le voyageur du mois

Autres articles

15 avril 2016

La Sierra de Montsant

Ayant des origines catalanes, je pense avoir une affection toute particulière pour la découverte des montagnes de cette région de l'Espagne. Il faut dire que la Catalogne bénéficie d'une diversité de paysages très intéressante pour le randonneur. Par Olivier Guix, accompagnateur
10 décembre 2018

Le parc National du Jotunheimen en vidéo

En vidéo, un trek inoubliable dans le parc National du Jotunheimen avec des points de vue extraordinaires sur les montagnes, les glaciers, les lacs, puis une croisière sur le Sognefjord.
24 octobre 2018

Claude, voyageur de retour d'Andalousie

Le circuit est conseillé aux personnes désirant partager la randonnée, les paysages grandioses et les visites culturelles des principales villes d'Andalousie. Pour ceux qui éprouveraient des craintes sur la faisabilité du chemin du roi, je vous certifie que ce sentier est abordable par tous les marcheurs et même ceux qui souffrent du vertige (ce qui est le cas de mon épouse). Quant à notre guide, il s'est efforcé de nous préparer des pique-niques originaux en rapport avec les spécialités du pays. Dès notre arrivée à l’hôtel, il partait négocier le menu dans de petits restaurants typiques où tout était toujours excellent et très original.
Contactez-nous
05 62 97 46 46
Suivez-nous