L'Ouzbékistan : un pays et avant tout un peuple

Bonjour Babeth ! Tu es partie en voyage en Ouzbékistan au mois d’octobre. Tu y étais déjà allée ?

Non, c’était mon premier voyage en Asie Centrale et donc en Ouzbékistan !  Je voulais découvrir ce pays qui me fascinait par son histoire passée et présente. La route de la Soie est mythique !

Quel est ton ressenti de ce pays ?

J’ai aimé ces grandes steppes extraordinaires où le regard porte à l’infini, tu éprouves un sentiment de liberté face à ces grands espaces. J’ai aimé les randonnées en montagne, très variées, vivantes où tu rencontres des bergers et des troupeaux de chevaux et de moutons...

J’ai aimé son histoire si riche et passionnante. L’ancienne et la récente qui ont modelé un peuple accueillant et chaleureux.

Bref, ce pays m’a enchanté !

Qu’est-ce qui t’a le plus marqué lors de ton voyage en Ouzbékistan ?

Évidemment les trois grandes villes anciennes : Khiva, Boukhara et Samarcande. Une richesse architecturale fabuleuse, des minarets aux dômes bleutés, des mosaïques aux couleurs éclatantes... Une merveille pour les yeux !

Mais surtout les ouzbeks, ce peuple est fier de son histoire, de leur pays, d’être ouzbek. Ils sont accueillants, ouverts, riches de leurs différentes populations : Khazak, Tadjiks, Russes.. Cette diversité et son histoire passée et récente rendent ce pays passionnant.  

C’est ce qui t’a le plus étonné ?

Les marchés ! Colorés, fournis donnant envie de cuisiner. Celui de Tachkent, la capitale, nous a sidérés ! D’une propreté impeccable, il n’y a pas un papier par terre. Il mérite une visite. La présentation des aliments est une véritable œuvre d’art… Ce sont des pyramides de potirons, de pommes, de tomates, c’est magnifique ! Les carottes jaunes, rouges, les couleurs alternent. Pour résumer, ce sont des pyramides de fruits et légumes, des dessins, des couleurs et l’odeur des épices.

Au niveau de l’alimentation ?

On y mange très bien ! Les repas sont copieux, du riz pilaf, des légumes  présentés  dans des petits plats : aubergines, oignons, choux, concombres, tomates…des brochettes de mouton,des brochettes de viande hachée et épicée, des fruits vu la saison beaucoup de raisins. Le tout accompagné de thé. Et pour certains en soirée de la vodka ouzbèque ! Nous avons également goûté au vin, production ouzbèque. En France il nous est conseillé de manger 5 fruits et légumes par jour, en Ouzbékistan pas de problème !

Tu conseilles de visiter ce pays à quelle période de l’année ?

Moi j’y suis partie en octobre. Pendant 15 jours, nous avons eu du soleil. Il faisait un peu frais à l’ombre, et le soir il faisait froid, vers les 10 degrés. En journée nous étions en tee-shirt, le soir la polaire était nécessaire. Le ciel était pur comme très souvent en automne.

Mais chaque période à son charme, au printemps la nature revit, la montagne et les steppes sont en fleurs. Partir en hiver doit être très surprenant. Quant à l’été, il doit faire un peu chaud pour de la randonnée.

Tu as d’autres conseils à donner à ceux qui souhaitent visiter l'Ouzbékistan ?

Je conseille de ne pas louper les villes qui sont anciennes. Et puis je conseille de se pencher sur leur histoire avant d'y aller : c'est extraordinaire, et leur culture aussi ! Les maths viennent de ces pays. C'est un peuple qui mérite d'être découvert car les ouzbeks ont une forte histoire. Mais aussi de très beaux paysages et des villes.

Toutes nos randonnées en Ouzbékistan

Conseillère voyage

Autres articles

L'Ouzbékistan, une destination extraordinaire et passionnante

Déserts arides, steppes isolées, montagnes, monuments grandioses et histoire mouvementée… l’Ouzbékistan est une destination extraordinaire et passionnante que j’ai pu découvrir lors de mon circuit de randonnée "Mille et une merveilles". Pour s’imprégner du pays il est nécessaire d’en comprendre l’Histoire. Une Histoire sanglante d’envahisseurs et de courses au pouvoir autour d’une célèbre route commerciale très convoitée : la Route de la Soie.

L'Ouzbékistan, au carrefour de la Route de la Soie

J'aime beaucoup faire visiter les villes anciennes de mon pays qui était le carrefour de la Route de la Soie. Mais les villages et les montagnes sont également incontournables. Faire une randonnée dans le massif des Monts Nourata au nord de Samarcande, découvrir les monts Zérafshan au sud de Samarcande ou bien faire un trek dans les Monts Fanskiys au Tadjikistan, c'est superbe.

Le Kirghizistan, entre multiculturalisme et univers nomade

Le Kirghizistan s’enorgueillit d’être façonné par deux immenses chaines de montagnes, le Pamir et Les Tian Shan, comportant des sommets culminant à plus de 7000m ; ajoutons un air de Mongolie, une myriade d’ethnies (environ 80) brassées par les vagues de migrations successives, et une touche occidentale léguée par la proche Russie. Et n’oublions pas une terre enrichie culturellement par le passage de la Route de la Soie !

Suivez-nous