Je reste toujours ébahie par la beauté du Monténégro

Après avoir débuté en tant que guide touristique dans les villes, je suis aujourd'hui accompagnatrice de Lydiatreks et de randonnées au Monténégro. J'aime la marche et la randonnée. Progresser dans la nature, le calme et partager ma vie, ma culture auprès des voyageurs, ce sont des choses qui me plaisent.

Au Monténégro, les paysages sont différents à chaque saison

Je suis toujours ébahie par la beauté de mon pays. 

J’aime m‘extasier avec les voyageurs, et à chaque randonnée, je me plais à prendre des photos, à m’étonner, à remarquer de nouveaux détails, de nouvelles couleurs. Je ne me lasse jamais de voir ces beaux paysages. Souvent, les voyageurs ont l'impression que je découvre les régions avec eux !

Et puis il faut dire que la bouche de Kotor est particulièrement superbe ! Notre traversée du Monténégro hors sentiers battus propose de superbes panoramas, avec des vues à couper le souffle, sur la montagne et la mer.

Baie de Kotor

Baie de Kotor

Un petit pays avec la mer et la montagne

Le Monténégro est un petit pays qui a plein d'atouts. Sa taille permet de voir plein de choses différentes en peu de jours !
Il y a une légende sur la création du Monténégro, que je me plais à raconter...

Pour créer le monde, Dieu avait à sa disposition des sacs de pierre. Quand il eut terminé et qu'il passa au-dessus du Monténégro, un des sacs est tombé. Dedans c’était les rochers, les montagnes… c’est ainsi qu'est né le Monténégro, et notamment les Balkans.

Ici il y a donc beaucoup de montagnes. Et de l'autre côté, c'est la mer. Le mélange des deux forme des paysages vraiment splendides.

Mont Lovcen

Le Nord du Monténégro est plus authentique

Les paysages sont très variés au Nord du Monténégro. Le Sud, quant à lui, est très beau aussi mais commence à devenir touristique. 
Le Nord est plus rustique, on y trouve une nature préservée avec des parcs naturels, un accueil plus authentique et des traditions anciennes.

En montagne on trouve les katuns. Ce sont les bergeries estivales où habitaient les bergers avec les troupeaux. Ils vivaient sans électricité et les sources d’eau n'étaient pas toujours faciles à trouver. Aujourd’hui ces logements sont équipés, avec plus de confort et des panneaux solaires.
On a l'occasion de dormir une nuit en éko katun dans la randonnée proposée par La Balaguère, le Grand Tour du Monténégro. C’est très authentique et ça donne un aperçu de comment les bergers vivaient avant.
Le second jour de cette randonnée, d'ailleurs, on mange avec une famille dans des petits chalets. On profite de la nourriture traditionnelle monténégrine. C'est un moment de partage, avec de belles rencontres.

J'aime beaucoup l'authenticité du Nord.

Monténégro

On mange beaucoup au Monténégro

La gastronomie est un point fort au Monténégro, car on mange beaucoup ! Le plat national est différent au Nord ou au Sud.
Le Sud a beaucoup d'influences différentes : grecques, romaines, slaves, vénitiennes, turques, hongroises, un peu françaises aussi… On mange assez léger, par exemple du poisson et des bons vins !
Au Nord l'influence est plutôt turque… Les populations étaient pauvres dans les montagnes donc elles mangeaient beaucoup de pommes de terre, des graines, des viandes : c'est un peu plus lourd, plus copieux, et les monténégrins ont préservé cette gastronomie.

La meilleure période pour venir au Monténégro ?

Cela dépend de ce qu’on veut visiter. En juillet et août il faut éviter le Sud car c'est la haute saison et il y a des embouteillages.

Le Nord est idéal toute l’année. L'été pour les randonnées, c'est idéal de mai à octobre, mais il peut faire chaud en juillet et août. Et l'hiver, les paysages enneigés sont splendides, à parcourir à raquettes et à ski. 

Mais dans l'ensemble, il faut savoir que le Monténégro n’est pas encore trop touristique, on commence tout juste à se développer. Nous sommes indépendants depuis 12 ans seulement, notre potentiel est peu connu !

Et puis vous savez, il existe un stéréotype ici : c’est que nous sommes paresseux !  Donc si vous voulez découvrir de beaux paysages, bien manger, et être paresseux avec nous, venez ! ;)

Toutes nos randonnées au Monténégro

Accompagnatrice Monténégro

Autres articles

Véronique, de retour du Camino del Norte de San Sebastian à Santiago

Ce circuit présentait l’avantage pour moi, d’offrir en plus de la marche, toute une partie découverte des régions traversées et de leur patrimoine culturel. Et un plus : suivre le tracé d’un des itinéraires menant à Compostelle : mettre ses pas sur un chemin parcouru depuis des siècles par des pèlerins venus de toute l’Europe (et maintenant du monde entier) ajoute une dimension humaine à la marche. Je la conseillerai donc à tous ceux comme moi qui ne sont pas des randonneurs aguerris (mais qui aiment marcher), et qui apprécient de consacrer du temps la découverte culturelle des lieux traversés.

Anne, de retour d' Islande, "au pays des elfes et des trolls"

Ces 3 lieux sont des endroits marquants mais bien évidemment il faudrait aussi raconter la splendeur des cascades aux flux puissants (Godafoss, Dettifoss, Gulloss, …), les autres glaciers, la beauté des montagnes enneigées bordant l’océan vers Husavik, la sérénité des petites chapelles, les lupins violets, les chevaux islandais, les moutons et tous les oiseaux si faciles à observer… Bref 12 jours c’est court, (on regrette de ne pas rester plus dans certains lieux propices à la rando) mais suffisant pour avoir un vrai coup de cœur pour cette île si particulière !

Fabrice, son récit de voyage "Picos de Europa, raquettes dans les Asturies et la Cantabrie''

A l'arrivée du téléphérique à Fuente Dé nous sommes accueillis par des isards qui filent et doivent bien rigoler en nous voyant chausser nos raquettes. La balade est incroyable, nous longeons des lacs gelés qui se sont affaissés et craquelés sous le poids de la glace car l'eau s'infiltre dans la roche calcaire. La neige est zébrée du sable du Sahara qui a recouvert l'Espagne et la France les jours précédents. Nous voyons également le refuge Véronica, petit refuge "boite de conserve", vestige d'un porte avion venu s'échouer en altitude.
Contactez-nous
05 62 97 46 46
Suivez-nous