Maryse, voyageuse de retour de "Sierras secrètes de Catalogne" | La Balaguère

© GUIX Olivier

Bonjour Maryse ! Tu reviens de notre circuit 'Sierras secrètes de Catalogne', peux-tu te présenter ?

Adepte de la rando. depuis une quarantaine d'années (j'ai maintenant 66 ans), j'ai parcouru de nombreux chemins tout terrain et y ai usé de nombreuses chaussures ! Parfois aussi, j'ai ramené quelques bobos...


Lorsque j'ai commencé, j'habitais et travaillais en région parisienne. Nous partions régulièrement, en grand groupe vers de multiples destinations, essentiellement en France, mais peu dans les Pyrénées (la distance nous retenait), où nous pouvions randonner, parfois nous surpasser sur les neiges éternelles. Cette époque fut celle de la jeunesse folle et insouciante.


Puis, vint 'ma période Haute Montagne', où le plaisir d'évoluer en crampons sur des hauts sommets alpins, dans des paysages grandioses et magnifiques, de partir à peine le soleil levé en compagnie d'une ou deux cordées, a été immense et fantastique.


En 2001, je choisis de venir en région bordelaise pour mon travail, et j'intègre bien évidemment un club de randonnée, où la destination principale est 'Les Pyrénées'. C'est aussi à ce moment-là que 'j'intègre' La Balaguère. Et presque 20 ans après, je suis toujours fidèle !

Pourquoi as-tu choisi cette randonnée ? A qui la conseillerais-tu ?

Pourquoi j'ai choisi le séjour' Sierras Secrètes de Catalogne '? Parce que je ne connaissais pas cette région d'Espagne et parce que le titre, ainsi que les photos du site m'ont interpellée. Et puis, je voulais un séjour pas lointain et ensoleillé. Ce fut le cas durant toute la semaine.

Raconte-nous tes meilleurs moments et souvenirs de cette randonnée...

Après avoir passé le tunnel de Vielha et le Val d'Aran, nous voici arrivés dans ces sierras arides et boisées, déjà bien parées des couleurs d'automne, qu'un soleil chaud et lumineux ne fait qu'embellir. Autour d'un très goûteux premier pique-nique, nous faisons plus ample connaissance avec le groupe et avec Martial, notre accompagnateur sympa, discret, pince sans rire, qui a déjà emmené des groupes sur ces chemins de Catalogne.


Durant les deux premières journées, nous randonnons autour de notre camp de base pour la semaine, le village de Senterada, découvrant le village isolé et habité d'Adons, le Pa del Portus, le Lac de Montcortes, des villages abandonnés haut perchés.


Le 3ième jour, cap sur la ville, plus peuplée, de Pobla del Segur. La journée s'annonce chaude et sportive ! Nous voilà lancés vers le Congost (appellation catalane des zones faites de falaises) de Collegat. Il faut avoir le pas plus sûr et parfois s'aider de nos mains pour grimper. Nous sommes entourés de falaises rougeâtres au-dessus desquelles tournoient des vautours. Certains d'entre eux prennent la pose le temps de nos photos ! L'effort est payant, car après quelques heures de montée, nous dominons l'immense et magnifique lac de Sant Antoni. Vue superbe et site grandiose. Le retour dans la vallée est très chaud, nous cherchons un peu l'ombre. Au retour de cette journée, Martial nous fera découvrir la Casa Mauri et son architecture moderniste du début du XXe siècle.

Le jour suivant, nous longeons le Lac des Terradets pour rejoindre les falaises du même nom. Nous évoluons le long de ces hautes falaises, plus ombragées que celles de la veille. En fin de journée, visite du beau petit village isolé et tranquille de Rivert, bien entretenu par ses habitants, avec ses maisons de pierre, certaines incrustées dans la falaise, son lavoir, sa cascade.


Le lendemain, Martial décide de partir vers le Nord, il veut nous faire découvrir la Vall de Boi, une porte d'entrée du Massif des Encantats, ses villages montagnards dont chacun possède une église romane (la plupart inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2000), et en particulier l'église romane de Sant-Climent de Taull.


Il n'est plus possible d'en voir les fresques intérieures, car elles ont été transférées au Musée National d'Art de Catalogne à Barcelone pour éviter le vandalisme et le pillage. Par contre une vidéo projection animée, de 10 minutes environ, en permet une représentation. C'est très intéressant.


Le programme de la Balaguère promet le meilleur pour la fin. Je confirme, pour moi ce fut la cerise sur le gâteau ! Après une bonne heure de route en passant par  la ville de Tremp, nous voici arrivés dans l'étonnant et superbe Congost du Monte Ribei. Sur une rive l'Aragon, sur l'autre rive la Catalogne, au milieu une rivière, un lac, sur lesquels naviguent quelques embarcations, des ponts suspendus. Du soleil, du bleu. De hautes falaises de chaque côté, un sentier en hauteur taillé dans la paroi que nous empruntons. C'est tout simplement magnifique. Un havre de paix ! Je n'aurais pas voulu quitter ce lieu et j'espère y revenir un jour.


La Casa Leonardo, notre hébergement pour la semaine, est très original et surprenant par sa décoration. Mireia, sympathique et chaleureuse, en assure le bon fonctionnement, aidée par sa  discrète maman, très bonne cuisinière. Nous avons découvert la cuisine catalane, composée essentiellement de produits locaux, que nos hôtesses se sont fait un plaisir de nous faire goûter.

Pour toi, La Balaguère, c'est...

Elle est pour moi, dans le registre 'Voyages à pied', le meilleur spécialiste pour découvrir les Pyrénées, l'Espagne, le Pays Basque. J'ai fait un bon nombre de voyages avec elle et j'ai toujours été satisfaite des prestations fournies.


Ses accompagnateurs sont de très bons professionnels ; on a beaucoup à apprendre d'eux ; ils ont de grandes connaissances en faune, flore, géologie, histoire...
Certains d'entre eux, une fois leur journée terminée, ne regardent pas leur temps et n'hésitent pas à nous conduire vers des sites, des endroits, des villages, qui ne sont pas prévus au programme. Les voyages proposés à l'étranger sont également de qualité, toujours bien organisés, sans faille, avec aussi d'excellents guides locaux.

Et ta prochaine randonnée ?

Pour 2020, mes destinations ne sont pas encore tout à fait arrêtées. Peut-être une randonnée raquettes, peut-être un séjour à l'étranger. Ce qui est sûr, c'est que je repartirai avec la Balaguère.

Le séjour de Maryse : Sierras secrètes de Catalogne

Toutes nos randonnées dans les Pyrénées


Comment est choisi le voyageur du mois

Un article de Notre voyageur(se) du mois

Autres articles

© ADOBE STOCK / Philipimage

Le tour du Pic du Midi d'Ossau, une randonnée sur les traces des bergers | La Balaguère

Dans les vallées d’Aspe et d’Ossau le pastoralisme transhumant traditionnel est extrêmement vivace. Au hasard de la rand...

© FOTOLIA / unclepodger / Pavel Lipskiy

Montserrat Penedes, un bon compromis entre la nature, la gastronomie et le spirituel | La Balaguère

Le paysage de Montserrat est magnifique... Tous les jours, on marche dans des endroits fabuleux. Montseny, par exemple, ...

Laurent, de retour du "Réveillon au cœur de la forêt enneigée dans le Val d'Azun" dans les Pyrénées | La Balaguère

C'est le cœur léger que nous abordons ce réveillon. Et nous ne sommes pas déçus : Cava, Jurançon, foie gras, truite fumé...

© SERANO David

La randonnée aquatique en Sierra de Guara | La Balaguère

La rando aquatique est le premier niveau du canyoning. Elle consiste à parcourir à pied le lit des canyons au plus près ...

© SALLY Alban

La rando Collioure - Cadaquès : ce que le pays catalan offre de meilleur | La Balaguère

J’apprécie particulièrement la randonnée de Collioure à Cadaquès. C’est une création emblématique de La Balaguère. D’ail...