Comment faire une « bonne » photo de paysage – Nos 3 conseils

05 mai 2020

1 - Soignez le cadrage, appliquez la règle des tiers

On privilégiera le format horizontal qui correspond le mieux à la vision humaine car il balaie l’espace de gauche à droite et s’adaptera donc mieux au prises de vues de paysages. 

La première chose à faire et qui peut paraître évidente est de réfléchir à son image et de la composer au mieux avant d'appuyer sur le déclencheur. Pour cela, n'hésitez pas à bouger, quelques pas suffisent parfois pour obtenir un cadrage plus intéressant ou un élément de premier plan qui fera toute la différence !

Ensuite, on appliquera la règle des tiers, car pour attirer l’œil, il est essentiel que les éléments soient positionnés au bon endroit. 

La règle des tiers c'est quoi ?

Ce sont 3 lignes imaginaires qui découpent l’image en trois parties horizontales (3 plans) et verticales égales. On composera ainsi notre photo en suivant ces lignes.

Quelques exemples ci-dessous :

 

 

2- Levez-vous tôt, l'aurore est votre alliée !

 

On ne vous apprendra rien en vous disant que la lumière est essentielle en photo et qu'elle influencera en grande partie la qualité d’une image, et c'est d'autant plus vrai lorsqu'il s'agit de photo de paysage.

Sous les premiers rayons du jour (les 2 heures qui suivent le lever du soleil), la lumière est exceptionnelle et un panorama banal se magnifiera radicalement, avec des contrastes accentués et des couleurs flamboyantes. Parfois ce seront les brumes matinales emmenées par la fraîcheur nocturne qui envelopperont les arbres et conféreront une atmosphère magique à la nature.

Les fins de journées, juste avant que le soleil ne se couche, offrent de sublimes lumières surtout lorsqu'il y a quelques nuages vaporeux dans le ciel.  Le crépuscule (heure bleue) juste avant la tombée de la nuit, quand le ciel est presque entièrement d'un bleu roi intense avec un mince dégradé allant du rose à l'orange sur l'horizon... 

 

 

3- La maîtrise de l'exposition

Qui n'a jamais eu un ciel délavé voire blanc alors qu'il était bien bleu lors de la prise de vue, ou un premier plan très sombre alors qu'il semblait être correctement éclairé ?

Vous l'aurez compris, une mauvaise exposition peut gâcher une photo !

3 critères vont vous permettre de choisir la quantité de lumière que vous allez laisser entrer dans votre appareil et ainsi bien exposer votre photo. Si ces règlages n'étaient accessibles auparavant que sur les appareils photos ils le sont désormais également sur la plupart des smartphones, n'hésitez pas à jouer avec ces règlages pour vous familiariser avec !


L’ouverture du diaphragme

Noté f/+chiffre, il désigne la taille de l’ouverture de votre objectif, qui laisse pénétrer la lumière jusqu’à votre boitier.
Cette ouverture est gérée par un mécanisme qui s’appelle le diaphragme. Plus l’ouverture du diaphragme est grande, plus vous allez laisser entrer de la lumière.
Attention :
chiffre petit = grande ouverture = plus de lumière
chiffre grand = petite ouverture = moins de lumière
 

La vitesse d’obturation

Une fois que la lumière est passée par l’ouverture prédéfinie, celle ci est stoppée par un rideau appelé obturateur, qui ne laissera passer la lumière que pendant un certain laps de temps c'est la vitesse d’obturation ou “temps de pose” , exprimé en fractions de secondes comme 1/30, 1/125, 1/250…

Un temps de pose court (ou vitesse d’obturation rapide) sera 1/500 secondes et un temps de pose long (ou vitesse d’obturation lente) sera de 2 secondes par exemple…

En règle générale, plus le temps de pose sera long plus il sera compliqué d’avoir une image nette (surtout à main lévée) même si votre sujet est immobile…
Si votre sujet est en mouvement et que vous utilisez un temps de pose court vous le figerez alors que si vous utilisez un temps de pose long, il sera flou avec des mouvements de trainées.

Voici quelques exemples non exhaustifs de vitesses en fonction de différentes situations :
1/4000 : Mouvements hyper rapides / Splash d’eau 
1/2000 : Figer des oiseaux/animaux rapides
1/1000 : Figer des Voitures/motos/avions
1/500 : Figer des animaux/vélos/athlètes rapides
1/250 : Figer des animaux/personnes qui font des mouvements
1/125 : Effet de filé de voitures/motos
1/60 : Effet de filé de vélos/athlètes proches de vous
1/30 : Effet de filé de vélos/athlètes loin de vous
1/15 : Effet de filé de personnes/animaux en mouvement
1/8 : Flouter de l’eau (courant rapide)
1/4 : Flouter des marcheurs
1s et + (pose longue) : Filé de lumières de nuit / Voie lactée

Pour la relation Temps de Pose/ Netteté, on peut résumer comme ça :
– rapide (1/500 par exemple) = temps court = Image figée
– lent (2 secondes) = temps long = Image floue

 

La sensibilité ISO

Votre capteur dispose d’une certaine sensibilité à la lumière que vous pouvez faire varier : 100 ISO, 200 ISO, 400 ISO, 800 ISO etc… Plus la valeur augmente, plus votre capteur sera sensible à la lumière.

En pratique, une photo prise en plein jour n'aura pas besoin d’augmentation des ISO alors qu' une photo prise en basse lumière vous poussera à les augmenter. (Attention tout de même car trop augmenter la valeur ISO entrainera l’apparition de bruits disgracieux sur votre image.)

 

Ces règlages peuvent paraître un peu compliqués de prime abord, mais ils sont la clé d'entrée vers le monde de la photo créative !

Bonnes photos ! 

Service communication
Vos Questions fréquentes

1 - Soignez le cadrage, appliquez la règle des tiers
2- Levez-vous tôt, l'aurore est votre alliée !
3- Apprenez à maîtriser l'exposition.
Ces règlages peuvent paraître un peu compliqués de prime abord, mais ils sont la clé d'entrée vers le monde de la photo créative !

Autres articles

14 septembre 2020

Le métier d’accompagnateur en montagne

Accompagnateur en Montagne (AEM) : voilà un métier qui fait rêver ! Parcourir les sentiers et les cimes à longueur d’année ; faire partager la passion de la nature et du milieu montagnard à des marcheurs urbains ébahis ; quel plus beau métier imaginer ? Mais attention, c'est un métier difficile, qui n’a pas d’horaires, peu de jours de congés, et qui est saisonnier, donc facilement précaire. Un métier qui demande de nombreuses qualités et de hautes valeurs morales. Un métier, enfin, qui doit être porté par la passion du partage !
15 juin 2020

10 conseils pour une randonnée réussie avec des enfants

Passer du temps dehors est essentiel au développement des enfants, quoi de mieux que la nature, un terrain de jeu amusant, sain, varié et gratuit. La randonnée est donc un excellent moyen de les aider à apprécier toute la beauté et l'aventure qu'offre le monde de la nature, mais aussi de partager en famille des moments magiques, et de se créer de jolis souvenirs. Voici quelques conseils pour une première randonnée réussie et qui leur donnera sans nul doute envie de renouveler l'expérience.
28 avril 2020

La liste de lectures de Yannick, accompagnateur

En ces temps particuliers nous sommes incités de tous côtés à lire chez soi ! Les librairies sont fermées ou en drive et il faut compter sur ce dont on dispose dans sa bibliothèque ou commander par le biais d’internet. Je vais tout de même vous conseiller quelques livres que je trouve savoureux.
Contactez-nous
05 62 97 46 46
Suivez-nous