Cap Vert : sur quelle île aller ? | La Balaguère

© ROHART Grégory

Le Cap-Vert est un archipel de dix îles situé dans l'océan Atlantique, au large des côtes du Sénégal, de la Gambie et de la Mauritanie. Il se divise en deux séries d'îles : au sud les îles de Sotavento (Brava, Fogo, Santiago et Maio) et au nord les îles de Barlavento (Boa Vista, Sal, São Nicolau, Santa Luzia, São Vicente et Santo Antão). Sal est la plus fréquentée ; Praia, la capitale administrative se trouve sur l'île de Santiago, la plus vaste de l'archipel.
Ces îles volcaniques, espacées de façon régulière, forment une sorte de croissant de lune et offrent un paysage de plateaux arides et désertiques, avec quelques rares zones de végétation. Nous proposons de nombreux treks et randonnées au Cap Vert, destination coup de coeur de La Balaguère.

Santo Antão, la plus belles des îles du Cap Vert

Santo Antao, la plus occidentale, est la seule à offrir des paysages à la fois montagneux et verdoyants, avec, au nord, des ribeiras, canyons aménagés en terrasses pour la culture agricole. C'est l'île de prédilection pour la plupart de nos randonnées, parmi lesquelles : La grande traversée de Santo Antao (15 jours), Au coeur de Santo Antao (8 jours), Montagnes et vallées de Santo Antao en liberté (8 jours).

Fogo, avec son volcan en activité

Fogo possède le seul volcan de l'archipel encore en activité, le Pico do Fogo. A découvrir, le grand cratère de Chã das Caldeiras, à presque 2000 mètres d'altitude, et le pico de Fogo, point culminant de l'archipel du Cap Vert (2829m) offrant depuis le sommet un panorama unique. Nous allons à leur découverte dans notre randonnée combinant deux îles du Cap Vert : De Fogo à Santo Antao.

San Nicolas (Sao Nicolao), l'île aux traditions

Rurale et plus verte que Sao Vicente, elle est cependant moins spectaculaire que Santo Antao dans ses paysages. Elle est aussi une île tranquille et religieuse. Le passé volcanique très actif de l'île se manifeste au Monte Gordo dont la crête domine les vallées à 1312 m d'altitude.
Malgré des brouillards constants, la région de Cachaço offre une vue magnifique sur sa petite ville, avec des rues étroites et ses différentes places. L'influence coloniale a nettement marqué son architecture.
A Tarrafal, petite ville de pêcheurs, se trouvent les célèbres plages de sable médicinal, riche en titane et en iode, qui sont fréquentées par un grand nombre de gens cherchant à soulager leurs douleurs.
Grâce à sa mer extrêmement riche, São Nicolao est aussi très connue des amateurs de pêche du monde entier, qui s'extasient devant les marlins bleus et les espadons qui abondent dans ses eaux, notamment entre les mois de mai et d'octobre.
Sao Nicolao est l'île qui a su conserver toutes les traditions et coutumes du Cap Vert.
L'agriculture est présente sur tous les versants de l'île, les danses et les chants traditionnels capverdiens ne se jouent quasiment plus que là, le dragonnier n'a plus d'autres représentant sur terre que sur Sao Nicolao. C'est aussi une île paisible où la randonnée est agréable, où les plages sont belles et il fait bon de rencontrer des gens qui vous accueillent les bras ouverts.

Sao Vicente, pour sa culture

D'origine volcanique, l'île de São Vicente est plutôt plane. Malgré la forte érosion de cette île, les traces d'un passé volcanique subsistent. Il existe plusieurs cratères maintenant habités comme la baie de Mindelo, où vit 90% de la population de l'île.
Il faut visiter le Centre national d'Artisanat, musée qui retrace toute la culture artisanale du Cap-Vert, allant de la poterie à la tapisserie, la peinture...
Ville de poètes et d'artistes comme l'illustre chanteuse Cesária Évora, Mindelo est toutefois célèbre pour quelque chose qui s'ancre à jamais dans la mémoire de celui qui visite cette ville. Le rythme de ses nuits est tout à fait unique dans l'archipel. Le clair de lune se transforme en soleil et les rues se remplissent de monde. Les dîners au son des mornas donnent un avant-goût du plaisir des rythmes afro-cubains-brésiliens. Dans la journée, n'oubliez pas de faire un tour à Langinha, petite plage de sable fin située à proximité de Mindelo.
Monte Verde est le point culminant de Sao Vicente avec 774 m de hauteur, il offre par beau temps une vue imprenable sur Santa Luzia et São Nicolau.

Santiago, la plus méconnue des îles capverdiennes

Parmi les îles du Cap vert, Santiago reste la plus méconnue. Pourtant son potentiel est énorme pour la marche à pied : vallées verdoyantes aux terrasses cultivées, falaises et canyons, plages de sable noir et de sable blanc...

Boa Vista, avec ses plages bordées de cocotiers

Désertique et sauvage, l'île de Boa Vista possède un charme unique au sein de l'archipel du Cap Vert. Ici, les plages idylliques bordées de cocotiers et de palmiers dattiers se noient dans un océan turquoise. La plage de Santa Monica, de 18 km de long, est la plus belle de Boa Vista. La plage Praia da Varandinha est plus insolite car elle possède une grotte naturelle connue sous le nom de Bracona. Cette plage est difficile d'accès car il n'y a pas de liaison routière, elle est donc très sauvage et apprécié des surfeurs.
Si l'île possède des paysages de carte postale, on n'y vient cependant pas que pour la farniente. Povoaçao Velha est un petit village typique à découvrir absolument. Le désert de Viana est une autre curiosité naturelle, avec des dunes d'un blanc étincelant.

Autres articles

© GUIX Olivier

Mon voyage en liberté au Cap-Vert | La Balaguère

Je suis parti fin septembre au Cap Vert sur le circuit de randonnée en liberté 'La traversée de Santo Antao', une traver...