Mon voyage en liberté au Cap-Vert | La Balaguère

© GUIX Olivier

Vincent, responsable commercial à La Balaguère nous partage son retour de voyage au Cap-Vert.


Je suis parti fin septembre au Cap Vert sur le circuit en liberté 'La traversée de Santo Antao', une traversée intégrale d’Est en Ouest de l’île de Santo Antao. C’est un circuit sportif de 15 jours (niveau 4 chaussures), auquel j'ai fait quelques aménagements sur-mesure.  En effet j'ai choisi de ne pas faire l’ascension prévue en début de programme et j'ai rajouté quelques jours de détente à la plage du côté de Tarrafal en fin de séjour.

Un vrai coup de cœur pour Santo Antao

Après cette période de COVID , c’est la première fois que je repartais vraiment à l’étranger sur une destination “exotique“ qui pourtant n’est pas si loin que cela ( un peu plus de 4 h de vol de l’Europe ).


C’était la réouverture du tourisme pour ce petit pays. En 15 jours j'ai croisé uniquement 2 trekkeuses sur cette magnifique traversée de Santo Antao qui chemine le plus souvent en pleine montagne sur de jolis sentiers. La grande majorité des villages ne sont pas joignables par la route, tout se fait donc à pied ou à dos de mules.


Normalement sur ce circuit, les randonneurs font l‘ascension du sommet de l’île, le Tope de Coroa (1979 m), en compagnie d’un guide local avant de partir seuls en liberté, je recommande de le faire car cela permet une mise en confiance et une première approche du terrain avant de partir en autonomie complète avec son topoguide et les traces GPX.

A Santo Antao, Des paysages d'une incroyable beauté

La traversée va crescendo au niveau de la beauté des paysages, on va d’un environnement aride à une nature luxuriante.


L'itinéraire débute dans un environnement de canyon très sec, c’est la partie de Cha de Morte à Cha de Igrega, qui est extrêmement sauvage. Les bagages sont transportés d'un hébergement à l'autre par des ânes (les hébérgements n'étant pas joignables par la route). On quitte donc nos bagages chaque matin pour les retrouver en fin de rando... et oui les aniers et ânes courent très très vite ! ;)

Tout au long de la traversée, j'ai ressenti cette impression de bout du monde : les sentiers sont superbes, une alternance de canyons tous plus étonnants, de sentiers pavés... Bien souvent on se demande 'est-ce que ça passe ?' et ça passe tourjours !  On traverse régulièrement des villages perdus, propices à des rencontres incroyables, des villageois toujours très accueillants, des agriculteurs travaillants leurs cultures en terrasse, des petits commercants tenant leur merceria, petite échoppe où l’on peut souvent déguster un Cool Cola, une bouteille d’eau ou trouver une autre petite babiole. Il faut savoir pousser les portes et demander car ces magasins sont vraiment microscopiques ce qui fait souvent leur charme.

Un circuit de randonnée sportive au Cap Vert

Ce circuit sportif est un vrai 4 chaussures avec des dénivelés de plus de 1000m en montée et en descente tous les jours et sur plus de 10 jours. Il y 'a souvent 2 à 3 cols par jour à passer. Il ne faut pas avoir le vertige même si les sentiers sont le plus souvent pavés et relativement larges. Mais à chaque fois, la récompense est là : Quel spectacle ! J’ai rarement vu une telle diversité de paysages sur un si petit territoire.


La montée de Rabo Corto à Cova, bien qu'extrêmement raide, est tout simplement magnifique. Au sommet, près du cratère de Cova, la vue était vraiment à couper le souffle.


Comme il s’agit d’un circuit en liberté (sans guide), il faut maîtriser la lecture de carte et savoir s'orienter. L'utilisation d'applications GPS vous facilitera la tâche avec la trace GPS fournie. N'oubliez pas de télécharger les fonds de carte avant votre arrivée car sur place vous n'aurez plus d'accès au réseau.

Une nourriture locale et variée au Cap Vert

Chaque hébergement, bien qu'assez sommaire, offre un confort simple et l’accueil y est toujours très touchant, nos hôtes vivent chichement mais ont à cœur de nous offrir leur meilleure chambre. Le circuit alterne entre des nuits chez l’habitant et dans des hébargements pouvant s’apparenter à de petits hôtels.


Les repas sont simples mais très complets : le climat tropical offre une nourriture variée : manioc, iniam patate douce, haricots, arbre à pain... Les plats sont souvent agrémentés de viande ou poisson (lorsqu'on est en bord de mer) et bien sûr de fruits (papayes, fruits de la passion, bananes..)  Et il ne faut pas oublier la canne a sucre et donc le délicieux rhum local :)


En bref une nourriture locale et variée !

La meilleure période pour découvrir le Cap Vert

Le climat est tropical au Cap Vert. Je conseille plutôt d'y aller à partir de la mi-octobre. J'y suis allé en septembre et j'étais vraiment reconnaissant de trouver une douche à chaque étape. C’est le mois le plus chaud, bien que relativement supportable cette année, j'ai eu de la chance !


N’hésitez pas à demander à votre conseiller voyage une petite extension plage à Tarrafal après l’effort comme je l’ai fait.


La piste, autrefois un peu dure pour rejoindre le village de Tarrafal (situé au sud-est de l'île), est maintenant remplacée par une magnifique route pavée. Ce petit village de pêcheurs, où je vous conseille de passer 1 ou 2 nuits, possède une plage de sable noir où des tortues marines viennent pondre, des gardes spécialisés pourront vous les faire découvrir sans les déranger.  Il y a aussi de jolies randonnées au départ de ce village, je vous recommande notamment de faire la rando vers Monte Trigo avec le retour en bateau avec des pêcheurs locaux (sensations garanties ! :))

Toutes nos randonnées au Cap Vert

Un article de Vincent Cazalaa

Autres articles

© FOTOLIA / javarman / Konstantin Kalishko

Maïtena, voyageuse de retour d'Iran | La Balaguère

Depuis des années, je cours voir les films iraniens qui sortent en France car le cinéma permet de deviner la réalité d’u...

© CDT La Réunion

La Réunion dans tous ses états | La Balaguère

La Réunion est une terre de contrastes. La randonnée est l'activité idéale pour apprécier la diversité des territoires e...

© Mélanie Costa

La Mauritanie au rythme du train du désert | La Balaguère

La Mauritanie, pays d’Afrique de l’Ouest bordé par l’océan Atlantique est totalement désertique dans sa partie nord et s...

© ADOBE STOCK / Travel Wild

La Jordanie, un voyage passionnant dans l'histoire | La Balaguère

Le Royaume Hachémite de la Jordanie est idéal pour la randonnée de part la beauté, la diversité de ses paysages et les v...

© FOTOLIA / Oleg Znamenskiy

La Jordanie, mythique et envoûtante | La Balaguère

Après avoir fait des études de français et d'histoire, puis en promotion et aménagement touristique, j'ai choisi de deve...