La Pâque est la fête religieuse la plus importante et la plus émouvante de Grèce.

Une semaine sainte suivie du dimanche pascal

Majoritairement orthodoxes, les grecs parlent même de fête du peuple grec.


Les grecs sont très attachés à leur croyance religieuse, seul moyen de garder leur identité durant les 400 ans de l’occupation ottomane, qui interdisait l’usage de la langue grecque.


Durant toute la semaine sainte, les grecs orthodoxes se préparent aux festivités du dimanche pascal, qui vient clore les 40 jours de jeûne et fêter la résurrection du christ, une journée sous le signe de la fête et de la gastronomie.


Dès le lundi, les grecs commencent à s’activer pour préparer les festivités. Les bouchers reçoivent la viande pour le grand festin du dimanche, on peint les œufs en rouge, les femmes confectionnent des biscuits secs (les Koulouria), les maisons embaument la traditionnelle brioche de pâque (la Tsoukeri). On fleurit les croix des églises de tout le pays.

Le vendredi a lieu la cérémonie la plus émouvante de la semaine, de nombreuses processions ont lieu dans tout le pays, un moment fort où chaque fidèle brandit son cierge pour célébrer le martyr et la mise en croix du Christ. Il est coutume en ce vendredi de ne pas utiliser de pointe, clou et marteau.

Le week-end de Pâques en Grèce

Après la célébration du vendredi saint, le samedi saint lui, est un jour de joie et de lumière pour les fidèles. Les célébrations de Pâques commencent à minuit. Le prêtre allume un cierge en utilisant la lumière de l’autel tout droit venu de Jérusalem. A partir de ce cierge chaque fidèle allume leur bougie. S’en suit une cérémonie célébrant la résurrection du christ les cloches sonnent les grecs chantent « christos anesti », Les fidèles s’embrassent et un énorme feu d’artifice vient clore la célébration.


C’est la fin du jeûne, une fois de retour chez eux les grecs mangent la mayiritsa, un ragout de tripes de l’agneau pascal. La tradition veut que pendant le repas, chacun prend son œuf rouge et le frappe sur l’œuf de son voisin, celui qui arrive à ne pas le casser aura de la chance toute l’année.

Le dimanche de Pâques en Grèce

Le Dimanche Pascal vient clôturer cette semaine sainte, certainement le jour le plus festif et le plus intéressant au niveau de la gastronomie. Dès le matin tout le monde s’active pour se relayer autour de l’agneau à la broche dans la rue, les cours et les jardins. L’agneau pascal rôti entier à la broche symbole de la résurrection. Tout le pays embaume la viande grillé, et flotte dans l’air une ambiance chaleureuse mêlant musique traditionnelle, danse folklorique et partage autour d’un bon verre.

Dans de nombreuse villes du pays, les passants inconnus sont invités à partager un bout de l’agneau, si cela vous arrive ne refusez pas, c'est un moment de partage et de culture.


Découvrez tous nos voyages en Grèce

Autres articles

© powell83 - stock.adobe.com

Baléares, pour les amoureux de la Nature | La Balaguère

Majorque : imaginez des montages de plus de mille mètres qui jaillissent de la mer avec un élan surprenant. Imaginez la...

© TL_Studio - stock.adobe.com

Italie – Naples et la Côte Amalfitaine, un spectacle permanent ! | La Balaguère

L'immersion complète dans la 'Dolce Vita', la marche à pied est idéale pour s'imprégner de ces lieux.... Cette région d'...

© Unsplash
© FOTOLIA / ollirg

Albanie : la mer, la montagne, la nature ! | La Balaguère

L'Albanie est un pays propice à la randonnée. Il y a de très beaux lacs, en particulier le lac Koman. Il y a aussi deux ...

© BRASIER Stéphanie

L'Albanie, un pays à l'accueil extraordinaire | La Balaguère

L’Albanie est un pays tout petit, de la taille de la Bretagne. J’ai donc créé le circuit « le dernier secret de la Médit...