La Patagonie, des paysages spectaculaires

Créatrice de circuits, je suis allée en mars dernier en Patagonie pour aller reconnaître certaines régions que je ne connaissais pas encore. Cela me permet d’améliorer les randonnées déjà existantes, et de rencontrer les équipes sur place.

Christine en Patagonie

Les paysages de la Patagonie sont spectaculaires

J'ai particulièrement été marquée par la lumière… A cette latitude et dans cet hémisphère, elle est d’une pureté extraordinaire. Ca donne des couleurs très contrastées, sur des paysages qui sont absolument surprenants.

Et puis il y a les montagnes. Les Andes sont entièrement granitiques, avec de nombreuses tours, aiguilles, parois verticales… Le plus haut sommet est le Fitz Roy, qui culmine à 3359 mètres pour la partie Argentine. Et pour la partie Chilienne, c’est le Cerro Paine, à 3 050 mètres. C'est sublime !

J’ai aussi beaucoup apprécié les nombreux lacs... Leur grandeur et leur couleur opale m’ont impressionnée. Ce sont les plus grands lacs d’Amérique du sud comme les lacs Vietma et Argentino que j’ai survolé en arrivant sur Calafate puis longé.

Ils sont impressionnants pour leurs glaciers qui plongent directement dans leurs eaux, comme le Perito Moreno, le plus accessible et non moins imposant, ou le glacier Grey !

On ne peut pas concevoir de tels paysages tant qu’on ne les a pas vus.

Des randonnées exclusivement consacrées à la découverte de ces grands espaces

Nous avons deux randonnées entièrement consacrées à la découverte de la Patagonie chilienne et argentine.

Elles n’ont aucune difficulté technique et s’adressent à tout randonneur.

Il faut simplement accepter de passer par plusieurs climats dans une même journée, en effet, la météo est très changeante –mais c’est ce qui permet d’avoir cette belle lumière et de merveilleux nuages - !

Torres del Paine en Patagonie

Un climat qui a mauvaise réputation à tort car il donne un attrait particulier à ces grands espaces.

Le soir à l’étape en fonction de la formule choisie (refuge, hôtel ou camp), on se requinque pour le lendemain.

Dans le Parc National du Paine il n’a pas d’hôtel mais des aires de camping et des refuges de standing qui appartiennent à des privés qui étaient là avant le Parc !  Ces refuges ont des dortoirs de capacité raisonnable (6 à 8 personnes) et on peut prendre une douche chaude, que l’on soit en camping ou au refuge.

Dans le Parc National de Los Glaciares, les aires de camping n’ont aucune infrastructure, donc pour plus de confort, nous avons choisi de faire des randonnées en étoile au départ du village d’El Chaltel.

La différence entre nos treks en Patagonie se situe surtout au niveau de la durée. « Andes de Patagonie » est un circuit de 15 jours qui permet de découvrir exclusivement les deux parcs les plus connus : le parc national du Paine et le parc national de Los Glaciares (dont le Fitz Roy fait partie) avec possibilité de prolonger son séjour vers Bariloche ou Salta.

C’est un itinéraire où on prend le temps de bien les découvrir à pied, et les transferts sont optimisés, avec une arrivée et un départ de Buenos Aires et un vol interieur.

« Patagonie, aux confins de la terre » est un circuit plus complet, qui dure 20 jours. La randonnée nous mène jusqu’à la Terre de Feu, avec Ushuaia. Elle englobe également les parcs du Paine et de Los Glaciares avec des balades parfois différentes.

La Patagonie, idéale d'octobre à fin mars

La Patagonie étant dans l'hémisphère sud, l’idéal est de s’y rendre d’octobre à fin mars.

En février, les parcs sont très fréquentés par des randonneurs argentins et chiliens car ça correspond à leur période de vacances. Il vaut donc mieux privilégier un départ avant ou après la haute saison là bas, pour plus d’intimité avec dame Nature !

Créatrice de voyages à l'étranger

Autres articles

Mon voyage en Argentine - Chili

De Buenos Aires à la région de Salta en passant le désert d’Atacama et Iguazu, le nord de l’Argentine et le Chili offrent des paysages incroyablement beaux et d’une grande diversité ! Riche en contrastes, cette région du globe saura vous émerveiller si vous voulez découvrir des paysages époustouflants, des canyons, des plateaux arides sur fond de montagnes Andines enneigées, des villages typiques ou des déserts d’altitudes.

Guadeloupe, l'île Papillon pour un voyage de rêve

La Guadeloupe ! L’île Papillon, au nom évocateur qui fait rêver et voyager. Traversons l’Atlantique pour nous prélasser sur ses plages de sable blanc et frangé de cocotiers du côté de Grande Terre qui est “plate” et accueille les champs de canne à sucre. Ou bien jouons aux explorateurs chez sa voisine, Basse Terre la sauvage, que je trouve plus authentique et mystérieuse avec sa forêt luxuriante, son volcan actif et ses plages de sables noirs à gris.

Le Costa Rica, un sentiment de sérénité

Ayant beaucoup entendu parlé du Costa Rica, je savais à peu près à quoi m’attendre mais ce pays à tout de même réussi à me surprendre. Je pense que l'intérêt que le pays accorde au tourisme et d’autant plus à l'écotourisme y est pour beaucoup. Les Costariciens prennent plaisir à partager leur culture et leurs richesses naturelles et ça se ressent. C’est donc avec plaisir qu’on y découvre au fil des jours une faune et une flore variée nichée au coeur de forêts tropicales, des parcs nationaux préservés, des montagnes et des plages sauvages, des hébergements de qualité, une sensation de proximité avec les habitants, le tout réparti sous différents climats dans un si petit pays.
Contactez-nous
05 62 97 46 46
Suivez-nous