Parmi la bonne vingtaine de Cordillères péruviennes, voici une petite sélection de celles pour lesquelles nous avons un vrai coup de coeur. Cordillère Blanche, Cordillère Noire, Cordillère de Huayhuash, de Vilcabamba, de Vilcanota... la nature a créé de véritables merveilles, nous vous amenons découvrir la plupart d'entre elles dans nos voyages au Pérou.

La Cordillère Blanche

Capitale de “l’andinisme”, située au carrefour des chemins de randonnée et des routes de montagne, la ville de Huaraz est le point de départ de nombreuses options de trekking au cœur du superbe Parc de Huascaran. Le Chamonix andin est niché au pied de la Cordillère Blanche qui concentre l’une des plus belles collections de hauts sommets, après l’Himalaya. Avec ses 663 glaciers et dix-huit sommets de plus de 6 000 m, quel que soit l'endroit où porte le regard, ce ne sont que des pics enneigés, dont les arêtes dominent de larges vallées verdoyantes. On y trouve des lacs aux eaux couleur émeraude, des grottes glaciaires et des sources chaudes, mais aussi 33 sites archéologiques dont les ruines de Chavín de Huántar, vieilles de 3 000 ans. La saison sèche, de mi-mai à mi-septembre, est la plus appréciée, grâce à un climat agréable et des vues dégagées.


Les eaux bleues de la Laguna 69 et le mythique Alpamayo font partie des possibilités d’émerveillement dans ce vaste terrain de jeu. Nous découvrons la Cordillère Blanche dans notre trek 'l'intégrale du Pérou'.

La Cordillère Noire

Moins connue que sa voisine, elle offre une opportunité de belles vues d’ensemble de la Cordillère Blanche. Avec des sommets avoisinant les 5000 m, elle demeure bien modeste face à la star d’en face.  Elle sert également d’acclimatation à l’altitude avant de s’engager sur les trekkings de haute altitude.

La Cordillère de Huayhuash

Le nom de la cordillère vient du quechua « Huáyhuash », qui est un animal de la famille des belettes.


Située à 50km au Sud de la Cordillère Blanche, plus ramassée et spectaculaire, elle comporte 6 sommets au-delà de 6000m, dont le très technique Yerupaja (6634 m), second sommet du pays.


Elle abrite également une douzaine de lacs glaciaires dont certains offrent un lieu de bivouac extraordinaire.


Isolée, la zone est très peu peuplée, les rares villages sont situés en dessous des 4000 m d'altitude (la limite des neiges éternelles se trouve à environ 4 800 m).


La cordillère Huayhuash est donc une région très sauvage qui donne la sensation d'être seul au monde. Un joli défi physique !

La Cordillère de Vilcabamba

Située sur le piémont oriental des Andes à l'ouest de Cusco et dominée par le Salkantay (6271m), la Cordillère de Vilcabamba est, parmi toutes les cordillères, celle qui offre la plus grande variété de paysages. Un aperçu très large des différents niveaux de végétations et biotopes entre la forêt amazonienne et l’Altiplano et de nombreux villages, terrasses agricoles, vallées profondes. C’est également la plus peuplée.


C’est un condensé d’anciennes cités Incas ou pré incas visibles ou recouvertes par la végétation. Elle est aussi célèbre car c'est dans cette région que se trouve le Machu Picchu.


La cordillère de Vilcabamba symbolise enfin toute la résistance inca contre les espagnols. Bon nombre de voies de communications incas ou pré-incas ayant permis la conquête de ce territoire sont toujours visibles et empruntables pour le plus grand plaisir du trekkeur !


Une Cordillère qui symbolise l’immense richesse de ce pays.

La Cordillère de Vilcanota

Reine des Cordillères tropicales péruviennes, ce magnifique massif est l’habitat du peuple Q’eros. Son isolement et sa haute altitude l’ont préservée des invasions espagnoles. Ces indiens rivalisent par leur habitat très élevé avec celui du peuple tibétain. Les troupeaux d’alpagas et de lamas rythment la vie de ces éleveurs et la tradition de tissage perdure. Un lieu authentique avec de jolis cols, des lacs aux différentes teintes de bleu et une géologie offrant une myriade de couleurs. Le sommet principal, l’Ausangate (6372m), offre son lot de glaciers et les sommets avoisinants nous rappellent l’aspect austère de cet environnement unique.


Deuxième plus grande concentration de glaciers du Pérou, la Cordillère de Vilcanota comporte une calotte glaciaire, le Quelccaya, le plus grand glacier isolé du Pérou.


Un joyau andin à découvrir dans notre randonnée Canyon de Colca, Machu Picchu et Ausangate.


Découvrez notre focus sur le massif de l'Ausangate et la cordillère de Vilcanota.

Tous nos voyages au Pérou

Un article de Dominique Courtet

Dominique est spécialiste Asie et Amérique latine.

Autres articles

© Barsik - CanstockPhoto

La Patagonie, des paysages spectaculaires | La Balaguère

La lumière pure, les lacs, les montagnes... La Patagonie offre de tels paysages qu'on ne peut imaginer tant qu’on ne les...

© Lisa Poulot

Mongolie, pays des nomades | La Balaguère

La nature mongole encore intacte offre un environnement naturel et silencieux loin des traditionnelles routes touristiqu...

© FOTOLIA / miroslav_1

Le Parc Tayrona : un parc naturel magnifique en Colombie | La Balaguère

Le Parc Tayrona est considéré comme l’un des plus beaux endroits en Amérique Latine. C’est un lieu parfait pour observer...

Serge et Maïté, voyageurs de retour du Pérou : Canyon de Colca, Machu Picchu et Ausangate | La Balaguère

Nous avons choisi ce trek car il nous semblait associer le plaisir de la marche, la découverte de la haute altitude, du ...

Martine, voyageuse de retour des "Déserts du sud à la cité perdue" en Colombie | La Balaguère

Passionnée par les voyages et la haute-montagne depuis plus de 45 ans, j'ai visité un grand nombre de pays en immersion ...