Comment s'habiller et s'équiper pour une randonnée en hiver ?

En hiver, les vêtements sont très importants. Voici quelques conseils pour s'équiper correctement lors d'une randonnée et ne rien oublier dans vos valises.
Il faut distinguer le séjour en étoile (on reste tous les soirs dans le même hébergement) du séjour itinérant en refuge gardé.

Pour un séjour en étoile, l'habillement est plus simple.

Le pantalon doit être déperlant c'est-à-dire que l'eau ou la neige pénètre plus difficilement le tissu. Attention cela ne veut pas dire que c'est étanche. Le mieux est ainsi de prévoir un sur-pantalon étanche qui permet d'être totalement protégé, car en cas de pluie ou de chutes de neige importantes, le tissu déperlant perd de son efficacité.

Il n'est pas nécessaire d'acheter spécialement un pantalon d'hiver, car on peut utiliser un pantalon d'été sous lequel on met un collant un peu chaud. Il faut proscrire en revanche la combinaison de ski pour faire de la randonnée. Dès que l'on marche elles deviennent de vrais étuves et sont difficiles à supporter, en particulier avec le soleil.

Pour le haut du corps, prévoyez un tee-shirt respirant à manche longue et avec col à fermeture. Un petit pull ou une veste fine respirant ou polaire en cas de froid et bien évidemment une bonne veste étanche.

Il faut rester sur le principe de ce que l'on appelle "3 couches" : un tee-shirt, un pull ou une veste et une veste de pluie, pas plus.

 

Pour la tête et les mains, il faut un bonnet ou un tour de coup car on peut s'en servir de cagoule s'il fait vraiment froid avec du vent. Amenez aussi une paire de gants, de préférence imperméable et non en polaire, car l'hiver s'il neige même un peu, ils vont vite garder l'humidité.

Pour les chaussures il est primordial d'avoir une bonne paire étanche et épaisse. Attention aux "moon-boots" ou après-ski, non adaptés pour de la randonnée et encore moins pour les raquettes, résultat : déchaussage permanent garanti.

Pour le séjour itinérant en refuge gardé, il faut impérativement avoir des vêtements de qualité. 

Il est rarement possible de faire sécher ses affaires le soir et il faut être bien protégé la journée, car l'organisme est moins résistant au fur et à mesure.

Dans le sac à dos, voici ce que je conseille d'emporter pour une randonnée à la journée.

D'abord ce que l'on appelle "le fond de sac". C'est-à-dire que ce matériel reste toujours dans le sac et on l'a avec soi en cas de besoin :

-Les lunettes de soleil indice de protection minimum 3. La réverbération du soleil sur la neige est très forte donc très nocive pour les yeux, en amplifiée en cas de brouillard.

-Une casquette est bien utile aussi pour protéger le visage du soleil et donc des brûlures,

-Une crème solaire

-Sa veste de pluie avec éventuellement le sur-pantalon

-Bonnet et gants

-Une petite couverture de survie très simple, elle peut rendre bien des services

-De quoi boire, au moins un litre pour la journée

-Un thermos de boisson chaude si vous le souhaitez

-De quoi grignoter

-Sa pharmacie personnelle

-Une housse de protection pour le sac à dos.

-Une lampe frontale ou une petite lampe de poche.

Cela peut paraître étonnant si l'on ne part que pour la journée mais imaginez quelque chose de tout bête et tout simple : en fin d'après-midi une personne se fait une entorse, rien de méchant ni de grave. Mais même si l'on n'a pas besoin de déclencher les secours et que cette personne peut rentrer si on l'aide, l'allure du groupe est considérablement ralentie et en milieu d'hiver, à 17H30, il fait nuit. Donc cette lampe qui ne pèse rien et prend très peu de place va être bien pratique et même empêcher éventuellement d'autres incidents. Je vous rassure cela n'arrive pas souvent et votre guide ou accompagnateur a la sienne avec lui. Mais avec une lampe pour 10 ou 12 personnes, certains participants auront des difficultés.

Et pour des nuits en tente ou refuge, ce que je conseille d'amener :

Il arrive que dans certains hébergements le chauffage ne soit pas assez fort pour les frileux (ses) ! En refuge je conseille l'habituel "sac à viande" ou drap cousu pour ne pas être en contact direct avec les couvertures du refuge. Selon le type de séjour un sac de couchage peut être nécessaire.

Dormir en tente l'hiver est assez rare, mais cela peut arriver, ou même en igloo.

Tente et neige

Dans ce cas il faut prévoir un très bon duvet, que l'on appelle "grand froid", prévu au moins pour du -5°c, un matelas isolant, un sur-sac étanche si l'on est en igloo et de bons vêtement chauds pour la nuit. Pensez surtout au bonnet pour la nuit car il permettra de limiter considérablement les déperditions de chaleur du corps, déperdition qui se fait en premier lieu par la tête.

Et ensuite, la trousse à pharmacie

Il faut distinguer la trousse à pharmacie de la trousse de secours. L'accompagnateur a toujours avec lui le matériel nécessaire pour les premiers secours. Mais il n'est pas là pour vous donner des médicaments contre les problèmes quotidiens. Il faut donc que chaque participant(e) prévoit ce dont il peut avoir besoin, antidouleurs, pansements et encore plus pour les traitements médicaux spécifiques.

Si vous suivez un traitement médical spécifique qui nécessite d'avoir toujours avec vous un médicament particulier avec prise urgente, prévenez votre accompagnateur et dites lui ce qu'il doit faire en cas de problème et où vous gardez votre "remède". Attention si vous partez sur un séjour à l'étranger pendant lequel l'accès aux soins est limité voire impossible. Parlez-en à votre médecin avant votre départ. Il vous conseillera sur des médicaments spécifiques.

Côté encas 

Pas la peine d'acheter les supers barres énergétiques à un prix fou. Les fruits secs sont d'excellents apports et très peu chers : abricots, pruneaux, raisins, petits mélanges, figues, à chacun ses goûts !

N'hésitez pas à amener aussi des spécialités de votre région, à partager avec votre groupe. Cela permet de faire disparaître bien plus rapidement les éventuelles "froideurs" du premier jour. De son côté votre accompagnateur essaye aussi de vous faire découvrir autant que possible les aliments du "pays".

Un séjour est une formidable façon de réunir dans un même lieu et à un même moment des origines très diverses. Autant en profiter pour découvrir ce qui se fait ailleurs !

Pour finir, je voudrai apporter quelques précisions.

Tout d'abord pour le matériel personnel

Il n'est pas forcément utile ou absolument nécessaire d'acheter des supers marques. Tout dépend du séjour que vous choisissez et de la pratique que vous avez.

Mais pour ceux qui voyagent à pied occasionnellement, qui n'ont pas forcément les moyens de mettre le prix, il existe ce que j'appelle les "grandes surfaces spécialisées". Certaines ont permis de rendre accessible à tout public du matériel qui coûtait très cher et qui était un peu réservé aux passionnés. Honnêtement il n'y a pas photo, le prix est moindre, il y a donc une perte dans la qualité, l'efficacité ou la longévité ou résistance à l'usage. Mais ces marques grand public ont un très bon rapport qualité/prix et ont fait de grands progrès dans certains domaines. A vous de choisir, quelle est votre pratique, qu'attendez-vous de votre matériel, votre budget ?

Votre sac à dos et sa taille

Pour de nombreux séjours, le pique-nique du midi est préparé par votre accompagnateur. Cela implique forcément le portage de ce pique-nique, tout le monde y participe. Pensez-y, cela fait aussi partie d'un séjour en groupe.

Bon séjour, bonne rando et voyage à pied, profitez de votre semaine car vous êtes ici pour les vacances donc pour prendre du bon temps et profiter. Laissez-vous aller, oubliez vos tracas quotidiens et rapprochez-vous des autres !

Découvrez nos randonnées Raquettes et ski et nos randonnées réalisables en hiver.

Accompagnateur Pyrénées
Vos Questions fréquentes

Il faut rester sur le principe de ce que l'on appelle "3 couches" : un tee-shirt, un pull et une veste. On peut utiliser un pantalon d'été sous lequel on met un collant un peu chaud. Pour le haut du corps, prévoyez un tee-shirt respirant à manche longue et avec col à fermeture. Un petit pull ou une veste polaire en cas de froid et bien évidemment une bonne veste étanche. Un bonnet, des gants et de bonnes chaussures étanches.

Autres articles

Le métier d’accompagnateur en montagne

Accompagnateur en Montagne (AEM) : voilà un métier qui fait rêver ! Parcourir les sentiers et les cimes à longueur d’année ; faire partager la passion de la nature et du milieu montagnard à des marcheurs urbains ébahis ; quel plus beau métier imaginer ? Mais attention, c'est un métier difficile, qui n’a pas d’horaires, peu de jours de congés, et qui est saisonnier, donc facilement précaire. Un métier qui demande de nombreuses qualités et de hautes valeurs morales. Un métier, enfin, qui doit être porté par la passion du partage !

10 conseils pour une randonnée réussie avec des enfants

Passer du temps dehors est essentiel au développement des enfants, quoi de mieux que la nature, un terrain de jeu amusant, sain, varié et gratuit. La randonnée est donc un excellent moyen de les aider à apprécier toute la beauté et l'aventure qu'offre le monde de la nature, mais aussi de partager en famille des moments magiques, et de se créer de jolis souvenirs. Voici quelques conseils pour une première randonnée réussie et qui leur donnera sans nul doute envie de renouveler l'expérience.

Comment faire une « bonne » photo de paysage – Nos 3 conseils

On ne vous apprendra rien en vous disant que la lumière est essentielle en photo et qu'elle influencera en grande partie la qualité d’une image, et c'est d'autant plus vrai lorsqu'il s'agit de photo de paysage.
Contactez-nous
05 62 97 46 46
Suivez-nous