Le Kirghizistan, entre multiculturalisme et univers nomade

Actuellement conseiller à La Balaguère, j'ai une fibre innée pour le voyage ! Un « ADR » fait d’Aventure, de Découverte et de Rencontre. 
Tour à tour voyageur au long cours passionné par l'Asie et l’Amérique Latine, puis accompagnateur, j'ai ensuite vécu une dizaine d’années en Chine. J'ai toujours cette passion pour les immensités sauvages.

Le Kirghizistan, un de mes pays "coup de coeur"

(Que l’on appelle aussi Kyrgystan ou Kirghizie)

Kirghizistan steppes

En pénétrant dans l’univers kirghize, on tombe immédiatement sous le charme, comme le décrit l’Exploratice des années 30, Ella Maillart.

« La première nuit que je passe sur la terre aride d’Asie est inoubliable : enfin mon regard rencontre le dôme ininterrompu du ciel ; enfin le vent qui souffle est semblable à un élément puissant et primordial et balaie dans sa course tout un continent : mon être est pénétré par cette sensation nouvelle d’immensité. »

Issu de l’ex Turkestan, ce petit pays s’enorgueillit d’être façonné par deux immenses chaines de montagnes, le Pamir et Les Tian Shan, comportant des sommets culminant à plus de 7000m ; ajoutons un air de Mongolie, une myriade d’ethnies (environ 80) brassées par les vagues de migrations successives, et une touche occidentale léguée par la proche Russie.

Et n’oublions pas une terre enrichie culturellement par le passage de la Route de la Soie.

La Balaguère propose un voyage au Kirghizistan : « Tien Shan, sur les sentiers d'Asie Centrale ». Voici quelques moments forts de ce trek, qui sont aussi pour nous des incontournables du pays.

Des paysages à ne pas manquer

Tash Rabat 

Tout voyage au Kirghizistan ne saurait passer à côté de Tash Rabat. Proche de la frontière chinoise, ce Caravansérail est un formidable témoin de l’ancienne voie commerciale : La route de la Soie.

Tash Rabat

Salam (bonjour en khirgize), et bienvenue à vous voyageurs, au milieu de grasses prairies de haute altitude ! Les marmottes sont proches, les vallées abritent des semi-nomades venus faire paître leurs troupeaux. Yaks, chevaux, moutons. Yourtes et roulottes vous y accueillent !

Pour un thé, un peu de fromage frais, et soyons fou…un peu de Koumis, breuvage à base de lait de jument fermenté ! La boisson de la convivialité nomade, en ces terres !

Le paysage est doux et les vallées superbes.

Le lac Song Kuul

Le lac de Song Kuul est un autre moment fort. Pour le rejoindre, nous gagnons des espaces vierges et passons le col du «Tierskeï-Torpok » -32 perroquets-. Sacré, il symbolise la principale richesse naturelle du pays, l’eau, avec d’innombrables lacs et glaciers.

lac Song Kuul

On est plongé dans un univers de troupeaux perdus au milieu de l’immensité.

Le cheval est omniprésent dans cette culture. 

Il ne faut pas hésiter à explorer les collines surplombant le lac, c'est un régal !

Et la capitale Bishkek ?

Même si les soirées sont douces et animées, la moiteur estivale incite le simple voyageur à s’échapper très vite.

Nous n'y allons pas dans notre circuit, mais n'hésitez pas à songer au Parc National de “Ala-Archa”. Archa est le nom local du genévrier qui recouvre ses pentes. Les sommets avoisinent les 5000m. Une quarantaine de kms, et l’aventure est au RDV !

Les traditions Kirghizes à découvrir

La vie des nomades

Ella Maillart parlait très bien de l'univers nomade :

« La vie des nomades me captive. Leur instabilité m’attire, je la sens mienne comme celle des marins : ils vont, d’une escale à l’autre, partout et nulle part chez eux, chaque arrivée ne marquant somme toute qu’un nouvel appareillage. »

famille kirghize

Tout voyageur doit partir à la découverte des coutumes locales. Pour ce qui est de notre circuit, c’est à Koshgor, gros bourg sur la route qui descend plein sud, qu’une famille nous accueille « chez l’habitant ». Et quelle famille ! Les femmes sont à l’honneur. Elles animent avec d’autres femmes de la région une coopérative à l’artisanat flamboyant souvent issu du feutre, dont des tapis (sherdaks). Artistes, danseur et conteurs perpétuent le folklore kirghize.
En soirée nous assistons à un spectacle traditionnel Kirghize. Au programme, conteur de Manas (les héros légendaires kirghizes), musique et chants traditionnels...

Un aparté russe

On entend parfois les classiques des chants populaires issus de la patrie d’origine de certains kirghizes. Pour certains, il y a comme un brin de nostalgie de la grande époque soviétique. N'hésitez pas à honorer le bagna (bain public russe) et si vous souhaitez respecter la tradition, il faudra terminer par de l’eau glacée…

La récompense ne tardera pas et vous réchauffera le cœur (et plus encore) : l’immanquable verre de vodka ! Nasdrovia !

Un pays idéal l'été

Le Kirghizistan est une destination idéale pour tous les amoureux des grands espaces : Individuels, famille, jeunes, moins jeunes…

La période la plus propice pour s'y rendre est de juin à Septembre.
 

Découvrez notre trek de 16 jours : Tien Shan, sur les sentiers d'Asie Centrale
Tous nos voyages au Kirghizistan à pied et à vélo

Autres articles

Carnet de voyage de Kirghizistan

Nous sortons du canyon et débouchons sur de larges pâturages, estives pour de grands troupeaux de moutons et de chèvres. Les yourtes font leur apparition. Nous évoluons dans un paysage de carte postale : vertes prairies vallonnées, troupeaux de chevaux et cavaliers, yourtes blanches contrastant sur le tapis de verdure, et les glaciers de 4000m s'ordonnent en fond du décor.

Anecdotes et légendes du Kirghizistan

Au nord est d'Issik-Koul se dresse le col Santach. L'attention est attirée par deux monticules, un grand et un petit, de formes bizarres.

"Nanamasté" au Népal, un voyage propice aux échanges

Un voyage pour les femmes avec des femmes à la rencontre des népalaises. Une expérience inoubliable où le partage, la bonne humeur et la beauté des paysages ont prévalu. Avec des moments forts : la fête de Dashain, les célébrations bouddhistes, la fête des lumières, les soirées improvisées avec les femmes népalaises, le lever de soleil sur les Annapurnas, ou encore Shailee, femme forte qui nous rappelle qu'il faut croire en ses rêves et se donner les moyens de réussir !

Suivez-nous