À Madère, la forêt primaire est incroyable | La Balaguère

© Marjorie Matus

Ma mère est madérienne donc j'ai toujours vécu proche de la nature.
Je pratiquais déjà la randonnée à mes plus jeunes années. Après avoir vécu au Canada, je suis venue m'installer à Madère pour y vivre. Je suis liée à cette île, non seulement par les liens du sang mais aussi pour ses paysages !

Amoureuse de Madère

Madère est une île qui se découvre à pied, on peut ainsi en dénicher tous les trésors, ses paysages stupéfiants et si variés (côtes déchiquetées, cultures en terrasse, falaises volcaniques), sa végétation luxuriante (innombrables fleurs exotiques que l'on retrouve à toutes altitudes) et puis ses villages typiques… Madère est aussi connue pour ses cétacés, on voit très souvent des baleines et des dauphins dans les eaux madériennes, et ceci tout au long de l’année.
Niveau sportif, pas besoin d'être randonneur aguerri, il y a ici des circuits pour tout niveaux de marcheurs, et un éventail d'hébergements du plus typique au plus confortable ! En bref, je dirais simplement que Madère c'est une variété inégalée de paysages et de couleurs à seulement 3 heures de vol de la France !

Madère : Une végétation luxuriante

C'est une île magnifique, d'origine volcanique. Il y a plus de 3000 spécimens différents de plantes ici, et même en parcourant régulièrement les sentiers, je continue encore à trouver de nouvelles espèces !
Il y a toujours quelque chose à découvrir au niveau botanique et c'est ça qui est passionnant.

Ce sont des paysages très variés, on peut aller très vite de la mer à la montagne. Mais on se baigne assez peu à Madère car il n'y a pas vraiment de plages, pour cela on va plutôt privilégier l'île voisine de Porto Santo, magnifique, avec du sable jaune. La Balaguère y propose d'ailleurs une excursion : Extension à Porto Santo.

La forêt primaire est incroyable

C'est surtout la partie Sud de Madère qui est habitée.
Au nord, on trouve la forêt primaire, qui recouvre 22% de l'île. On passe beaucoup de temps à y randonner.
J'aime particulièrement cet environnement : la Laurisilva est le vestige incroyable d'un type de forêts de lauriers autrefois largement répandus.
A Madère, c'est la plus grande qui subsiste actuellement et elle est primaire à 90%, avec un ensemble unique de plantes et d'animaux ! J'aime y pénétrer et laisser aller mon imagination : on se retrouve vite au temps des dinosaures. On se sent spécial dans cette forêt mystérieuse et enchantée, comme dans les contes pour enfants... C'est la nature brute, on y est seul, il ne faut pas la toucher mais juste la protéger ! C'est très luxuriant.

Des randonnées dans Des paysages très variés

La pointe de Sao Lourenço, un peu désertique, où pousse peu de végétation est très belle et incontournable également.
On la découvre dans plusieurs randonnées de La Balaguère, par exemple Le jardin de l'Atlantique 8 jours en liberté ou A la découverte de l'île aux fleurs 10 jours, en accompagné.
Côté villages, j'aime beaucoup Porto Da Cruz. On y arrive au terme d'une très belle randonnée qui débute à Machico et qui traverse les cultures en terrasse puis la forêt. Quand on rentre dans le village, on voit les femmes et les hommes dans les champs qui récoltent les vignes pour faire le vin sec. On est plongé dans l'ambiance de Madère, la culture locale.
On a aussi beaucoup de canne à sucre et on fabrique du rhum. A Porto Da Cruz se trouve la plus grosse fabrique du Nord de l'île, il faut le goûter. Le rhum citron et miel d'abeille est le plus typique, c'est un délice !
Pico do Arieiro et Pico Ruivo (1862 mètres d'altitude) sont superbes pour ceux qui aiment la montagne, avec une vue à 360 degrés de l'île depuis le sommet. A découvrir, entre autres, dans la randonnée accompagnée de 8 jours : Découverte des trésors de la nature.
Et enfin, le marché de Funchal est incroyable, avec une énorme quantité de fruits et de légumes ! J'adore faire goûter de nouvelles choses aux voyageurs. Nous avons notamment des mangues violettes qui sont succulentes. C'est grâce aux terres volcaniques que nous avons tout ça.
Un endroit que j'aime par-dessus tout à Madère, c'est Porto Da Cruz, petit village de pêcheurs, l'un des plus beaux villages de l'île.

Madère, idéale au printemps et à l'été

Le climat de Madère est sub-tropical à cause de sa localisation dans l'Atlantique et c'est grâce à ça qu'elle est aussi verte.
Je conseille d'y aller entre mai et septembre, même si on peut s'y rendre toute l'année. Il y a tout le temps des fleurs, mais ce ne sont pas les mêmes selon les périodes.
En avril, il risque d'y avoir de la pluie. Et en juillet, il peut faire parfois très chaud.
Moi j'aime beaucoup mai car la floraison est à son apogée, et septembre, car les journées sont magiques : après la journée de randonnée, on peut aller profiter de la plage jusqu'à 21 heures, la mer est chaude, les fruits et les légumes sont goûteux et abondants !


Découvrez toutes les randonnée de La Balaguère à Madère

Un article de Sarah Linhares

Autres articles

Marie-Pierre, voyageuse de retour de "Talk and walk in Ireland" | La Balaguère

J'apprécie particulièrement les randonnées accompagnées pour mes vacances afin de découvrir de nouveaux horizons au plus...

© zgphotography - stock.adobe.com

La Grèce, de la mer à la montagne | La Balaguère

En Grèce, la combinaison de la mer et de la montagne dans un environnement proche est extraordinaire. Par exemple en Crè...

© Lonaïs Jaillais

La Grèce en voilier, une "aventure homérique" ! | La Balaguère

Ulysse était un berger autant qu'un marin. C'était l'occasion d'élargir le savoir-faire de La Balaguère au combiné batea...

© Martial Creste

La Crète, une île nature entre mer et montagne | La Balaguère

Ce séjour de 8 jours dans le sud-ouest de la Crète allie randonnées en pleine nature entre plages et montagnes et découv...

© Unsplash

L'Alentejo, un de mes coins préférés au Portugal | La Balaguère

L'Alentejo est un de mes coins préférés au Portugal. C'est une randonnée parfaite pour tout voyageur en recherche d’auth...