Didier, de retour de St-Jean-Pied-de-Port à Santiago à vélo | La Balaguère

© alecki - Fotolia

Bonjour Didier ! Tu reviens de notre voyage 'de St Jean Pied de Port à Santiago, à vélo'. Peux-tu te présenter ?

Didier, 62 ans, retraité depuis 2 ans, passionné de vélo, de nature, de belles mécaniques. Mes activités principales sont le sport (vélo, marche, ski) le bricolage, le jardinage en amateur. Le fait de réaliser cette randonnée était un réel challenge, car je n'avais jamais roulé autant sur une période aussi courte.

Pourquoi as-tu choisi ce circuit ? A qui le conseillerais-tu ?

Un ami ayant réalisé les 2 premières étapes au départ du Puy, nous a organisé cette randonnée en VTT, départ de St Jean Pied de Port jusqu'à St Jacques de Compostelle. Le parcours paraissait séduisant, avec différentes difficultés.


Le souci majeur réside dans la selle, aligner des parcours de 4 à 5 heures sur un vélo demande une assise préparée pour cela.


Les parcours les plus difficiles (ex : O Cebreiro par La Laguna) peuvent être contournés par la route. Une bonne réserve kilométrique s'avère tout de même nécessaire, les étapes ne sont pas difficiles mais la répétition use l'organisme.

Je recommanderai d'être en VTT suspendu pour profiter des parcours plus escarpés.

Raconte-nous tes meilleurs moments et souvenirs de cette randonnée...

La météo a été très clémente tout au long du parcours, une seule ½ journée de pluie.


J'ai réellement apprécié la diversité des paysages, de la plaine avec des terrains uniformes, à la montagne et différentes végétations (superbes bruyères, forêts, verdure type Bretagne). Lors de nos visites, les villages nous ont parus tous uniques et présentant chacun leur particularité, ruraux pour certains, nichés dans un coin perdu, magnifiques églises pour d'autres, l'oeuvre de Gaudi sur certains édifices.

Parmi les sites les plus remarquables, Portomarin est particulièrement splendide, au détour d'un chemin, elle se dévoile sur un flanc de colline surplombant le Rio Mino formant un lac dans cette partie, la montée de O Cebreiro par La Laguna présente de forts pourcentages compensés par des panoramas sublimes.


Le nombre de pélérins cheminant sur le parcours est impressionnant, surtout sur la partie finale, toujours tolérants vis-à-vis des vélos. J'ai été étonné par la diversité des nationalités des marcheurs, nous avons rencontré des brésiliens, des asiatiques en nombre, des scandinaves...

Les 4 dernières étapes furent les plus variées et intenses, magnifiques paysages, sous bois, longues descentes et superbes « parties » de VTT . Nous n'avons pratiquement pas roulé sur la route, traversant des villages déserts, profitant de l'ombre des sous bois sur des chemins toujours bien entretenus.

Pour toi, La Balaguère, c'est...

Une logistique parfaite, des interlocuteurs(trices) à notre écoute, un rapport qualité / prix à la hauteur de notre attente.
Je recommande.

Et ta prochaine randonnée ?

Je n'ai rien planifié, mais la traversée du Jura me tenterait, c'est une région que j'ai découvert récemment.


Découvrez le circuit en liberté auquel Didier a participé : De St Jean Pied de Port à Santiago, à vélo.
Tous nos circuits sur le Chemin de Compostelle à vélo.


Comment est choisi le voyageur du mois

Un article de Notre voyageur(se) du mois

Autres articles

Le Camino del Norte, un décor de mer et de falaises | La Balaguère

Le Camino Norte est l'ancêtre de tous les chemins de Compostelle. Il faut d’abord camper le décor. A droite la mer, des ...

© Kévin Lagarde

La Voie du Puy-en-Velay par la Vallée du Célé | La Balaguère

De splendides paysages sauvages, le charme des villages troglodytes qui ponctuent l’itinéraire, le tout avec la magie to...

© Céline Bruyas

La Via de la Plata en Espagne, un des chemins de Compostelle les plus authentiques | La Balaguère

La Via de la Plata en liberté, un itinéraire unique qui vous fera découvrir des paysages variés du Sud au Nord de l’Espa...

© Renta Sedmkov - Fotolia

La Via de la Plata : Séville, Zamora, Santiago... | La Balaguère

Contrairement à tous les autres chemins de Compostelle, la Via de la Plata ne part pas de France. C’est un chemin qui tr...

© ADOBE STOCK / Pernelle Voyage

Renaud, son récit de voyage "Le Puy en Velay Aumont-Aubrac à petits pas" sur le chemin de Compostelle | La Balaguère

Nous conseillons cette formule aux personnes novices en randonnée, seuls, en couple, en famille, entre amis… Chacun y tr...