Le Nicaragua a longtemps souffert de son image d’un pays ravagé par la guerre et la corruption. Petit pays d’Amérique Centrale, il recèle pourtant bien des richesses. Destination sûre aujourd’hui, c’est tout naturellement que nous avons décidé de l’ajouter à notre catalogue de randonnées pour en proposer de très beaux voyages.


La situation géographique du Nicaragua, entre les eaux cristallines de la côte Caraïbe, la côte Pacifique, et des frontières communes avec le Costa Rica, en font un paradis de la randonnée, encore très méconnu.

De nombreux coins du Nicaragua sont complètement sauvages et vierges du tourisme de masse.

Les échanges avec les populations locales n’en sont que plus authentiques, ils sont peu habitués à voir des visiteurs, et encore moins des européens !
La chose qui m’a le plus marquée d’ailleurs lors de mon arrivée au Nicaragua, c’est la foule d’enfants qui est venue m’accueillir lorsque je suis arrivée ! C’était incroyable, ils étaient très curieux de nous rencontrer. Cela m’a beaucoup amusée.


Outre le contact avec les populations locales, le Nicaragua est aussi un pays à la nature prodigieuse : jungle, flore, volcans –dont certains sont encore actifs-, île, plages paradisiaques… des paysages pleins de contrastes pour les amoureux de nature.

L’île d’Ometepe, située au milieu du lac Nicaragua, est un endroit extraordinaire pour la randonnée.

Elle est formée par les volcans Concepción et Maderas, sur lesquels se sont développés de petits villages typiques. C’est un lieu absolument magique, avec un très riche écosystème, et de nombreux oiseaux.

Le Nicaragua est un pays de volcans, dont Masaya, qui est encore actif, et où se dégagent des fumerolles.


Si la nature de ce pays est exceptionnelle, la culture l’est encore plus.

Il faut se pencher au cœur de l’histoire du Nicaragua et de sa culture, riche de son passé colonial.

Granada et León sont sublimes et attirent les voyageurs depuis de nombreuses années : elles ont conservé les architectures d’époque, des petites maisons et des épiceries de quartier, ainsi que des cathédrales admirablement bien restaurées.

La meilleure saison pour un voyage au Nicaragua, c’est d’octobre à avril. Il faut chaud, et les pluies sont rares. On revient toujours conquis, il se dit souvent que c’est l’un des pays les plus attachants de l’Amérique Centrale.


Tous nos treks au Nicaragua

Un article de Marjorie Matus

Créatrice de voyages à l'étranger

Autres articles

© FOULQUIER Valérie

Cuba, une destination orientée musique et rencontres | La Balaguère

Ce qui m'a le plus marquée, c'est probablement l'ambiance générale de Cuba, l'omniprésence de la musique, les gens qui d...

© Christine Coumet

Immersion dans la culture Inca | La Balaguère

Le Pérou est immensément riche en paysages, en culture, en histoire… C’est un pays qui se déploie de l’Amazonie au Huas...

© Barsik - CanstockPhoto

La Patagonie, des paysages spectaculaires | La Balaguère

La lumière pure, les lacs, les montagnes... La Patagonie offre de tels paysages qu'on ne peut imaginer tant qu’on ne les...

© Lisa Poulot

Mongolie, pays des nomades | La Balaguère

La nature mongole encore intacte offre un environnement naturel et silencieux loin des traditionnelles routes touristiqu...

© FOTOLIA / miroslav_1

Le Parc Tayrona : un parc naturel magnifique en Colombie | La Balaguère

Le Parc Tayrona est considéré comme l’un des plus beaux endroits en Amérique Latine. C’est un lieu parfait pour observer...