Rencontre avec Céline, voyageuse de retour de Madagascar

Bonjour Céline, tu reviens de notre séjour de randonnées à Madagascar "Lalangasy, de la montagne à l'océan". Peux-tu te présenter ?

Originaires de l’Est de la France près de Metz, nous habitons et travaillons à Paris depuis plus de 25 ans. Je viens tout juste d’avoir 50 ans et entre des journées et des weekends bien occupées, j’accorde une grande importance à la qualité de mes vacances.

Mon mari et moi apprécions les vacances découvertes, et nous sommes toujours à la recherche de circuits touristiques un peu sportifs, alliant la randonnée aux visites, les rencontres avec d’autres personnes, la nature et les sites que nous visitons. Le partage, l’authenticité des rapports sont ce que nous recherchons. 

Nous aimons manger et apprécions de découvrir les autres cultures par le biais de leur cuisine ! La gastronomie tient une place importante dans notre vie et nous apprécions là aussi les découvertes que nous suggèrent nos papilles !

Céline à Madagascar

Pourquoi as-tu choisi ce voyage à Madagascar ? A qui le conseillerais-tu ?

Notre 1er choix s’était porté sur le Sri Lanka. Suite à la fermeture de ce voyage, nous nous sommes alors reportés sur notre 2ème choix et La Balaguère a gentiment rouvert cette destination pour nous (départ à partir de 2 voyageurs).

Nous voulions faire un beau voyage avec notre fils, découverte et aventure. Nous avions fait beaucoup de camping lorsque les enfants étaient petits, notre fils était partant pour un mélange hôtel et bivouac, Madagascar nous faisait rêver de nature et d’horizons sauvages. L’alternance de marche, transfert en 4x4, pirogues nous semblait idéal.

C’était notre 3ème voyage avec La Balaguère et nous savions à quoi nous attendre en terme de prestations et d’immersion… enfin nous pensions le savoir !?

Madagascar a dépassé toutes nos attentes ! Nous la conseillons à des voyageurs-aventuriers avertis. L’expérience a été très immersive ! Ce n’est pas tant l’aspect sportif qui a primé sur ce voyage (contrairement à nos 2 précédents en Grèce), mais bien l’intégration au sein de la population malgache, l’expérience de vie dans les villes et la campagne « malagasi », notamment grâce à la qualité de choix de l’itinéraire de notre guide.

Dis-nous en un peu plus sur ce voyage, tes meilleurs souvenirs…

La découverte des 1er villages et des artisans sur les premières étapes de notre voyage nous a rapidement plongés dans le quotidien des malgaches. L’extrême pauvreté de la population nous a évidemment touchés, mais leur sens de l’accueil, du partage d’un sourire, de quelques instants autour de leur métier ou de leur artisanat nous a beaucoup plu.

Notre guide a vite compris que la table et la bonne cuisine faisaient notre bonheur ! Les petits restaurants locaux qu’il nous a fait découvrir ont vite su nous convaincre ! Nous nous sommes mis à son rythme : riz/zébu le matin aussi, pour nous raffermir l’estomac, mais aussi pour goûter au plaisir du petit-déjeuner malgache.

L’immersion a été complète lorsque nous nous sommes lancés sur les chemins des hauts plateaux, dans le massif du Bongolova. Je n’oublierai jamais notre épopée en 4x4 sur les pistes abruptes, entre descentes vertigineuses et montées impossibles (!), notre Landcruiser montait aux arbres ! Quelques aventures mécaniques n’ont pas arrêté notre chauffeur, son assistant et notre guide ! Leur compétences techniques sont également à toute épreuve !

plantations Madagascar

Seuls Européens dans cette voiture taxi-brousse, nous avons fait la connaissance d’une famille malgache qui se déplaçait d’un village à l’autre. Et notamment le petit Moïse, à peine 2 ans, et si sage pendant ces 8 heures de trajet cahoteux. Un autre monde pour nous, alors que notre confort quotidien nous endort dans nos certitudes...

Arrivée à destination, notre campement au bord d’une cascade, face à un panorama époustouflant nous laissait apercevoir notre prochaine étape au fond de la vallée : le fleuve Manambolo qui serpente au loin. La vue est imprenable, les couleurs du soir et du soleil couchant sur l’horizon sont imprenables. Nous nous « douchons » sous la cascade, retour à l’Eden… rien que nous et nos accompagnateurs qui montent le camp et prépare le premier repas.
Nous sommes alors totalement surpris !? Mais d’où sortent les légumes grillés, le riz parfumé et le poulet au feu de bois ?? Tout cela en si peu de temps et si bon… le thé et rhum en apéritif, les ananas ou fruits frais achetés sur le chemin… incroyables cuisiniers que sont aussi nos piroguiers/ porteurs et guides de notre bonheur...

pirogue Madagascar rencontres

Les 3 jours et demi qui suivront en pirogue sur la Manambolo renouvelleront tous les jours et tous les soirs le rituel de ces repas. La séance de bénédiction des ancêtres sur le bord de la plage avant de prendre la route le 1er jour restera aussi un moment de partage unique avec nos guides...

Nous vivons au rythme de leurs pagaies, du silence du fleuve, uniquement brisés par le rire et les appels des enfants le long des berges, ou les échanges de nos piroguiers avec les villageois rencontrés. Expérience unique. Nos repas nous accompagnent : zébu séché, poules et canard vivants… Les campements sur les plages nous offrent des occasions uniques de rencontre : avec les levers et les couchers de lune, de soleil, des vols invasion de criquets (que nous goûterons grillés en apéritifs), les chauve-souris géantes par nuage entier dans le coucher du jour. Que de souvenirs incroyables !

repas Madagascar Tsingy Madagascar

Au terme de notre navigation, la « grande ville » de Bekopaka. Après les petits villages et hameaux traversés dans une nature chatoyante et des gorges profondes le long du fleuve, l’agitation de Bekopaka nous surprend presque. Quelques heures de répit et nous voici repartis pour le parc du Tsingy et ses improbables reliefs de pierre, s’élevant telles des cathédrales vers le ciel. Nous aurons même la chance d’apercevoir des lémuriens sur le faîte de leurs toits, sautant d’un arbre à l’autre. Exceptionnel selon notre guide ; nous nous concentrons sur nos pas, harnachés dans notre parcours pour ne pas déraper ! Un dernier transfert en 4x4 nous emmène voir l’aller des baobabs… majestueux dans le coucher du soleil, les arbres centenaires attirent de nombreux touristes. 

Notre circuit se termine par l’arrivée sur la mer à Morondova, site balnéaire pour les touristes malgaches. Nous partageons la mer et ses immenses plages avec des dizaines de pirogues et de pêcheurs revenant de leur pêche matinale. Notre guide achète du poisson frais que nous dégustons grillé sur la plage, après nous être baignés.

Plage Madagascar Morondava allée des baobabs

Merci encore à notre guide Andry qui a su rendre notre expérience unique ! Sa gentillesse, son réseau et ses « amis piroguiers » que resteront en toute première place dans nos souvenirs.

Pour toi, La Balaguère c’est…

- une agence de voyage unique, éthique, authentique et proche de la population du pays visité

- des guides exceptionnels, qui connaissent et aiment leur pays et ont à coeur de transmettre leur histoire et leurs richesses

- une organisation sans faille avec des parcours originaux, mêlant sport, découvertes culturelles, sites historiques, civilisations et population locale

- des voyages immersifs avec des marches et des activités « lentes » et en rapport avec la nature, nous permettant de vraiment découvrir la région et la population.

Quels voyages envisages-tu prochainement ?

Nous regardons pour une prochaine aventure… ce serait la 4ème avec La Balaguère ! Totalement convaincus, nous ne pouvons que conseiller ces formules si l’on aime découvrir réellement, prendre son temps et passer du bon temps.
A bientôt sur les chemins de la découverte avec d’autres randonneurs !

 

Voir notre voyage : Madagascar, Lalangasy, de la montagne à l'océan
Toutes nos randonnées à Madagascar

Comment est choisi le voyageur du mois

Autres articles

Rencontre avec Lauren & Pablo, de retour du Maroc "des villages du Haut Atlas au sommet du Toubkal''

Pour cet été 2022, nous avions envie d’un trek assez long pour bien s’immerger, et si possible à un endroit où nous n’irions pas seuls. Nous avons franchi le pas et sélectionné le circuit « Des villages de l’Atlas aux sommet du Toubkal ». Première fois au Maroc, première fois avec la Balaguère, première fois en groupe accompagné ! Quelle aventure !!!

Sophie, de retour de notre "aventure saharienne au Maroc"

Trek aux paysages très variés, hammadas, regs, ergs et palmeraies s'alternent, aucune monotonie. Il est bon de se retrouver hors du temps, déconnecté du quotidien, loin des habitudes, débranchée du téléphone, d'internet. Je voulais garder le Maroc pour le visiter à ma retraite, pensant à Fès, Marrakech, mais en définitive je suis très heureuse d'y être allée avant, ce fut une belle découverte, et je pense que je retournerai y marcher.

Marie-Jo, randonneuse de retour de notre circuit Cap Vert, au coeur de Santo Antao

Le Cap vert : un vieux rêve enfin réalisé ! 10 îles au coeur de l'Atlantique, parmi elles, Sao Antao, une île qui conjugue montagne et océan, désert et luxuriance de la végétation, une île comme le chantait Jacques Brel "au large de l'espoir"... qui offre ses mystères et sa sérénité à celui qui veut bien l'arpenter.
Contactez-nous
05 62 97 46 46
Suivez-nous