Gareth Evans

Accompagnateur

A l'âge de 4 ans, Gareth montait déjà les hauts sommets gallois et il n'a pas arrêté de grimper depuis. Passionné de montagne, de culture et des langues, cet ancien prof d'anglais et d'espagnol est arrivé en 2014 dans la vallée d'Argelès-Gazost pour se reconvertir en accompagnateur. Il a sillonné les massifs montagneux du monde entier, surtout dans les Pyrénées, en Ecosse et en Espagne où il a longtemps vécu. Toujours avec son humour anglais un peu particulier, il souhaite maintenant partager ses expériences montagnardes et transmettre sa passion.  

Ses articles

En randonnée, il est important de boire. Mais quand tu bois beaucoup, il faut faire pipi plus souvent. Alors, comment faire ? Les non-initiés pourraient me dire : « Qu'est-ce qu'il peut y avoir de plus simple ? Tu te caches derrière un arbre ou un buisson, tu fais ce que tu as à faire, puis voilà, tu rejoins le groupe ! » D'accord... Disons que ça c'est le niveau 1 de ton « Diplôme de Pisseur Initié en Secteur Sauvage (PISS) ». Avec ce petit niveau, il est probable que tu survives dans la plupart des situations, mais pas toutes. Le but de cet article est de comprendre les dangers et donner quelques exemples pour vous amener à un autre niveau d'aptitude. Sans établir un protocole précis, nous voulons vous faire adopter des gestes qui pourraient vous sauver la vie. A la fin de cette lecture, vous pourrez mieux faire pipi, plus en sécurité, et plus sereinement. Commençons...
Le paysage karstique et lunaire du massif de Cotiella est tellement spécial qu’il est capable de rivaliser l’autre grand protagoniste calcaire du circuit, le célèbre Mont Perdu. Après la découverte des canyons d’Ordesa, Escuain et Añisclo, on descend dans des entrailles verdoyantes et mystérieuses aux eaux cristallines. En l’espace de quelques heures on se croirait sur une autre planète ! C’est vraiment l’Aragon : sauvage et varié mais aussi accueillant et dynamique.
Mes randonnées préférées sont celles qui sont juste avant et juste après Laredo (on y dort dans un hôtel où le nouveau Roi de l’Espagne a séjourné quand il était encore le prince des Asturies !). Le quatrième jour, on prend un petit bateau pour traverser le joli estuaire de Santoña avant de partir en quête du Faro del Caballo, un phare au bout du monde avec presque 700 marches pour y descendre, taillées à l’origine par des prisonniers de l’ancienne prison de Santoña.
Arran est surnommée "l'Ecosse en miniature" parce qu'il y a tout ce que l’Ecosse peut offrir sur une seule île : des montagnes granitiques, des lacs, des châteaux, une côte magnifique avec de belles plages, et en plus le golf et le whisky, bien sûr !
Contactez-nous
05 62 97 46 46
Suivez-nous