Les Açores, une impression de bout du monde... en Europe !

En tant que créatrice de voyages, je suis allée faire une reconnaissance aux Açores, car c'est une destination que je ne connaissais pas encore ! Il fallait donc que je la découvre, par la même occasion, cela m'a permis de voir comment on pouvait améliorer nos randonnées.

Une sensation grisante d'être isolée au coeur de l'Atlantique

Les Açores m'ont beaucoup étonnée : on est toujours en Europe mais on a l’impression d'avoir remonté le temps et d’être vraiment au bout du monde. Du coup, entre la quiétude des lieux, la végétation luxuriante, le climat et l’accueil chaleureux des açoriens, on est très vite déconnecté de son quotidien. C’est assez grisant d’être isolée sur ces îles aussi loin du continent.

Nous avons commencé notre périple par la visite de l’île de Terceira -que nous ne proposons pas encore, mais cela va venir ;) -. Au programme, sa capitale Angro do Heroismo inscrite au patrimoine de l’Unesco, puis nous avons poursuivi le voyage par des randonnées à vélo et à pied sur l’île qui nous ont permis d’apprécier de magnifiques points de vue sur l’océan, avant d'entamer une descente dans les entrailles de la terre dans la cheminée d’un ancien volcan : c’est vraiment troublant.

L'île de Sao Jorge, mon coup de coeur aux Açores !

Nous avons ensuite traversé en bateau vers l’île de Sao Jorge (ma préférée, nous la découvrons pleinement dans notre randonnée accompagnée Açores, sur la route des navigateurs). Cette traversée en bateau a été magique car des bancs de dauphins jouaient avec le bateau (par contre, il faut savoir que ça secoue bien en plein milieu de l’océan Atlantique). Sur Sao Jorge, nous sommes descendus à pied vers la faja de Santo Cristo. C’est une randonnée magnifique qui permet d’avoir une vue époustouflante tout le long de l'itinéraire.

Randonnée Acores

Passer la nuit dans cet endroit magique est exceptionnel, on se sent vraiment isolé car il n’y a pas d’accès routier ni d’électricité. Un petit paradis coupé du monde ! Puis le lendemain nous avons continué notre chemin vers la Faja dos Cubres accompagnés tout le long par un magnifique arc en ciel…

L'île de Pico aux nombreux atouts pour la randonnée

C’est avec beaucoup de regret que nous avons quitté l'île de Sao Jorge pour rejoindre l’île de Pico, qui a elle aussi beaucoup d’attrait… La randonnée à travers les vignes, chaque parcelle étant entourée de pierre de lave en bord d’océan offre des contrastes de couleur magnifiques. Puis l’ascension du sommet du Portugal, le Pico est une expérience qui marque... pendant cette ascension nous affronterons le vent, les nuages et la pluie... Et oui dans la même journée vous pouvez vivre les 4 saisons aux Açores !

L'île de Faial et ses volcans Dos Capelinhos

Nous reprenons la route et notre nouveau point de chute est l’île de Faial. Ce qui m’a le plus marqué sur cette île sont les volcans Dos Capelinhos où eurent lieu en 1957 des éruptions… Là encore nous en prenons plein les yeux : un paysage aride entouré d’un côté de l’océan d’un beau bleu et de l’autre la chaîne de volcans recouverte de forêt de Laurisilva…

Sao Miguel, aux paysages tellement variés !

Et pour finir j’ai découvert l’île de Sao Miguel qui est peut être la plus complète en termes de paysages : autour de Furnas, des fumerolles et des geysers d’eau chaude jaillissent de la terre, ce qui crée une atmosphère assez spéciale ; puis le belvédère de Sete Cidades offre une vue magnifique sur la caldeira et les 2 lacs aux couleurs émeraude, sans oublier Ferreira et ses piscines naturelles d’eaux chaudes et d’eau de mer.

Nous découvrons tous ces paysages dans notre randonnée L'archipel des Açores, chemins d'hortensias en groupe accompagné, ou Archipel et volcans en liberté.  

Nature Acores
Les chemins d'hortensias

Acores paysage
Cratère du volcan Capelinhos


 


 

Les Açores, destination aussi pour la gastronomie, le vin

Bien sûr, tout au long de notre voyage, nous avons goûté aux spécialités locales !
Les Açores sont la seule destination européenne possédant des plantations de café et de thé. À déguster absolument :)
Le cozido est aussi une spécialité, il est cuit dans les entrailles de la terre.
Incontournables également, les supers bons fromages accompagnés du bon vin des Açores...

Idéales l'été, parfaites pour les randonneurs

Les Açores sont une destination idéale pour les randonneurs, les passionnés de vulcanologie et de géologie, mais aussi les personnes qui ont besoin de se ressourcer et qui recherchent la quiétude, ceux qui recherchent une nature luxuriante et préservée...

La période idéale pour aller aux Açores est de juin à septembre. Allez-y, je vous le conseille ;)

Toutes nos randonnées aux Açores et en Europe
Toutes nos destinations îles et littoral.

Créatrice de voyages à l'étranger

Autres articles

10 bonnes raisons de partir aux Açores : un jardin d'Eden au milieu de l'Atlantique

À la recherche d'une destination authentique dans un endroit paisible tout en restant en Europe ? Alors, cap sur les Açores ! À 2h de vol de Lisbonne, cet archipel vous offrira de belles surprises... Voici 10 bonnes raisons de partir à la découverte de ce paradis.

Véronique, de retour du Camino del Norte de San Sebastian à Santiago

Ce circuit présentait l’avantage pour moi, d’offrir en plus de la marche, toute une partie découverte des régions traversées et de leur patrimoine culturel. Et un plus : suivre le tracé d’un des itinéraires menant à Compostelle : mettre ses pas sur un chemin parcouru depuis des siècles par des pèlerins venus de toute l’Europe (et maintenant du monde entier) ajoute une dimension humaine à la marche. Je la conseillerai donc à tous ceux comme moi qui ne sont pas des randonneurs aguerris (mais qui aiment marcher), et qui apprécient de consacrer du temps la découverte culturelle des lieux traversés.

Anne, de retour d' Islande, "au pays des elfes et des trolls"

Ces 3 lieux sont des endroits marquants mais bien évidemment il faudrait aussi raconter la splendeur des cascades aux flux puissants (Godafoss, Dettifoss, Gulloss, …), les autres glaciers, la beauté des montagnes enneigées bordant l’océan vers Husavik, la sérénité des petites chapelles, les lupins violets, les chevaux islandais, les moutons et tous les oiseaux si faciles à observer… Bref 12 jours c’est court, (on regrette de ne pas rester plus dans certains lieux propices à la rando) mais suffisant pour avoir un vrai coup de cœur pour cette île si particulière !
Contactez-nous
05 62 97 46 46
Suivez-nous