Au retour de mon séjour, l'envie de témoigner de mon expérience m'est venue naturellement. J'ai pensé, ce que j'ai vécu est tellement fort, je dois le partager, en faire profiter d'autres que moi. Ma motivation : permettre à d'autres de tenter l'expérience des séjours Rando Yoga et de peut-être faire de belles découvertes en vivant quelques moments précieux. Pourquoi ? Parce que, aussi surprenant que cela puisse paraître, au départ, je ne suis pas du tout une adepte du yoga.

Départ pour Ordesa, une opportunité de voyage totalement inattendue

Conseillère voyages à la Balaguère depuis quelques mois, je ne m’attendais pas du tout à vivre une telle expérience. Mais pour des raisons d’organisation et de logistique, je me retrouve à accompagner un groupe sur un séjour rando yoga. À ce moment, je ne sais même pas où je pars, mais déjà, je suis contente. Amoureuse de la vie et des voyages, je me dis « chouette, une nouvelle aventure ! ».

Ma joie explose quand je découvre que le séjour se déroule en Aragon, autour du parc national d’Ordesa. Le top, il faut bien le reconnaître !

Originaire des Alpes, j’aime les montagnes. Mais je suis encore une grande néophyte en ce qui concerne les Pyrénées. Arrivée depuis peu dans le val d’Azun, Hautes Pyrénées, je découvre lentement toutes les splendeurs de cette chaine de montagne mais la liste est tellement exhaustive. Ce que je sais par contre, c’est que l’Aragon et Ordesa sont au sommet de mon Top 5. Alors ce séjour est déjà un très beau cadeau !

Ce dont je voudrais vous parler à travers ce témoignage, c’est de ce qui a rendu cette semaine et cette expérience inattendue si extraordinaire. Alors, oui, bien sûr, le cadre y est aussi pour beaucoup, mais ce n’est pas le seul élément. À la base, il y a déjà l’esprit de groupe qui, pour moi, est essentiel. Car s’inscrire à un séjour accompagné, ce n’est pas juste vouloir profiter de la présence d’un guide et d’une prise en charge. C’est, d’abord et avant tout, avoir envie de rencontre et de partage. C’est, selon moi, ce qui transforme un beau voyage en une expérience inoubliable : la dimension humaine.

J’ai eu la chance lors de ce séjour de tomber sur un groupe solidaire. Très rapidement une cohésion est née au sein du groupe qui pourtant était relativement hétéroclite. Malgré la disparité des âges, de 30 à 78 ans, et pourtant, tous avaient la même motivation, la même envie de partage et de respect. On se souciait du plus lent, du plus fragile, du plus vulnérable tout en gardant notre bonne humeur.

Ensuite, il y a le guide qui, lui aussi, a un rôle primordial. Et là encore, je m’estime très chanceuse, car Alex, grâce à sa bienveillance, son empathie, ses valeurs et sa philosophie de vie, a su insuffler toutes ces valeurs sur cette semaine. Son attitude, le soin qu’il portait à chaque participant, le soutien et l’attention pour repérer les forces et les faiblesses de chacun et s’adapter au plus grand nombre, ont largement contribué au bon déroulé et à la réussite du séjour. Namasté Alex.

Ma découverte de l’Hatha-yoga, une révélation

Et enfin, ce qui pour moi a été une révélation : la découverte de l’Hatha-yoga. Comme je le disais au début de mon récit, le yoga ne faisait pas partie de mes habitudes. Je n’y voyais même pas un grand intérêt. Mais ça, c’était avant !

C’est une pratique que je connaissais très peu et dont je n’imaginais ni la portée, ni les bénéfices. Il m’a fallu seulement une petite semaine de pratiques pour être convaincue. La raison est simple. J’ai vu mon corps être soulagé. Nous avons tous nos petits soucis, sans parler de maladie, des malaises ou dysfonctionnements, on vit avec mais ce n’est pas vraiment confortable. Chez moi, cela se situait au niveau du ventre… le deuxième cerveau. Je peux juste vous dire le soulagement que je ressens d’avoir un ventre qui fonctionne de nouveau normalement. Le bonheur !

Pourtant, j’ai commencé ce séjour avec scepticisme. La seule chose que je me suis dite, c’est : « tu as la chance de pouvoir réellement expérimenter cette pratique, donc essaie et tu verras après ! ». Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! Je pensais même ne pas participer à toutes les séances, mais ça, c’était avant de commencer, car dès la première séance, j’étais séduite.

Alex a su nous toucher en nous expliquant que le yoga était avant tout pour lui une philosophie de vie. Il nous a tout au long de la semaine parlé d’amour, de respect, d’ouverture du cœur et de paix intérieure. Les séances, toutes différentes, étaient des compositions uniques, mélanges de respirations, de postures, de mantras, de musique et de chants. Moi qui avais peur de m’ennuyer, je n’ai pas vu le temps passer.

À la fin de la cinquième, j’ai ressenti un vrai lâcher prise. Ce n’est pas anodin comme expérience pour une personne comme moi qui se rassure en gardant le contrôle.

Le yoga m'a appris à lâcher prise

Cette semaine a été un vrai cadeau, une occasion de déconnecter. Je me suis laissée porter et n’ai pas cherché à résister. J’étais venue pensant bénéficier d’une semaine de vacances qui s’est révélée être une grande et belle reconnexion à moi. Dans la vie de tous les jours, nous avons rarement l’occasion de nous octroyer autant de temps pour prendre soin de nous et cette formule est parfaite pour cela.

Je vous ai parlé des bienfaits physiques, mais ils sont indissociables des bienfaits émotionnels et mentaux. J’ai ressenti un réel lâcher prise. J’étais en paix avec moi-même, ce qui n’a pas de prix. Moi qui étais venue avec un certain nombre de choses à faire, j’ai tout mis de côté. J’ai décidé de m’accorder cette pause, ce moment de douceur envers moi et juste de me laisser porter. Et le meilleur, c'est que je l’ai fait en pleine conscience et sans culpabiliser.

Le dernier élément qui me semble important, c'est de parler de beauté. Car, bien évidemment, chacune des randonnées est une occasion de se connecter à la nature et au pouvoir de la beauté. Car la beauté est partout, dans une fleur, dans une lumière, dans un paysage, dans un sourire. Être attentif à la beauté permet de nous nourrir. Je vous encourage à retrouver votre âme d’enfant et de vous émerveiller devant tout ce que la nature a à nous offrir. Cette joie est puissante.


Tous nos circuits de 'randonnée et yoga'

Voir notre voyage : Randonnée Yoga en Aragon, parc National d'Ordesa

Un article de Aurélie Chaboud

Conseillère Voyages

Autres articles

© ADOBE STOCK / Yvann K

De Cauterets à Gavarnie, mes coins préférés | La Balaguère

Le plus important à ne pas manquer lors de cette randonnée en liberté, c’est le lever de soleil au sommet du Petit Vigne...

© SERANO David

La randonnée aquatique en Sierra de Guara | La Balaguère

La rando aquatique est le premier niveau du canyoning. Elle consiste à parcourir à pied le lit des canyons au plus près ...

© Cécile Art - stock.adobe.com

Le Gers, ce pays du "bien-vivre" | La Balaguère

Ce circuit est pour moi un parfait équilibre entre la découverte des paysages vallonnés du Gers (auquel on donne réguliè...

© GUIX Olivier

"De Gavarnie à Ordesa" est une valeur sûre de La Balaguère | La Balaguère

Les amoureux de paysages grandioses ne peuvent rêver mieux. Les sites de Gavarnie et Ordesa se touchent au niveau de la ...

© FOTOLIA / unclepodger / Pavel Lipskiy

Montserrat Penedes, un bon compromis entre la nature, la gastronomie et le spirituel | La Balaguère

Le paysage de Montserrat est magnifique... Tous les jours, on marche dans des endroits fabuleux. Montseny, par exemple, ...