Comment se rendre au canyon d'Ordesa ?

© GUIX Olivier

Il y a au moins trois façons de rejoindre la vallée d’Ordesa : la manière sportive depuis Gavarnie, à pied également par le Port de Boucharo, ou encore en navette depuis le village de Torla.


Par la brèche de Roland : la façon la plus sportive (et la plus belle !) de rejoindre les canyons d'Ordesa


La façon la plus sportive, et peut-être la plus belle, consiste à franchir, depuis Gavarnie, la célèbre brèche de Roland à 2800 m d’altitude. Il suffit ensuite de continuer vers le refuge espagnol de Goriz pour avoir à ses pieds l’immense faille géologique. C’est l’itinéraire proposé par La Balaguère dans sa randonnée de Gavarnie à Ordesa : Ordesa Colorado pyrénéen, par la Vire des Fleurs et le Mont Perdu.

Par le Port de Boucharo : une autre manière de rejoindre les canyons d'Ordesa


L’on peut aussi, toujours depuis Gavarnie, suivre le chemin qui depuis le col des Tentes passe au Port de Boucharo et arriver à Bujaruelo, non loin d’Ordesa.


Par Torla en Espagne : avec une navette


Une autre possibilité est de s’y rendre par la route depuis la France en empruntant le col du Pourtalet ou le tunnel de Bielsa. Les deux itinéraires nous donnent rendez-vous au même point de départ : le village de Torla, situé tout à proximité du célèbre canyon d'Ordesa. Cette petite cité aragonaise possède beaucoup de caractère, avec ses rues pavés de galets et ses maisons en pierre, ornées de blasons.


Depuis Torla, l’été, des navettes permettent aux randonneurs d’accéder au parking de la Pradera où débute la randonnée.

A partir de là, un itinéraire en boucle permet d’admirer toute la magnificence d’Ordesa : ses murailles gigantesques entrecoupées de corniches suspendues, sa végétation audacieuse qui part à l’assaut des parois… et les turbulentes beautés aquatiques du rio Arazas. Parmi elles, les célèbres « Grados de Soaso », une succession de petites cascades avec le Mont Perdu en arrière plan.

Le sentier parcourt tout le fond de la vallée jusqu’au cirque de Soaso où vient se jeter la surprenante cascade de la Queue de Cheval.


De Soaso, on peut atteindre le refuge de Goriz situé sur la voie normal du Mont Perdu.

Sinon, le retour s’effectue par la fameuse « Faja de Pelay », une sente qui longe à mi-hauteur les escarpements méridionaux du canyon. Les vues plongeantes sur la vallée sont splendides… et plus encore une fois arrivé au mirador de Calcilarruego à 1930 m d’altitude.

Il ne reste plus qu’à descendre par le très pentu sentier des chasseurs pour regagner le parking du départ.


Par William Boinot


Toutes les randonnées de La Balaguère en Aragon dans les Pyrénées espagnoles.

Autres articles

© DELSO Diego

10 incontournables de l'Islande à découvrir en randonnée | La Balaguère

Les 10 sites incontournables de l'Islande, que vous découvrirez lors de nos randonnées accompagnées ou en liberté.

© Kévin LAGARDE

Comment visiter le désert des Bardenas Reales ? | La Balaguère

Vous ne savez pas comment visiter le désert des Bardenas Reales ? Ne vous inquiétez pas, on vous explique tout. Les moye...

© GUIX Olivier

Un séjour tout confort à raquettes pour découvrir les grands sites des Pyrénées | La Balaguère

L'itinéraire de cette randonnée a été soigneusement réfléchi pour vous faire cheminer parmi les grands sites des Pyrénée...

Dominique et Luc, voyageurs de retour de "tour de l'Ossau en liberté dans les Pyrénées" | La Balaguère

Le tour d'Ossau nous a convaincus, Luc parce qu’il comprenait 2 nuits en refuge et moi pour les estives avec ses troupea...

© FOTOLIA / djekker

Casamance : immersion douce en pays Diola ! | La Balaguère

J’ai découvert la randonnée à 16 ans avant de passer mon diplôme d'état d'accompagnateur moyenne montagne. A 18 ans, c'e...