Le matériel pour une randonnée pédestre

05 novembre 2017

La randonnée en montagne, que ce soit l'été ou l'hiver est une activité physique et sportive à part entière. Il faut donc un matériel et une condition adaptés. Voici quelques conseils simples et pratiques pour votre équipement et votre habillement.

Matériel de randonnée

Avoir de bonnes chaussures de marche

Chaussures de randonnée

Être à l'aise dans ses chaussures, c'est-à-dire avoir des chaussures de marche que l'on a déjà utilisé permet notamment d'éviter les ampoules. Au pire, si vos chaussures sont neuves, en prévention il est possible d'utiliser du strap c'est très efficace et peu cher.

Une bonne paire de chaussures doit avant tout être confortable, et ne pas vous blesser. Soyez bien dans vos chaussures, essayez les et testez-les avant de partir. Quelle que soit la difficulté de la randonnée envisagée, la semelle doit être de qualité, c’est-à-dire bien cousue et non glissante sur terrain varié et mouillé (type vibram). Pour protéger vos malléoles vos chaussures doivent être montantes ; pour éviter les traumatismes du dos et des articulations, il est préférable qu’une semelle absorbant les chocs soit intercalée entre le pied et la semelle proprement dite.

Pour une utilisation intensive, la qualité des matériaux et des coutures est primordiale. Découvrez des conseils pour bien choisir votre chaussure de randonnée.

Bien sûr c'est mieux aussi de penser peut être à renouveler la paire de chaussures quand il le faut. Ah les bons vieux godillots que l'on n'a pas sorti depuis plusieurs années, avec la semelle quasiment cuite et qui vous lâche au deuxième jour ! 

Et les bâtons ?

Les bâtons de marche sont effectivement très utiles dans les montées ou les descentes raides, lorsque l'on a un sac lourd, ou quelques soucis d'articulations. Mais en dehors de ces cas, ils n'aident pas à mieux marcher et ne sont pas totalement indispensables. 

Prendre un sac à dos de 30 litres minimum

Eviter le sac à dos "de ville", si petit que l'on ne peut presque rien mettre dedans, si ce n'est son paquet de mouchoirs en papiers. Le mieux est un sac de 30 litres pour des randonnées à la journée.

Même dans les randonnées dites «avec transport des bagages», il est indispensable d’avoir un sac à dos. Pourquoi ? ... parce que la randonnée demande un minimum d’autonomie : sur une sortie à la journée par exemple, il est indispensable d’emporter un pullover, un vêtement de pluie, le pique-nique et une gourde d’eau. Se rajoutent bien souvent à cette liste un appareil photos, des couverts, de la crème solaire, etc...

Le choix de votre sac conditionnera votre confort et donc votre plaisir pendant la randonnée.

Sac à dos

Prenez un sac à la bonne taille ou même un peu plus grand (ce n’est pas gênant, au contraire) :

  • rando à la journée : 30 L mini.
  • rando itinérante avec transport des bagages : 40 L mini.
  • rando sans transport des bagages : 50 L mini.

Prenez un sac solide (ça existe même dans les petites tailles) avec des bretelles matelassées, un dos à armature souple, une ceinture, un tissu résistant (et vous garderez votre sac toute votre vie).

Comment s'habiller ?

Voici les pièces que doit obligatoirement comporter un équipement de montagne pour une randonnnée :

  • des sous-vêtements plus ou moins chauds selon la destination
  • un pantalon léger et ample
  • une fourrure polaire ou un pull chaud
  • un vêtement coupe-vent
  • un vêtement imperméable qui peut être le même que le précédent
  • un chapeau ou couvre-chef
  • des gants fins et un bonnet seront appréciés, en début ou en fin de saison.

Selon le séjour, nous vous conseillerons en plus une veste chaude (ou doudoune).

L’invention de textiles synthétiques aux qualités remarquables permet aujourd’hui de s’équiper complètement pour un poids très réduit. Seuls les sous-vêtements méritent d’être pris en quantité suffisante pour être changés régulièrement.

Concernant les vêtements de pluie : les capes de pluie ou "parachutes de montagne" sont très efficaces côté imperméabilité, et ils protègent complètement le sac à dos de la pluie. Mais dès qu'il faut lever les pieds sur certains passages ou quand il y a beaucoup de vent, il devient parfaitement impossible de voir où l'on met ses pieds.
En revanche, une veste imperméable classique est parfaite. Pour le sac à dos on prévoit une housse de sac (peu cher aussi) et si vraiment on souhaite ne pas avoir ses affaires mouillées dans le sac, on met à l'avance un grand sac poubelle dans son sac et toutes les affaires dedans (garantie 100% efficacité) ou plusieurs sacs plastiques différents.

Le matériel et le fond de sac à dos

Le « fond de sac » devra comporter :

  • des lunettes de soleil
  • de la crème solaire
  • une petite pharmacie personnelle (voir ci-dessous)
  • une gourde de 1 L minimum. Les gourdes d'eau type bouteille de 50 cl sont totalement insuffisantes. Il est nécessaire de prévoir 1,5 litre par jour dans une vraie gourde. 
  • du papier hygiénique et un briquet
  • un couteau pliant
  • une boussole
  • un vêtement chaud
  • une veste coupe vent imperméable

Dans le cas d’une randonnée en gîtes ou en refuges, pensez à prendre aussi dans vos bagages :

  • un sac à viande (drap cousu)
  • une lampe de poche (frontale si possible) avec pile et ampoule de rechange
  • serviette de toilette

Une liste de matériel adapté à chaque séjour est incluse dans la Fiche Technique du séjour. De manière générale, on part souvent avec trop de choses. Rappelez-vous que l’on reconnaît un habitué de la randonnée à la pertinence des affaires qui composent son sac à dos et à la légèreté de ce sac…

Le sac de voyage

Il doit être grand (80 L) et solide, si possible en forme de boudin (type sac marin) en particulier s’il doit être accroché sur des animaux de bât (valises interdites dans ce cas)… Tout votre matériel doit rentrer dans un seul sac. Limitez impérativement le poids d’affaires que vous emportez (10 Kg est un maximum pour une semaine) : les vacances, ce n’est pas emporter sa maison sur son dos, bien au contraire : vos temps libres seront occupés par la découverte, la rencontre et la contemplation.

Attention, n’emportez pas de choses fragiles qui risqueraient d’être abîmées pendant les transferts de bagages.

La pharmacie

Pour toutes nos randonnées et nos voyages, qui nous entraînent loin des centres médicaux, Il est obligatoire d’emporter une pharmacie personnelle, variable selon la destination, qui comprendra au minimum :

  • de l’élastoplastRandonnée sereine
  • de la « double peau »
  • un antalgique
  • éventuellement un répulsif anti-moustique
  • un antiseptique intestinal
  • un antidiarrhéique…
  • un collyre
  • et vos médicaments personnels si vous suivez un traitement.

Evaluer sa condition physique

Bien choisir son niveau ou son séjour, éventuellement si l'on n'a pas l'habitude du tout de la marche, le mieux est de s'y préparer un peu à l'avance. L'autre avantage est que cette préparation permet aussi d'assouplir ses nouvelles chaussures le cas échéant.
N'hésitez pas à consulter notre page "évaluer votre forme".

Bonnes randonnées à tout le monde !

Découvrez d'autres conseils : comment s'habiller pour une randonnée en hiver ou encore bâtons de marche : avec ou sans ?

Accompagnateur Pyrénées
Contactez-nous
05 62 97 46 46
Suivez-nous